Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 20:43

 

     Ce week-end à lieu la bourse d'échange de Limoges, organisée comme chaque année par le club Auto Rétro Limousin. Cette année, la bourse à connue moins de succès que l'année précédente. Cependant, cette bourse attire toujours des passionnés, venant parfois de l'autre bout de la France, voire même d'autres pays ... La seule mauvaise note sera attribuée à la météo, malgré un début ensoleillé, les nuages gris et la pluie se sont invités.

     Dans cette première partie, je vous montre les voitures exposées à l'intérieur.

 

Cette année, l'exposition principale portait sur Amédé Gordini, avec une petite exposition de voiture sur lesquelles il a travaillé. étaient présente une Dauphine, R8 et R12 portant la griffe de Gordini, mais également ...

 

 Une Simca 8 sport, qui représentait les début d'Amédée.

 

Ainsi qu'une Alpine A110 SC, représentant l'âge d'or de Gordini chez Renault.

 

Ormis cette exposition, d'autres voitures étaient exposées, soit celle des adhérants des clubs automobiles, soit par des entreprises travaillant dans le monde de l'automobile ancienne.

 

Jaguar XK140

 

Citroën DS cabriolet

 

Porsche 968 cabriolet

 

Delage type DMS

 

2CV AZ de 1954

 

2CV 007 (réplique)

 

2CV Spot, une vrai, avec une remorque monoroue assortie.

 

Talbot T23 major

 

Peugeot 404 coupé

 

Peugeot 204 cabriolet

 

 Et pour finir, une restauration complète en cours par le club Auto Rétro limousin, il s'agit d'une Salmson S4.

 

null La suite de la bourse d'échanges en page 2 null

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans rassemblements
commenter cet article
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 14:01

http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/1024030.jpg

 

     La Volkswagen Karmann Ghia est un coupé basé sur la Volkswagen Coccinelle, produit entre 1955 et 1974; dont est repris le moteur et le chassis à la Cox. Cette voiture est en tout point remarquable dans la production VW, de part ne serait-ce son look pour commencer.

 

 

      Nous avons ici un exemplaire d'origine américaine datant de 1966, il a été importé de Californie. Le climat de cette région convient très bien à ces voitures, ce Karmann Ghia est donc encore dans un très bon état, sans rouille perforante.

 

 

     Ce Karmann Ghia est donc très propre, il a subit une personnalisation, le train avant rabaissé de 6 centimètres, une teinte passée, quelques motifs sur le capot, de la rouille ici et là, et des enjoliveurs plutôt impressionnant. Bref, tout pour tenter de se rapprocher vers un Rat's.

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/1024026.jpg

 

     Pourtant pas fan des personnalisation sur les automobiles, ce Karmann Ghia me plaît car il à su garder son style d'origine, sûrement la teinte passée qui donne cet effet, les modifications apportées le sont juste pour donner une identité à cette auto.

 

 

     Au niveau du moteur, ce Karmann Ghia est équipée du quatre à plat de 1.500cm3, un moteur qui développe 44Cv, juste ce qu'il faut pour mouvoir cette voiture, qui n'est pas si lourde que ça.

 

 

     Ci dessous les enjoliveurs, qui couvrent la totalité de la jantes.

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 19:13

 

     La Buick Century est une voiture de milieu de gamme, autrement dit de taille moyenne. Le nom fut repris à plusieursreprises, de 1936 à 1942, de 1954 à 1958 et de 1973 à 2005. Nous avons donc ici une century de la seconde génération.

 

 

      Comme toute voiture américaine qui se respecte, les dimensions sont largement démesurée, rendant la voiture impressionnante, je n'ai pas les dimensions mais on peut comparer par rapport à la Clio sur la photo du dessus.

 

 

      Cette Century est dans un très bel état, on peut juste regretter qu'elle ne soit pas dans une teinte bicolore comme la plupart, ce qui je trouve va très bien à cette voiture. Cependant la peinture a été très bien faite, quant aux chromes, ils ne présentent aucuns défauts.

 

 

      Le moteur est tout aussi démesuré que la voiture, puisqu'il s'agit d'un V8 de 322CI, avec une boite de vitesse automatique, le tout développe 225Cv.

 

 

       Sur cette voiture on distingue plusieurs modes des américaines : La présence de chrome à outrance, des pare-chocs proéminents, et chromés bien sûr, des formes de réacteurs à l'avant, typiques des autos des années '50, et à l'arrière commence à apparaître les ailerons à l'arrière, mode qui aura son apogée dans les '60's.

 

 

      L'intérieur, comme sur la plupart des voitures d'outre atlantique, arbore la teinte de l'extérieur.

 

 

 

      Un petit détail présent sur toutes les Buick de l'époque, le signe en forme de pointe, ressemblant à un avion, il faut dire qu'à l'époque le design s'inspirait de l'aéronautique, cet élément montre qu'à l'époque on ne se souciait pas des normes en matière de sécurité de piéton.

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 23:32

 

     Le monde de l'automobile ancienne n'est pas fait uniquement de voitures roulantes. Des épaves sont présentes un peu partout, au fond d'un champs, au plein milieu d'un bois, on arrive presque à se demander comment sont elles arrivées jusque là, ces voitures ...

 

 

      Comme la plupart des épaves, il faut bien regarder pour les trouver. Cette 203 break est à quelques dizaine d'une route très fréquentée, mais elle est peu visible car elle se trouve en hauteur, une petite quainzaine de mètre plus haut, et entre les troncs.

 

 

      Cette 203 est très dépouillée, à vrai dire, il ne reste plus que la coque, comme sur la plupart des épaves, les pièces pouvant être récupérées l'ont été, mais chose assez étrange il reste le moteur, lui aussi très dépouillé mais il est toujours là. Pourquoi, soit car la configuration du terrain rend impossible de le prendre, soit le moteur est mort avant que la voiture soit mise à cet endroit et l'ancien propriétaire ne sachant qu'en faire ne décide de la pousser là ...

 

 

     Le cadre autour de cette 203 est magnifique, avec seul 203 comme trace de l'activité humaine, bref une rencontre assez insolite d'un objet qui n'a rien à faire ici ...

 

  

      Jolie patine sur ce qu'il reste de la carrosserie, le gris qui vire au rouge à cause de l'exposition au soleil, la mousse ici et là et les quelques traces de rouille dûes pour la plupart à des coups de fusil.

 

 

 

     L'intérieur lui aussi à été dépouillé, il ne reste plus rien de l'équipement, si ce n'est des des garnitures autour des custodes arrières.

 

 

     Une photo que j'aime bien qui montre le contraste de luminosité entre l'intérieur et l'extérieur.

 

 

       La nature reprend ses droits lentement, mais surement, et dans plusieurs décennies, voir siècles, cette voiture disparaîtra complètement ... en attendant elle fera le bonheur d'amateurs de voitures anciennes et de photographes.

 

 

     Un dernier regard sur cette 203, puis on repart, et là revoila repartis dans son sommeil ...

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 21:29

 

     La Simca 5 est l'une des première voiture construite par SIMCA, marque crée par Fiat pour la marché français, et qui construira des Fiat sous licence. La 5 est en faite une Fiat 500 topolino A.

 

 

      La Simca 5 est une petite voiture à deux places, à l'origine conçue par Fiat pour permettre l'Italie de se doter de véhicules (pour la Fiat), la 5 sera présentée le 10 mars 1936, soit trois mois avant la sortie de la Topolino. L'un de ces principaux argument sera son prix, de 9.900 francs.

 

 

      Malgré le fait d'être une voiture populaire (pour l'époque), elle sera assez bien équipée, avec des roues avants indépendantes, une boite à 4 vitesses, freins hydrauliques à tambours sur chaque roue, batterie en 12V ...

 

 

      Le moteur est un 4 cylindres en ligne de 570cm3, placé à l'avant de la voiture, il développe 12Ch. Avec son poids plume de 560kg, elle pouvait atteindre 90km/h en vitesse de pointe. La consommation sera également un autre point positif, avec à peu près 5 litres au 100.

 

 

      Cette Simca 5 date de 1938 et a été restaurée il y a quelques années par un passionné d'automobiles d'avant guerre. Une restauration dans les règles de l'art, qui tente de se rapprocher le plus possible de l'état à la sortie de l'usine.

 

 

       La teinte vert foncée change des Simca 5 noires, mais une fois encore cette teinte n'a pas été choisi au hasard car était proposée à l'époque.

 

 

     Le moteur lui aussi à été remis comme à neuf, il a été entièrement nettoyé. On aimerais en voir plus souvent des voitures restaurées comme celle là.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Simca  

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 17:41

       http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/37553310bd/chasse-tresor-ueomsckdft-img.jpg 

 

     Sur certaines Renault du début des années 70, vous avez peut-être aperçu un losange quelque peu différent du logo Renault que l'on connait tous. Mais non, il ne s'agit pas d'un accessoire, ni même d'un losange fabriqué "maison" pour remplacer un logo manquant, mais d'un véritable logo Renault, monté de série sur les premières R5, R15 et R17.

 

 

     Logo de série ? alors pourquoi en voit t'on si peu ? J'aurais envie de vous répondre que les premières R5, R15 et R17 sont des voitures conçues au début des années '70, et qu'à cette époque, la qualité du métal utilisé était mauvaise, beaucoup de voitures on fini "bouffées" par la rouille, c'est ainsi que l'on voit peu de R5, R15 et R17 de ces séries. Mais la réponse au logo ne s'explique pas sur cette voie.

 

     Si ce logo est si rare sur les Renault, c'est parce qu'il a été tout simplement interdit par la justice, d'où sont surnom de "logo interdit". Mais qu'elles sont les causes ayant portés la justice à soulever une telle interdiction, c'est ce que nous allons regarder :

          En 1971, Renault lance son nouveau logo, de manière très discrète en l'ajoutant aux nouvelles créations du contructeur, la R15/17 sortie en 1971 s'en pare, ainsi que les premières R5 l'année suivante. Mais si l'est bien une entreprise pour qui ce nouveau logo ne passe pas innaperçu, c'est bien pour l'entreprise Kent, qui voit son symbole copié par la Régie. Après de nombreuses demandes infructueuses de la part de kent auprès de Renault pour faire cesser cette utilisation, l'affaire finie devant la justice. Et les juges n'auront pas trop de travail à faire pour constater la copie 

 

     Le logo de l'entreprise Kent, en le tournant de 90°, il apparaitra ce logo Renault... 

 

 http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3755329c14/chasse-tresor-j34dpjnb48-img.jpg 

       Et la justice a donc logiquement donnée raison à Kent, car le logo de Renault n'est que celui de Kent renversé de 90°. Renault fut donc condamné à ne plus utiliser le logo, mais également, comme il s'agit du Renault Kent, de procéder à un rappel des voitures équipées de ce dernier et de le remplacer par un logo Renault, un vrai. Ainsi, les propriétaires de ces voitures (R15/17/5) se sont vu envoyé un courrier les invitant de ramener leur voiture pour procéder à un changement de logo de capot, du volant et de la plaque de cache autoradio.

 

      Entre temps, Renault faisait appel à Vassarely pour donner une nouvelle identité à Renault avec le célèbre logo des années 1970/1980 à bande que tout le monde connait, et qui prendra la place du "logo Kent".

 

        Mais malgré cette campagne de rappel, on arrive encore à croiser des Renault arborant le logo Kent, car ces voitures sont passées au travers des mailles du filet, soit parce que leur propriétaire n'estimant pas important ce rappel, ont décidé de ne pas procéder à ces changements; ou bien parce que certaines lettres n'ont pas été transmises aux réels propriétaires (revente de la voiture entre temps), sans oublier les voitures entretenues dans d'autres réseaux que celui de Renault. Et même à partir d'une certaine époque, le Réseau Renault décidait de ne pas procéder automatiquement au changement des logos des voitures qui reviendraient vers le réseau officiel. Et heureusement pour nous, collectionneurs, que cetains de ces logos existent encore pour nous rappeler de cette anecdote si peu connue. 

 

comparaison entre le logo Kent et Renault

 http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3755330e35/chasse-tresor-sddy4u8fd3-img.jpg 

_____________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Renault  

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 17:22

 

     La Fiat 126 est une petite voiture lançée par Fiat à partir de 1972, et construite sous licence FSM à partir de 1973. Elle fut la remplacente directe de la Fiat 500. Jusqu'en 2000, il sera produit 4.673.655 exemplaires, dont 1.352.912 par Fiat.

 

 

     Cette 126 est une Personal 4, la deuxième version de cette voiture, qui sort en 1976, elle reçoit un moteur avec une cylindrée augmentée de 50cm3 par rapport à la version initiale, ainsi que des pare-chocs en plastique. Mais cette 126 n'est pas une 126 normal, il s'agit d'une série spéciale.

 

 

     Cette 126 est une "Black", série spéciale lançée en mars 1979. Elle fait parti de la série Black & Silver, série qui comme son nom l'indique proposait la 126 dans une tête noire ou grise.

 

 

 

     Sur la version Black, les pare-chocs et les bandes latérales de protection sont grise, elle reçoit un logo "Black" sur les côté du capot, ainsi qu'une bande qui parcourt tout le tout de la voiture. A l'intérieur, la version Black reçoit une sellerie écossaise, ainsi que des appuie-tête à l'avant.

 

 

     Et côté moteur, il s'agit d'un deux cylindres à plat refroidit à air de 652cm3, à carburateur inversé, il developpe 24Ch à 4.500Trs/min, assez satisfaisant pour cette voiture, de 580kg, malgrès le 105km/h de vitesse maximal, car il s'agit d'une voiture faite pour la ville.

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 11:26

 

     La Porsche 9111, voiture sportive produite de 1981 à 1991, est une évolution de la 924. Dans la gamme 944, on a la version de "base" avec 163Ch et une version Turbo de 220Ch. C'est pour compléter la gamme entre ces deux versions de la 944 S est crée.

 

 

     Extérieurement, rien ne permet de distinguer une 944 S d'une 944 car la S reprend la carrosserie de la version de base. Cependant, cette carrosserie était posée sur un châssis de 944 Turbo, avec des jantes de type "téléphone".

 

 

     Du côté du moteur, la seule nouveauté technique de la 944S, le demi V8 de 2,5 litres de cylindré reçoit un type de distribution inhabituel, car une courroie cranté entraînait l'arbre d'échappement qui lui commandait l'arbre d'admission grâce à une chaîne située entre les cylindres n°2 et n°3. Côté puissance, ce moteur développe pas moins de 190Cv, permettant à la 944 de bonnes performances par rapports a la concurrence : 228km/h, 7,7 secondes pour le 0-100km/h...

 

 

     En 1989, la 944 S cède sa place à la S2, avec un moteur encore plus gonflé (211Cv) et elle reprend des éléments de carrosserie de la 944 turbo. Il sera produit 12.831 exemplaires de la 944 S

 

 

       Les jantes de type "téléphone", le seul élément qui permet de faire la différence entre une 944 et une 944 S.

 

    

______________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Porsche

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 18:50

 

     La Chevrolet Camaro est une pony-car destinée à concurrencer la Ford Mustang. Son nom tire du français Camarade, ce à que Ford répliquera qu'il s'agit d'une Crevette (Camaron en espagnol), et au final Chevrolet répond que Camaro est un animal mangeur de mustang ... Elle sera décliné en 5 version.

 

 

     La Camaro de cet article est une Camaro de troisième génération, construite entre 1982 et 1992. Sont lancement initialement prévu en 1980 sera repoussé de deux ans pour que Chevrolet ait le temps de travailler sur sa première traction avant. Avec ce changement, cette Camaro passe également au système métrique, on parle désormais de mètres cubes pour le moteur.

 

 

     Le design de la Camaro 3ème génération change entièrement par rapport à celui de la version précédente. on retrouve un design plus sobre que les versions antécédentes, un dessin un peu plus européen, voir japonnais ...

 

 

      Ce modèle est une Z28 avec le moteur Tuned Port Injection, il s'agit d'un V8 de 5 litres de cylindrée, qui développe 218Cv. Cette Camaro se situe donc entre 1985 (arrivé du moteur Tuned ...) et 1988 (fin de production des Z28). Il est à noter que la Z28 avec ce nouveau moteur reçoit quelques modifications esthétiques par rapport aux autres Z28.

 

 

     Les feux arrières à "quadrillage", élément qui se répendra au cours des années '80 sur les voitures sportives américaines, comme sur la DMC-12.

 

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 19:36

 

     La Peugeot 202 est produite de 1938 à 1949, avec une production arrêtée durant la seconde guerre mondiale. Esthétiquement, elle reprend le dessin qui à fait la gloire de Peugeot dans les années 1930 avec la série -02 : la ligne fuseau Sochaux.

 

 

     Avant la guerre, la 202 était construite uniquement en berline et en cabriolet, quelques utilitaires sortirons mais de manière plutôt discrète. Mais après la guerre, tout change et la France a besoin d'un nombre considérable de véhicules utilitaires pour sa reconstruction. C'est ainsi que de nombreuses voitures se voient déclinée en pick-up.

 

 

      Cette 202 est dans son jus, avec une peinture bicolore, sûrement pas d'origine mais qui s'accorde bien avec la ligne, de plus le temps a laisser une belle patine.     Autant la caisse est saine, ce n'est pas tout à fait le cas avec la banne, faite en bois avec une armature métallique qui à rouillé un peu, mais bon, n'oublions pas que c'est un utilitaire ...

 

 

     L'intérieur est très sommaire mais n'est que très peu différent d'une berline 202, l'utilitaire n'a pas de vide poche et de chrome, et la finition est nettement inférieure, mais bon, avait-on besoins de confort pour transporter des marchandises ? D'autant plus qu'il fallait assembler rapidement ses véhicules pour en sortir le plus possible ...

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg retour à la page de la marque Peugeot http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article