Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 15:28

 

 

          Les épaves sont très difficiles à dénicher, et quelques fois, on peut passer à côté sans s'en rendre compte. Il y a quelques mois, je vous avais fait découvrir une épave de Citroën AC4, et lors de cette visite, je n'avais pas aperçu cette autre épave, qui sont séparées que de quelques dizaines de mètres.

 

 

              Cette épave était une Peugeot 203 break (la seconde à paraitre sur le blog), et se trouve dans un piteux état. Celle-ci a été écrasée par un arbre, sûrement causée par la tempête de 1999 car d'autres arbres sont à moitié déraciné autours.

 

 

             Bien qu'écrasée par un arbre, on peut constater la bonne qualité du métal utilisé à l'époque, non pas pour lutter contre les accidents (vu comment la caisse est écrasée), mais contre les assauts du temps : la voiture est assez peu rouillée dans son ensemble, hormis dans les coins où elle a tapé ou s'est faite tirer dessus ...

  

  

            Et de cette 203, il ne reste plus rien, hormis la caisse et quelques éléments de carrosseries tels que le pare-chocs avant (dans un piteux état mais avec la plaque d'immatriculation de lisible) et des robri d'aile. Le moteur, comme sur beaucoup d'épave, a été enlevé, mais plaques d'immatriculation et constructeur sont encore là, bien que cette denière soit trop endommagée pour pouvoir être lue.

 

 

              Maintenant, la nature commence à reprendre ses droits sur cette voiture, la végétation, notamment la mousse envahie ici et là la carrosserie. La photo de dessous et assez surprenante, la pertie arrière de cette 203 est encore intacte, alors que l'habitacle est totalement écrasé

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

null  Retour à la page des épaves  null 

Partager cet article

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article

commentaires