Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 19:11

 

        Le comité des fêtes de la ville d'Ambazac organisait cet après midi, pour la deuxième fois, Mozaic en fête, et comme l'an dernier, un petit rassemblement de voitures anciennes était organisé parmis les nombreuses festivités. Une petite vingtaine de voiture était présente, dont la plus grande partie était présente le matin même à Marceau, il faut dire que ces deux lieux sont géographiquement proche. Tout de même, j'ai noté une baisse du nombre de véhicules par rapport à l'an dernier, mais quelques beau spécimens, tel une Lamborghini Islero, Citroen Rosalie.

 

Lamborghini islero

 

Peugeot 202 découvrable

 

Peugeot 304 cabriolet

 

Renault 8 major

 

Citroen Rosalie

 

Alfa Roméo Giulia Super

 

Renault 4CV

 

Chevrolet Camaro

 

Lancia Montecarlo

 

Lincoln Town Car

 

Des mini

 

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans rassemblements
commenter cet article
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 13:20

 

          Ce matin, le rassemblement de la place Marceau était vraiment un bon cru, on avait un parking plein à craquer d'automobiles de collection, à des proportions jamais vues auparavant, pour faire simple, le parking était trop petit pour tout ce beau monde, à tel point que certaines autos ont du se garer dans les rues voisines, faute de place, mais également d'accès ... Côté voiture, il y avait du beau monde, une très grande diversité (le parking était remplis ...), beaucoup de nouvelles voitures, et une invasion de Mini, j'en ai compter une vingtaine. Quelques très belles pièces également, une Toyota des années '70, une Cox split découvrable, et bien d'autres encore.

 

Au bout du parking, à un endroit où il y a généralement jamais de voitures, ce matin, c'était un embouteillage pour trouver une place.

 

Une 4L qui se prépare à faire le 4L Trophy

 

DS23 de 1975, bleu delta ...

 

Chevrolet Camaro 68'

 

Mercedes 190 W111, dans son jus

 

Peugeot 205 GTI 1.6

 

une très rare Volkswagen Cox Splitdécouvrable.

 

Chevrolet Camaro

 

Des mini, il y en avait en pagaille ce matin ...

 

 

Une mini transformée en cabriolet.

 

Une Toyota Crown Mark II, rare dans nos contrés.

 

Caterham Super Seven, spécial 50ans.

 

Une 4CV transformée en voiture de plage

 

Trabant 601

 

Simca Horizon, voiture qu'on ne voit malheureusement plus sur nos route.

 

Et pour finir, une Ferrari 360 Modena.

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans rassemblements
commenter cet article
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 13:11

 

      La Fiat 850 Coupé Sport est un dérivé de la berline 850 qui sortira six mois après la présentation de cette dernière. La version coupé est l'oeuvre de centre de style Fiat, il sera conçu sur la base de la berline et verra une augmentation de la puissance du moteur à 47Cv.

 

 

      Ce 850 coupé sport fait parti de la seconde série, lancé à partir de 1968, cette version se distingue de la précéndete par ses quatres phares rond à l'avant, contre deux sur l'ancienne version. L'arrière quant à lui sera redessiner, il sera légèrement rallonger et sera équipé de quatres feux circulaires.

 

 

      Côté moteur, c'est le 903cm² qui apparait et remplace le 843cm², ce nouveau moteur développe 52Cv, soit cinq de plus que la première version. C'est à ce moment la qu'apparaissent les appelations "850 sport coupé", et "850 sport spider" également.

 

 

     Cette 850 sport coupé est dans un très bel état,  et surtout, pas de rouille. Il faut dire que, à cette époque, Fiat n'utilisait pas encore les tôles de mauvaises qualité, mais la voiture qui la remplacera, la 127, aura ces problèmes là. la carrosserie n'a pas de défaut, tout comme la peinture, et l principal, elle marche très bien et son proproétaire n'hésite pas à l'engager dans des épreuves de rallye.

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 13:09

 

      La Porsche 928 est une voiture de sport lancée en 1978 et qui sera produite jusqu'en 1995, sa carrière, 17 ans, sera longue du fait du marché américain qui englobait plus de la moitié de la production de la voiture, voiture qui sera conçue en grande partie pour plaire à ce marché, d'où certains choix. On peux également citer le titre de voiture de l'année 1978, seule GT à recevoir ce titre.

 

 

        La 928 fut lancée pour diversifier la gamme de Porsche, et la 928 n'a aucune parenté avec toute autre Porsche. Son design était futuriste lors de son lancement et témoigne des tendances des années '70. Son designer, Anatole Lapine, venait directement de GM et s'inspira de l'AMC Pacer pour l'arrière de l'auto.

 

 

       Mais la chose qui fâchera, du moins les fans de Porsche, c'est le moteur, qui n'est pas un Flat 6 comme sur les 911, mais un V8. De plus, les dirigeants de Porsche ont choisi de mettre le moteur à l'avant, entrevoyant mal l'avenir des moteurs en porte à faux arrière, et celui-ci était refroidit par eau.

 

 

      Cette Porsche 928 date de 1978, elle fait donc parti de la première série de 928, celle-ci apparaît full-stock, c'est à dire entièrement d'origine. Celle-ci développe 243Cv, il s'agit donc de la version "basique" de la 928. Aujourd'hui, cette voiture se trouve pour peu cher en occasion, cependant, ces voitures ont un gros kilométrage et il faut également avoir les moyens d'entretenir la bête, qui sont toujours aux tarifs "Porsche"...

 

 

______________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Porsche

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 11:44

 

       La Pontiac grand prix est une automobile de luxe, un coupé à moteur V8 avec un intérieur original, elle a été introduite sur la marché en 1964. Comme toute les voitures américaine, elle se divise en série qui sera revue tout les ans.

 

 

      Nous avons ici un exemplaire de  1972, qui fait donc partie de la deuxième génération qui était proposée entre 1969 et 1972. On reconnaît ce millésime grâce à sa calandre coupé en deux par le pare choc, ses phares ronds et ses feux arrières très long, fins et inclus dans la calandre.

 

 

      Sous le capot, on trouve un V8 comme il est de coutume aux Etats-Unis, ce V8 de 455 CID développe 250Cv à 3.800Trs/min, ce moteur n'était disponible qu'en option sur la version SJ.

 

 

       Cet exemplaire se trouve dans un bel état, quelques petits défauts qui attestent de la longue vie de l'auto : un coup sur le pare choc arrière, quelques petits défauts sur la peinture, mais rien de grave en soit. Cette voiture impresionne de par ses dimension

 

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 16:09

 

       La peugeot 204 est une petite voiture populaire lancée en 1965, une sorte de petite berline. Comme il est de coutume chez peugeot, ce modèle aura plusieurs variantes : Break, coupé, et cabriolet. Ce dernier sera produit de 1966 à 1970.

 

 

        La version cabriolet est construite sur la même base que la 204 coupé, dont l'empattement est réduit de 29 centimètres par rapport à la version berline. Ces deux versions (coupé et cabriolet) devaient représenter les modèles à tendance sportif, du moins en théorie.

 

 

       Traditionnellement, les cabriolets Peugeot sont l'oeuvre de Pininfarina, mais la marque au lion n'ayant pas apprécié que le styliste italien livre la Peugeot 404 cabriolet et coupé à Fiat en y mettant quelques petites évolutions stylistiques, cette 204 cabriolet est l'oeuvre des designers de chez peugeot.

 

 

      Cette Peugeot 204 cabriolet date de 1968 et se trouve dans un très bel état. La couleur, un bleu clair métallisé vas superbement bien sur cette auto et change du traditionnel rouge ...

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg retour à la page de la marque Peugeot http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 11:40

 

       La ferrari 355 est une supercar produite entre 1994et 1999, il s'agit d'une évolution de la 348. Durant des cinq années de carrière, elle sera contrsuite en 11.165 exemplaires, ce qui est un chiffre assez conqéquent pour Ferrari.

 

 

     La F355 prend sa dénomination du fait de la cylindrée de son moteur, comme toutes les Ferrari avant elle. C'est donc un V8 de 3,5L. Mais si 'il n'y aurait que celà, elle se serait dénomé F350, le 5 vient du fait qu'elle sera la première voiture à être équipée de cinq soupapes par cylindre.

 

 

       Le moteur est donc un V8, il est ouvert à 90°, et si vous avez fait le calcul, il est équipé de quarante soupapes; La cylindrée fait exactement 3.496cm3 et il développe 380Cv à 8.250Trs/min. Avec cela, cette ferrari est capable d'un 294km/h en vitesse de pointe, et de claquer un 0-100km/h en quatre secondes.

 

 

       Cette F355 date de 1997 et se présente dans sa version Berlinetta, c'est à dire coupé. La ligne est l'oeuvre de Pininfarina, maison étroitement liée à ferrari. LA F355 est aussi pour ferrari la première voiture à recevoir une boite de vitesse de style 1, mais en option ...

 

 

      Quant à l'état de cette ferrari, rien à dire, mais cela reste normal pour une Ferrari, l'entretient doit être suivi minutieusement, et vu le prix de la voiture ...

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Ferrari   

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 11:26

 

       La TriumphTR7 est une voiture sportive produite entre 1975 et 1981. La voiture sera lançée tout d'abord aux Etats-Unis, où Triumph réalise la majorité de ses ventes, mais le succès de la TR7 aux USA sera tel que Triumph devra repousser par deux fois son lancement en Angletterre, qui aura lieu en Mai 1978.

 

 

       La TR7 sera une véritable petite révolution chez Triumph, car celle-ci diffère totalement des autres TR, ce qui lui vaudra de nombreuses critiques. Dans les choses qui changent, déjà il y a sa conception, une monocoque au lieu d'un chassis sur lequel sera déposé une coque, les phares retractables, l'utilisation de plastique à la place du bois à l'intérieur...

 

 

      Sous le capot, on trouve un moteur à quatre cylindres en ligne, alors que sur les TR prennaient place des six cylindres en ligne. Sur le cabriolet TR7, ce quatre cylindres en ligne de 1.998cm² développe 105CV, il est accouplé à une boite à cinq rapports, et Triumph annonçait une vitesse maximale proche des 180km/h.

 

 

       La dernière chose qui ne sera pas en la faveur de la TR7, c'est sa qualité de fabrication plutôt médiocre pour une Triumph, du moins pour les premières séries du fait de conflits entre les ouvriers de l'usine et la direction. Quant la production fut déplacée en 1978, la qualité revient petit à petit mais la TR7 gardera toujours une image terni. C'est ainsi que sort le cabriolet, dont le but et de faire remonter les chiffres de vente.

 

 

       Le cabriolet TR7 sort en 1979, il est l'oeuvre de Giovanni Michelotti. Le but, remonter les ventes de TR7, mais in ne sera pas réellement atteint, du fait de l'image de la TR7, d'ailleurs, la production des TR7 s'arrête deux années après, en 1981.

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 23:57

 

      La Pontiac Streamliner a été présentée peu de temps avant l'entrée des Etats-Unis dans la seconde guerre mondiale. Le temps que quelques milliers d'exemplaires soit produits en 1942, et les usines Pontiac durent fournir l'effort de guerre et stopper les productions d'automobiles civiles.

 

 

       La production des Streamliner reprend juste après la guerre, en 1946. Quelques modifications ont été apportées sur la voiture, entre autre sur la calandre. Ce modèle sera produit jusqu'en 1948. Tout au long de sa carrière, elle sera disponible en deux motorisations : un six cylindres en lignes, et un huit cylindres en ligne.

 

 

       L'exemplaire de cet article est une Streamliner Eight Silver Streak, "Eight" signifie le nombre de cylindres, donc cette auto est équipée du huit cylindres en ligne, tandis que "Silver Streak" est le nom de la série. Cet streamiler date de 1948, il s'agit donc d'un exemplairedes dernières séries de Streamliner produite.

 

 

      Le moteur, huit cylindres en ligne de 248,9 CID, développe 103Cv à 3.800Trs/min, il est alimenté par carburateur double corps. Ce moteur est de taille surprenante, très massif, il doit faire, très facilement, au moins un bon mètre de long. De plus, une option était disponible afin d'augmenter la puissance de 3CV en augmentant la compression.

 

 

       Cette Streamliner est dans un très bel état, la voiture étant déjà exceptionnelle de par sa rareté, impressionnante par ses dimensions, son état ne fait que souligner cette merveille. Elle se présente dans un état d'origine, peinture et chromes comme neufs.

 

 

       L'intérieur est dans un état tout aussi remarquable que l'extérieur, les boiseries sont impeccables, les fauteuils ne sont pas passé, ni même déchirés, seul le logo de volant est legerement craquelé, mais propre, celà pouve que cette voiture à du vécu.

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 23:56

 

       La Renault 12 est une berline de classe moyenne (7CV) lançée par la régie en 1969 pour succeder à la Renault 10. Sa carrière prendre fin en 1980, après deux millions d'exemplaires vendus. Elle deviendra même, en 1973, la voiture de France la plus vendue, succédant à la Simca 1100.

 

 

      La Version TS voit le jour en 1972, il s'agit de la version sport de la gamme des R12 (en dehors de la version Gordini). Esthétiquement, elle reprend les éléments des R12 vendues aux Etats-Unis, ainsi que des R12S espagnoles.

 

 

      Sous le capot, on trouve le quatre cylindre en ligne de la Renault 15 de 1.289cm², il est alimenté par un carburateur double corps, ce qui permet de développer 60Cv DIN, et d'atteindre 150hm/h en vitesse maximale. Ce moteur est accouplé à une boite à quatre rapports, ce qui est dommage pour une version qui se veux sportive.

 

 

     Esthétiquement, la R12 TS se différencie des autres R12 grace à ses jantes de type Gordini et une baguette chromée sur les flancs. A l'intérieur, on y trouve un compte tours, des fauteuils de type "intégral", comprenez type bacquet, avec un appuie-tête.

 

 

      Beaucoups de R12 on très mal vieillit, cet exemplaire, pour une R12, en en très bon état. Certe, tout est relatif, elle n'est pas parfaite, loin de là, mais la carrosserie à peu de défauts, et surtout pas de rouille. les baguettes chromées se sont décollée avec le temps mais aussi à cause de chocs ...

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

Retour à la page des Renault

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article