Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 12:56

 

          Les épaves sont quasiment toujours très bien cachée, cette Juvaquatre n'échappe pas à la règle, elle est tellement bien cachée qu'elle est presque complète et qu'une partie de ses vitrages sont encore présents.

 

 

           Cette Juvaquatre se situe à côté d'un ancien moulin abandonné perdu dans la campagne limousine, par lequel on accède en suivant un chemin envahi par les herbes. Pour vous dire à tel point que cette épave est cachée, les bâtiments qui composaient le moulin ne sont même pas visible de la route.

 

 

           Concernant la Juvaquatre, il s'agit de la version break puisque celle-ci est doté de vitrages latéraux. Il s'agit exactement de la version R2100 chose que j'ai pu constater sur la plaque constructeur de la voiture (d'ailleurs, la plupart des épaves n'ont plus cette plaque afin de na pas retrouver les propriétaires).

 

 

            Le fait d'avoir le modèle permet de donner un ordre d'idée de l'année de la voiture, la Juvaquatre R2100 a été produite entre le 26 février 1953 et le 28 février 1956, et 32.601 exemplaires de R2100 ont été fabriqués. Mais sur ces 32.601, seul 12.153 sont des break, le reste étant majoritairement des fourgonnette, puis des "services".

 

 

           Pour une épave, cette Juvaquatre est plutôt bien conservée, et ce malgré le fait qu'elle soit dehors. Elle a échappé au vandalisme, c'est à dire le vol de pièces et ceux qui casse juste pour le plaisir. Aujourd'hui, cette Juvaquatre arbore une splendide robe de rouille superficielle.

 

 

           Comme on peut le constater, cette Juvaquatre se fait envahir petit à petit par la végétation, au point de quasiment disparaître selon certain point de vue, notamment en longeant les bâtiments de l'ancien moulin en arrivant par le chemin cité plus haut. La végétation à même pris pied dans la voiture ....

 

 

             Concernant le moteur, sur la version R2100, il s'agissait d'un quatre cylindres en ligne de 747cm3 qui développait 21Cv, pouvant amener la voiture jusqu'à la vitesse de 95km/h. La plupart des épaves n'ont plus leur moteur, cette Juvaquatre l'a encore, ... mais une chose est sûr, il ne tournera plus .

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

null  Retour à la page des épaves  null 

Partager cet article

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article

commentaires

morquécho 07/01/2016 18:30

bonjour svp elle est ou cette juva de quelle coté du limousin merci cdlt morquecho.jose@orange.fr

jm 21/12/2012 15:17


des photos et reportages vraiment interessants...


http://guimbarde-et-circuit.eklablog.com/accueil-c802087

philou de http://vroomvroom.canalblog.com/ 27/06/2011 09:33



bravo Alex', tu as encore déniché une superbe épave !!! et ça nous vaut encore de superbes photos ... magnifique ! ...


philou de http://vroomvroom.canalblog.com/ 


 



alexrenault 27/06/2011 17:13



merci beaucoup ;)