Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2910161608/photo-blog-p9091643-img.jpg

 

          La Ford AF est un dérivé de la Ford A, voiture qui fut produite à partir de 1928 et dont la carrière prendra fin en 1931, elle eut la lourde tâche de succéder à la mythique mais vieillissante Ford T. En revanche, fini la production de très grande série d'un seul et même modèle, désormais, la Type A se décline en différente carrosseries et différetns coloris sont disponibles. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2910162940/photo-blog-p9091644-img.jpg

 

            Pour cet article, nous avons une Ford Type AF datant de 1931, celle-ci se présente dans sa version "Tudor Sedan", autrement dit, berline à deux portes,  qui fut la version la plus produite de la Ford A, puisque une sur quatre avait cette carrosserie. Pour la petite histoire, cette voiture fut achetée neuve dans le nord de la France, et durant la seconde guerre mondiale, elle fut équipée au gazogène par la société "la Lilloise", une des rares sociétés homologuée par l'Etat pour faire ce type de modification. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/291015984e/photo-blog-p9091642-img.jpg

 

           Le gazogène était utilisé comme carburant de substitution durant la seconde guerre mondiale face au manque d'essence, le but était de brûler du bois ou du charbon afin de produire un gaz combustible pour alimenter le moteur. Facile à fabriquer, c'est ainsi que moult véhicules se verront greffer une chaudière et des tuyaux tout autour de leur carrosserie, d'autant plus que charbon ou bois étaient encore facilement accessibles, contrairement à l'essence ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2910163e74/photo-blog-p9091646-img.jpg

 

          Et bien évidment, après guerre, quelques rares voitures roulant au gazogène ont été reconvertie en essence, le reste a souvent été utilisé jusqu'au bout voire remisé, comme cette Ford A. Restaurée en 1951, tout juste après la guerre, cette voiture a survécut jusqu'à nous et est l'une des rares fonctionnant encore au gazogène. Sinon, la voiture en elle-même se retrouve dans un très bel état, et bien sur, on ne dénigrera pas la "beauté" de l'équipement gazogène ! Il reste la petite pancarte "taxi" sur la gallerie de cette voiture, qui semble être purement décorative puisque aucun autre équipement des taxi des années 30 n'est présent, et on voit mal un taxi avec deux portes ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2910164fa1/photo-blog-p9091647-img.jpg

_____________________________________________________________________________________________

 Retour à la page des Ford 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907080cb1/photo-blog-p7220045-img.jpg

 

             Le nom continental est incontournable de la marque Lincoln, puisque cette dernière a commercialisé entre 1938 et 2002 un modèle portant ce nom, avec toute fois une interruption entre 1948 et 1956. Durant toutes ces décennies, pas moins de neufs générations de continental se sont succédées, et pour cet article, nous nous intéresseront tout particulièrement à la quatrième. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907082ef9/photo-blog-p7220047-img.jpg

 

         La quatrième génération de Lincoln Continental fut produite entre 1961 et 1969, et comme il est de coutume outre Atlantique, la voiture connu quelques changement aux fils des années, plus ou moins important selon les millésimes. Mais avant de vraiment rentrer dedans, il convient de rappeler que Lincoln est une filiale de Ford depuis 1922, spécialisée dans les voitures haut de gamme ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/29070793f8/photo-blog-p7220044-img.jpg

 

           Pour cet article, c'est une Continental de 1961 que nous avons, reconnaissable par sa calandre avant avec le cerclages des phares aux allures de la Ford thunderbird. D'ailleurs, cette voiture avait été originalement développée pour être la Thunderbird 61, avant de décider de l'agrandir et d'en faire une Berline pour Lincoln ! Ainsi nait donc la Continental série 4. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907083ef2/photo-blog-p7220049-img.jpg

 

               Cette voiture, aux proportions déjà très grandes, ne l'était pas assez aux goûts des américains, puisque la Continental série 3 qu'elle remplace était plus longue de quasiment 40 centimètres, malgré tout de même 5,395 mètres affichés par la Continental de 1961 ! Autre chose qui se démarqua, l'ouverture des portes arrières qui se fait dans le sens inverse qu'à l'habitude, ceci afin de faciliter la monté et la descente des passagers. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907084110/photo-blog-p7220050-img.jpg

 

          En 1961, la Lincoln Continental se déclinait en deux versions : une berline à quatre portes et six place, où bien la même le toit en moins, dite convertible, qui se monnayait à 6.713$, soit 700$ plus chère que la berline. Et malgré une ligne bien plus sympathique que la berline, seuls 2.857 exemplaires furent commandés en 1961, contre 22.303 pour la berline. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/29070868b2/photo-blog-p7220051-img.jpg

 

         Côté moteur, en revanche, pas de choix pour le client, puisque seul un V8 de 430CID (soit 3.800cm3) était disponible, il développait 300Cv, mais côté performances, la vitesse maximale est seulement de 160km/h. Loin des vitesses que l'on peut attendre avec ce genre de motorisation, la Continental pèse tout de même près de deux tonnes qu'il faut mouvoir ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907087557/photo-blog-p7220109-img.jpg

 

           La Lincoln Continental Convertible de cet article est dans un état splendide, pas un seul défaut apparent sur la carrosserie, qui présente ni bosse, ni la moindre rayure ! Quant à l'intérieur, tout de bleu, très typique des années 1960, lui aussi se présente dans un bel état, et je ne peux vous laisser sans une photo de cet intérieur, que certains jugeront peut-être de trop bleu ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907158dad/photo-blog-p7220055-img.jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2901777357/photo-blog-p9232891-img.jpg

 

          La Lancia HPE apparaît en 1975, c'est une nouvelle variante de la beta qui vient s'ajouter à la berline, au coupé et au spider. Véritable souhait du président de Lancia, la Beta HPE est en quelque sorte un break de chasse, qui rassemble le côté pratique du break et le côté sportif du coupé. Ce type de carrosserie n'est toutefois pas une première, Volvo avait déjà testé la chose sur la P1800 ES, mais de manière artisanale. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/29017762b5/photo-blog-p9232890-img.jpg

 

             Jusqu'en 1984, date de fin de production de la Lancia Beta, pas moins de quatre versions se sont succéder, apportant chacune quelques petites modifications. Pour cet article, la Beta que nous avons est soit une série 2, soit une série 3 du fait de la calandre avec ses cinq barrettes chromée. La version 1 avait quant à elle des feux avants en une partie, tandis que la série IV avait une calandre inspirée de la Lancia Delta. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/29017750a4/photo-blog-p9232889-img.jpg

 

             Mais comme la Beta de cet article est une 2000, et comme elle est équipée de doubles phares avants, encadrés par du plastique noir, il s'agit donc d'une Beta série 3, puis la Beta 2000 série 2 avait des phares pleins. Ainsi, on peut donc situer cette Beta entre 1978 et 1982. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2901774d71/photo-blog-p9232888-img.jpg

 

           Beta 2000, donc pas de surprises niveau moteur, il s'agit d'un quatre cylindres en ligne de 2 litres de cylindrée, alimenté, selon les millésimes, par un carburateur double corps Solex ou Weber. L'ensemble développe tout de même 115Cv, permettant d'avoisiner les 200km/h en vitesse de pointe. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2901773236/photo-blog-p9232887-img.jpg

 

          Il faut noter que sur la Lancia Beta, le moteur est d'origine Fiat, provenant des 1234 Sport,  ceci afin de limiter les couts de conception, étant donné que lancia était tombée sous le giron de Fiat en 1969. Ceci permit de consolider cette marque au passé plutôt tumultueux, qui avait bonne réputation notamment grâce à la mythique Fulvia. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/290177243a/photo-blog-p9232886-img.jpg

 

          La Lancia Beta HPE de cet article est dans un magnifique état, puisque se rapprochant du neuf. Cette voiture a fait l'objet d'une belle restauration, et voir un exemplaire dans cet état, qui plus est avec la livré rouge permet de rêver, d'autant plus quand on sait que rouille et disponibilité des pièces sont problématique sur cette auto . 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/290177105b/photo-blog-p9232885-img.jpg

_____________________________________________________________________________________________

null  Retour à la page des Lancia  null 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 20:00

 http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2897324497/photo-blog-103_7341-img.jpg

 

          La Peugeot 309 GTI 16 est une petite sportive proposée entre 1990 et 1993, elle se situe au dessus de la 309 GTi dont elle reprend la caisse mais sous la 405 Mi16 dont est repris le moteur. Moteur puissant et faible poids, ont avait là un cocktail détonnant, qui avait de quoi satisfaire n'importe quel amateur de sensations fortes. Hélas, un prix élevé et une qualité de finition made in Peugeot auront raison de cette voiture. 

 

 http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/289732002e/photo-blog-103_7338-img.jpg 

 

          Mais même au delà des bonnes performances de l'auto, la 309 GTi 16 avait un problème de taille : son physique ! Issu de la 309, projet trop avancé de Talbot pour être annulé, rattrapé à la vite avec des pièces de Peugeot 205 ... Et la version GTI ne se pare que de peu d'éléments esthétiques permettant de la distinguer d'une 309 quelconque .

 

 http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28973225ec/photo-blog-103_7340-img.jpg 

 

          Néanmoins, la 309 GTI se dote d'un pare chocs avant spécifique avec projecteurs intégrés, un aileron à l'arrière et c'est à peu près tout ! Et ne comptez pas sur les teintes pour relever le tout, enfin si, seul le bleu métallisé permettait de faire ressortir le peu d'aspect sportif de cette auto ! Sinon, le client avait le choix entre le noir et le gris ...

 

 http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28973298b9/photo-blog-103_7344-img.jpg 

 

          Côté performance, la 309 embarque donc le quatre cylindres en ligne de 1.905cm3 de la 405 Mi16. Celui-ci était alimenté par une injection électronique Bosch, et doté d'une boite à cinq rapports. Peugeot lui donnait une puissance de 160Cv, 217km/h en vitesse maximale et 7,7 secondes pour le 0-100km/h. 

 

 http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2897325b1c/photo-blog-103_7342-img.jpg 

 

          Aujourd'hui, la 309 GTI 16 est très rare, déjà peu vendu à l'époque de sa commercialisation, c'est une voiture qui fut peu recherchée et donc vendu à un prix très faible, souvent pour récupérer le moteur, ou pour faire du tunning. L'exemplaire de cet article est dans un parfait état, presque comme neuf, une des rares 309 GTI 16 dans cet état ! De nos jours, cela se ressent encore sur les prix, mais la 309GTI 16 commence a être recherchée, à défaut de pouvoir acquérir une 205 GTi dont les prix ont flambé ...

 

 http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/289738466e/photo-blog-103_7343-img.jpg 

      ____________________________________________________________________________________________

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg retour à la page de la marque Peugeot http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2893257b92/photo-blog-p9040572-img.jpg

 

           La Triumph TR4 est sans doute l'un des roadster anglais emblématique des années 1960, présenté en 1961, il fut l'une des alternatives au MG B disponible à partir de 1962. Mais surtout, la TR4 est une voiture de transition pour Triumph, passant des rustiques TR3 afin de parvenir jusqu'à la TR5 plutôt bourgeoise, ce qui explique la faible longévité de la TR4, produite entre 1961 et 1965. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2893259ca7/photo-blog-p9040573-img.jpg

 

           Et pour incarner ce changement, Triumph change totalement le design de son roadster fétiche, oubliant la ligne très anglaise des TR2 et TR3, pour se rapprocher des voitures italiennes, avec deux phares rond inclus dans la calandre, et un subtil mélange entre courbes et lignes droites. Ce travail, on le doit à Giovanni Micheloti, qui n'en ai pas à ses premiers essai sur une base Triumph, puisque ayant déjà proposé la Triumph Italia et apposé sa griffe sur les Triumph des 24 heures du Mans 1960. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2893261ed7/photo-blog-p9040574-img.jpg

 

              Mais surtout, le gros du travail pour Triumph  était de rendre habitable son roadster, ainsi, la caisse du TR4 est élargie par rapport à celle de la TR3, elle reçoit en plus des sièges mieux rembourrés, des moquettes et une finition plus soignée. Mais en plus, la TR4 reçoit des vraies portes à vitre coulissante, chose que peuvent regretter les véritables puristes de roadster ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/289326388b/photo-blog-p9040575-img.jpg

 

          Côté moteur, la TR4 embarque un quatre cylindres en ligne de 2.138cm3, alimenté par deux carburateurs SU et accolé à une boite à quatre rapports. Ce moteur développe 100Cv, mais issu des Tracteurs Fergusson, outre son manque de noblesse, ce moteur supporte mal le haut régime. Néanmoins, avec des 100CV SAE, il permettait 175km/h en vitesse maximale, et affichait une consommation de 12 litres aux cent. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28932688f0/photo-blog-p9040578-img.jpg

 

          Pour cet article, nous avons une TR4 A IRS, la TR4 A étant l'évolution de la TR4 proposée pour la dernière année de production, 1965. Mais non une simple évolution, puisque la TR4A adopte désormais des suspensions arrières indépendantes, d'où le nom IRS (Independant Rear Suspensions). La TR4 qui illustre cet article date donc de 1965, elle se présente dans un état qui est parfait ! Seules les jantes ne sont pas d'origine mais lui vont à ravir. A noter qu'il s'agit d'une version anglaise avec conduite à gauche ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28932655d7/photo-blog-p9040577-img.jpg

______________________________________________________________________________________________

 retour à la page des Triumph 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2889806e56/photo-blog-p5181785-img.jpg

 

            Le Citroën HY est l'utilitaire phare des campagnes françaises durant de longues décennies, il fut produit entre 1948 et 1981, 33 années de carrière durant lesquelles furent produit 473.289 exemplaires. Lors de son lancement, il reprend l'esprit de deux voitures : la 2CV (pas encore lancée) pour sa simplicité, et la Traction pour le moteur. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2889807e1d/photo-blog-p5181786-img.jpg

 

          La traction avant est un atout de taille pour cet utilitaire, puisqu'il permet de dégager un espace considérable à l'arrière, de 7,6m3. Il reprend là les recherches effectuées sur le TUB avant guerre. Ceci fut sa grande qualité, tout comme ses parois verticales, son plancher situé à 35cm du sol qui facilite les chargement, et la porte latérale coulissante. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2889808491/photo-blog-p5181796-img.jpg

 

            Autre argument de taille, le moteur, issu de la Traction, permet à Citroën de promettre une certaine fiabilité au HY et ce avant même le lancement de ce fourgon ! Il s'agissait donc du quatre cylindres en ligne de 1.911cm3, qui toutefois, tournait à l'envers par rapprot à la Traction ! Il était accolé à une boite à trois rapports, le tout développait 35Cv, et permettait d'atteindre 75km/h. Ceci dit, cette vitesse ne s'atteignait pas lorsque le HY était chargé ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28898104d9/photo-blog-p5181797-img.jpg

 

                 Et dernier avantage du HY, son faible prix ! Le tout mis ensemble était la recette parfaite d'un succès, avec donc plus de 470.000 exemplaires produit. Mais malgré ce chiffre assez important, trouver un HY de nos jours n'est pas chose aisée, beaucoup ont disparut complètement usés de plusieurs années de labeur, d'autres ont été attaqués par la rouille, et pour ne pas aider, beaucoup ont été sacrifiés pour récupérer les moteurs, pour réparer ou restaurer des Traction ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2889811c4d/photo-blog-p5181798-img.jpg

 

            Le HY de cet article date de 1955, c'est un exemplaire qui se trouve dans son jus, présentant là une superbe patine ! Mais surtout, ce HY se présente comme à l'origine, il n'a jamais été restauré, seuls quelques petits ajouts à la bombe de peinture ont été ajouté ici et là, aux points où le HY a la fâcheuse tendance à rouiller, c'est sûrement ce qui l'a sauvé. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2889812b55/photo-blog-p5181799-img.jpg

 

           Bien évidement, comme tout les vieux HY, celui-ci est équipé du double pare-brise, la version la plus recherchée, et qui fut produite jusqu'en 1964 ! Les anciens HY jusqu'en 1961 les flèches de clignotant et une vitre arrière ovale jusqu'en 1963. En revanche, il ne s'agit pas d'un des premiers H, qui avaient jusqu'en 1955 qu'un seul feu arrière et l'emplacement de plaque d'immatriculation décalé sur la gauche ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28898135b8/photo-blog-p5181800-img.jpg

  _____________________________________________________________________________________________

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg Retour aux automobiles Citroën http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2885410ebb/photo-blog-p9232821-img.jpg

 

           L'Austin Healey Sprite est un roadster anglais à deux places qui fut produit entre 1958 et 1971, et déclinée en différentes versions allant de la MKI à la MKIV, dont certaines versions seront les véritables fers de lance de la production automobile anglaise. Pour cet article, c'est la première version de l'Healey Sprite que nous avons, produite entre 1958 et 1961. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28854116ac/photo-blog-p9232823-img.jpg

 

          La carrosserie, très originale de cette version lui vaut le surnom de "Frogen Eyes" (Yeux de grenouille) du fait du placement de ses phares et la forme de sa calandre. Un style qui plaît ... ou pas ! Autant la presse était conquise par le dessin, le public beaucoup moins, ce qui impacta les chiffres de vente, et obligea Austin de revoir cette voiture en 1961, seulement trois ans après son lancement ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28854127ec/photo-blog-p9232824-img.jpg

 

          Néanmoins, l'Healey Sprite MKI n'est pas sans qualité, outre son prix la rendant très accessible pour un roadster, sa mécanique, reprise sur l'Austin A35 et la Moris Minor, un quatre cylindres en ligne de 948cm3, alimenté par deux carburateurs SU, développe 43Cv, largement de quoi s'amuser avec le faible poids de l'auto, qui affiche 650kg. Et comme la mécanique est reprise de la grande série, elle a l'avantage d'être fiable. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2885413482/photo-blog-p9232825-img.jpg

 

          Mais alors, est-ce que cette voiture fut un échec ? Pas tant que ça finalement, puisque un peu moins de 49.000 exemplaires ont été écoulés durant les trois années de production, soit une moyenne de 16.000 exemplaires par ans ! Et au final, la MKI représente 38% de la production toute versions confondues de l'Austin Healey Sprite.

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2885414383/photo-blog-p9232826-img.jpg

 

          Pour en venir à l'exemplaire de cet article, il s'agit d'un exemplaire en très bel état, qui a été restauré dans les règles de l'art. par conséquent, la voiture se présente quasiment comme neuve ! Et arborant une teinte crème très claire, faisant resortir les lignes tout en rondeur de ce roadster, il devient encore plus craquant ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2885415456/photo-blog-p9232827-img.jpg

______________________________________________________________________________________________

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/austin (2).jpg Retour à la page des Austin http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/austin (2).jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2880453400/photo-blog-p7220163-img.jpg

 

          La Mercedes SL type R107 est présentée au public en 1971 pour la première fois, et est commercialisé dans la foulée. Ce modèle remplace dès lors la mythique SL type R113 surnommée coupé "Pagode", mais sur la type R107, il n'est point question de toit pagode, d'ailleurs, la SL R107 n'était initialement proposée qu'en version roadster avec un hard top. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2880443ae8/photo-blog-p7220156-img.jpg

 

            Mais la version coupé fut rapidement présentée, quelques mois après, puisque le roadster fut présenté en avril 1971, Octobre de la même année pour le coupé. Cette dernière version propose de nombreux avantage par rapport au roadster, avec un coffre spacieux et des places arrières confortable, chose assez rare sur un coupé ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2880445a8a/photo-blog-p7220157-img.jpg

 

           Conçut avant tout pour le marché américain, la Mercedes R107 s'est équipée de gros moteur à son lancement , avec l'adoption de V8 de diverses cylindrées. On retrouve ainsi la plus grosse version, la 500SL, dans l'esprit très américain des "big-block", notamment quand il se retrouve accolé à une boite automatique. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28804467ca/photo-blog-p7220159-img.jpg

 

             Avant tout proposé aux Etats-Unis, marché prioritaire pour cette voiture, elle mit du temps à s'adapter aux standard européen, en adoptant un six cylindres en ligne de 2,8 litres de cylindrée, ce fut la version 280SL(C), apparue en 1974. Hormis cette version de 185Cv, tout le reste de la gamme SL était équipée de V8. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2880447541/photo-blog-p7220160-img.jpg

 

          Et sur cet article, c'est une de ces SL à moteur 6 cylindres que nous avons, la 280SLC puisque en carrosserie coupée. Quant à l'année de cet exemplaire, je n'en ai aucune, la production s'étalant entre 1974 et 1986, année d'un léger restylage sur le pare-chocs avant ! Ceci dit, l'exemplaire de cet article est dans un très bel état, et qui plus, avec une peinture couleur or d'origine, assez rare à trouver ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28804491f5/photo-blog-p7220161-img.jpg

_____________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Mercedes 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2873021949/photo-blog-pc210944-img.jpg

 

             Depuis ses début, Peugeot est resté fidèle à une tradition qui est de proposer une version cabriolet de sa berline du moment, ainsi, lorsque la 203 laisse sa place à la 403, celle-ci n'échappe pas à la règle. Présentée en 1956, soit un an après la berline, le cabriolet fut commercialisé entre 1957 et 1961, elle est l'une des versions de la 403 les plus rares avec 2.050 exemplaire, mais sûrement la plus connue, et la plus recherchée. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28730227ba/photo-blog-pc210946-img.jpg

 

            La 403 Cabriolet est le fruit de Pininfarina (qui avait déjà dessiné les grandes lignes de la berline), elle vient remplacer la 203, déjà désuète, et abandonne le style des américaines repris par cette dernière. Mais tout comme la 203, la 403 Cabriolet est destinée à la clientèle bourgeoise, traditionnelle de Peugeot, mais fortuné pour payer les 1.330.000 Francs de la voiture, 70% plus chère que la berline ! Mais à ce prix là, le client pouvait commander une peinture 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2873028011/photo-blog-pc210962-img.jpg

 

          Mais en revanche, la 403 Cabriolet manquait un peu de personnalité, puisque trop proche de la berline, pouvant même ire qu'il s'agit d'une 403 sans toit ! Pourtant, pour enlever son toit, la 403 dut subir de nombreuses modifications, en outre l'inévitable structure renforcée comme sur tout les cabriolets, un double plancher, un pare-brise surbaissé de trois centimètre, et encore de nombreuses autres ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2873023d6e/photo-blog-pc210949-img.jpg

 

             Côté moteur, là encore, la cabriolet emprunte le quatre cylindres de 1.498cm3 de la berline, il adopte toutefois une culasse hémisphérique Alpax, un carburateur Solex 32PBIC, permettant de gagner par rapport à la berline 3Cv et porter la puissance du cabriolet à 61cv. Et avec ceci, la vitesse maximale de la voiture se porte à 140km/h, et la consommation se situant entre 8 et 10 litres aux 100. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28730244db/photo-blog-pc210952-img.jpg

 

          Bien évidement, ne pas évoquer la série télévisée "Columbo" sur un article sur la 403 Cabriolet serait une erreur, puisque cette série à permis de faire connaître cette voiture au monde entier, bien que postérieurement à la commercialisation du modèle, et surtout, la 403 de la série Columbo n'était pas sous son meilleur jour, et dont diverses histoires courent sur le comment du pourquoi ce modèle s'est retrouvé dans la série, comme la 403 Cabriolet n'a jamais été commercialisé aux Etats-Unis. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2873025f31/photo-blog-pc210953-img.jpg

 

          La Peugeot 403 de cet article est un exemplaire datant de 1958, elle se présente dans un état qui est superbe, c'est une voiture qui a sûrement été refaite, puisque la capote, tout comme l'intérieur paraissent neufs. Une très bonne chose au final pour ce modèle, fabriqué à 2.050 exemplaire et dont seuls à peine plus de 200 auraient été répertoriés. Et si vous souhaitez en acquérir un exemplaire, comptez au moins 40.000€, telle est la côte de ce modèle ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28730261fd/photo-blog-pc210955-img.jpg

    _____________________________________________________________________________________________

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg retour à la page de la marque Peugeot http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2869123218/photo-blog-p9110898-img.jpg

 

          Les Etablissements Mochet ont été en activité entre 1924 et 1958 et on construit divers véhicules. Partant du vélo, petit à petit, la firme s'est diversifiée     vers les vélocars, qui sont des petites voitures mues par la force de l'homme; et les vélo à moteur, les mobylettes. Et Charles Mochet eu l'idée de mettre un moteur de ses vélomoteurs dans une de ses vélocars, ainsi fut crée la microcar. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2869118d76/photo-blog-p9110897-img.jpg

 

           Pour cet article, nous avons un Mochet Type CM, une voiturette de l'après guerre. D'ailleurs, après la seconde guerre mondiale, on ne connaîtra Mochet qu'au travers de ces petites voitures, bien que quelques modèles aient été proposé avant 1940, sans grand succès. Et cette renaissance après la guerre, on la doit à la reconstruction, puisque peu de voitures étaient disponibles et les matières premières étaient encore rares pour l'industrie automobile, avec des délais de livraisons assez long, dépassant souvent les deux années. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28691150b6/photo-blog-p9110896-img.jpg

 

               C'est ainsi que ces petites voitures avaient quelques avantages au début des années 1950 : peu consommatrices de matières premières, disponibles rapidement, et surtout, que l'on peut conduire sans permis. Car en effet, les microcar étaient mue par des moteurs de 125cm3, échappant ainsi à la catégorie des voitures où le permis est nécessaire. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/28691290d3/photo-blog-p9110902-img.jpg

 

             La mochet CM embarque un moteur à deux temps de 124cm3, qui développe 4Cv; celui-ci entraînait grâce à une chaîne les roues arrières, on trouve ici le mode de propulsion des vélomoteurs ! Côté performances, malgré ce petit moteur, le Mochet Type CM peut filer jusqu'à 60km/h, une belle performance, 20km/h en dessous de la 2Cv ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2869128b9d/photo-blog-p9110900-img.jpg

 

          Le Mochet CM était disponible au début des années 1950, il était proposé au prix de 315.00Francs (ce qui était tout de même le tiers du prix d'une DS en 1955 !), et la production s'élevait à environ 40 exemplaires par mois. A noter qu'une version plus puissante était proposé, mais où le permis de conduire était toutefois nécessaire, puisque équipée d'un moteur de 175cm3. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2869126d61/photo-blog-p9110899-img.jpg

 

           L'aventure de Mochet cesse en 1958 avec une réforme du permis de conduire, si bien que désormais, il faut le permis pour conduire une Mochet ! Et les microcar n'étaient désormais plus en vogue, trop petites, et l'automobile redevenue "facilement" disponible, d'où leur chute ! 

           La Mochet CM125 de cet article est dans un état splendide, chose assez peu courante ! En effet, déjà que le nombre d'exemplaires produit est faible, la plupart on été malmenée et très souvent abandonnée comme personne n'en voulait ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2869130cfd/photo-blog-p9110903-img.jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article