Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 20:40

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/33829945cb/photo-blog-p5050170-img.jpg

 

          C'est au salon de l'automobile de Paris de 1984 que le voile se lève sur la nouvelle GT de Ferrari, destinée à remplacée la 512BB : la Testarossa. Large, basse, la dernière née du constructeur italien porte la griffe de Pininfarina, qui sort là un dessin à la fois aggrésif et fluide, et la présence de stries aérodynamiques donnent une forte personnalité à cette voiture; qui marque le public, mais aussi l'histoire. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/33829950b1/photo-blog-p5050171-img.jpg

 

           La Testarossa deviendra rapidement un symbole de son époque, apparaissant dans divers films et séries. Considérée comme une voiture étant bien née, la Testarossa ne devait à priori ne pas être perfectible, mais Ferrari et Pininfarina vont déjouer les dires en sortant la 512TR lors du salon de l'automobile de Los Angeles en 1992. Commercialisée dans la foulée, elle fut remplacée en 1994 par la 512M. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3382997126/photo-blog-p5050174-img.jpg

 

             La 512Tr fut donc une évolution de la Testarossa, qui devait avoir de meilleurs performances ainsi qu'une tenue de route accrue, mais aussi se mettre en conformité avec les normes de pollution et de sécurité devenues plus strictes depuis 1984. Mais dans les faits, la 512TR n'a peu de choses en commun avec la Testarossa, si ce n'est des éléments de carrosserie, d'où le changement de nom ! On remarquera d'ailleurs l'utilisation du chiffre 512, bien connu à Maranello, et TR pour Testarossa. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/33829983a8/photo-blog-p5050175-img.jpg

 

          Côté moteur, Ferrari oblige, c'est un douze cylindres qui se loge derrière les occupants, mais qui à la particularité d'être à plat, et non en V. Reprenant le moteur de la Testarossa, celui-ci se voit modifié au niveau des pistons, des soupapes d'admissions, du refroidissement, de l'admission, et j'en passe. Seul point commun, la cylindrée, qui reste à 4,9 litres. Le tout développe 428Cv, et affiche une vitesse maximale de 313km/h, 4,8 secondes pour le 0-100km/h. Le plus dure, trouver un terrain de jeu pour exploiter au maximum les capacités de la voiture ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3382999f74/photo-blog-p5050177-img.jpg

 

           En définitif, sans vraiment être la mythique Testarossa, la 512Tr en reprend la ligne et se modernise, avec des performances meilleures. L'équipement en plus, puisque la 512Tr se dote d'une climatisation, vitres et rétroviseurs électriques, volant réglable en hauteur ... Aujourd'hui, bien qu'un peu jeune, la 512TR peut largement prétendre au titre de voiture de collection, prestige de Ferrari oblige, mais aussi parce que produite sur deux ans, la 512TR n'est pas l'une des plus simples à trouver. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3383000002/photo-blog-p5050180-img.jpg

____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Ferrari   

Partager cet article

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article

commentaires