Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 22:39

 

       Les épaves sont toujours difficiles à dénicher, et ce camion militaire n'est pas une exception. Présent dans une sorte de petite vallée, dans une pente, on se demande comment il a pus arriver jusqu'ici.

 

 

       Je pense que ce Simca Cargo est venu à cet emplacement par ces propres moyens avant que les arbres ne poussent, il faut dire qu'il s'agit d'un bon franchisseur et les arbres autour n'ont pas des troncs de grands diamètres, et il a été remisée par la suite.

 

 

      Sur la photo du dessus, on voit que ce Simca Cargo est posé sur ses trains, les roues ayant été enlevées. Pourquoi? sûrement pour être sûr qu'il ne bougera jamais d'ici ...

 

 

      Le simca Cargo était un véhicule de transport de troupes apparût au début des années 1960 dans les armées. Comme tout véhicules militaires de l'époque, sa conduite été très difficile : volant très difficile à tourner, vitesses sans syncro, un levier de vitesse très mal placé, quasiment dans le dos du conducteur, et dans les chemins, le Cargo laissait des bleus à ses occupants.

 

 

      Autre défaut du Simca Cargo, sa consommation, très élevée, mais cela n'était pas problématique à l'époque, ou les bases allait jusqu'à gaspiller l'essence pour ne pas perdre les quotas de l'année suivantes, mais il faut rappeler que l'essence ne valait rien à cette époque. Autre défaut, la hauteur du plancher pour les troupes, très haut, ce qui provoquait des chevilles cassées lors des débarquements.

 

 

        Le plateau de ce Simca Cargo, un plancher en bois soutenu par une armature en métal. J'ai pu observer ici et la les trous de fixations des bancs pour le transport des troupes.

     

 

      Ce Camion comporte toujours certains de ces équipements militaires, tels que les plaques militaires et les feux de campagne.

 

 

 

      Le tableau de bord a subit les attaques du temps, vitres et voyants cassés, un peu de rouille ici et là. D'ailleurs, on peux voir que la rouille n'apparaît pas sur la console, elle est loin cette époque ou l'on fabriquait les véhicules avec du bon métal.

 

 

      Entre les deux fauteuils de la cabine, il y a le capot moteur. Je prend la décision de l'ouvrir pour voir ce qui s'y cache, et bonne surprise, le moteur et encore présent et à l'air complet.

 

 

 

 

 

      Voilà, maintenant je repart du même côté par lequel je suis arrivé, en prenant une dernière photo. Le cadre était très sympathique, une forêt après une petite averse, et les palissades en bois construites autour du camion. Le seul regret provient des tubes en plastique blancs sur le plateau.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article

commentaires

deserge 14/08/2013 12:37


bonjour


les plaques avec la croix au milieu sont des plaques OTAN elles servent a savoir dans quel unité appartient le vehicule la croix correspont a l'infanterie le 126 au regiment le CCS a la compagnie
le 15 au numero de la division le DI a l'arme de la division


pour la plaque d'immatriculation le premier chiffre correspont a l'arme dans ce cas le 6 est l'armée de terre les deux et troisieme chiffre l'année de mise en circulation ici 1967 les autres
chiffres correspondent a l'immatriculation militaire


par deduction je pense que ce vieux pepere doit etre dans le limousin


@+

alexrenault 24/08/2013 09:57



Super ! merci de ce petit "cours" sur la lecture de ces plaques et d'insigne ! En effet, ce Simca est dans le limousion, mais plus dans son département d'affectation, puisquedans la Haute Vienne
;)


 


Cordialement


 


Alex'



deserges 07/08/2013 00:46


bonjour 


il a appartenu a la Compagnie de Commandement et de Soutien du 126 regiment d'infenterie de brive 


@+

alexrenault 11/08/2013 22:07



Super ! merci de ces renseignement ! 


 


Quel est votre méthode pour déchiffrer les plaques militaires ? merci ! 


 


Alex'



Lau- 19/05/2012 22:27


Sympa le Simca Cargo, allez voir par ici :


http://www.flickr.com/photos/lau30/


A+


 


 

LE BLEVENEC 03/11/2010 22:11



BONSOIR


Je crois me souvenir même que les immatriculations militaires étaient les suivantes :


premier chiffre mois de passation du marche  ensuite année de passation du marché et ensuite numéro de série du véhicule en question


courtoisement



alexrenault 04/11/2010 14:30



bonjour,


on m'avais également fait par que sur les plaques militaires on pouvait lire le mois et l'année de mise en service du véhicule. Je vous remercie pour ces plus amples connaissances.


 


Cordialement


 


Alex'