Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 13:44

           Ce matin, comme tout les premiers Dimanche de chaque mois, avait lieu le rassemblement mensuel de Limoges sur la place Marceau. En dépit d'un beau temps en début de matinée, les voitures sont quand même venues, et comme d'habitude, l'édition de Septembre est souvent très bonne, puisque nous sommes en période de rentrée, les propriétaires sont rentrés de vacances et sortent leurs voitures. Ce mois-ci, le plateau était d'une très bonne qualité, avec de nouveaux véhicules, souvent très beaux. Je vous laisse constater tout cela avec les photos :

 

Un magnifique VW Combi, qui nous vient des USA

 

Une Fiat 500 magnifiquement restaurée

 

Une VW Cox 1303

 

Une Triumph TR4

 

Encore une TR4, mais dans sa version A IRS cette fois-ci

 

Une Citroën Ami8 dans son état d'origine.

null

 

Une Renault Dauphine préparée pour courrir

 

Une Citroën ID break dans son jus, pas courrant cette version Break

 

Une 4L "Gordini", une préparation très propre avec un moteur plus puissant.

 

Restons chez renault, avec cette belle 17

 

Un projet un peu fou, une 2CV Rat's. Non, vous ne rêvez pas, carrosserie rouillée !!

 

Une Mercedes W123, très propre, ça fait plaisir de voir que ces Mercedes commencent à apparaitrent dans les rassemblements

 

Une rare Renault 5 Super Campus, dans sa teinte Jaune Van Gogh

 

Une Mini Special.

 

Et pour finir, un collector, une Venturi.


Repost 0
Published by alexrenault - dans rassemblements
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 13:12

 

 

            Le Volkswagen Combi T2 est produit entre 1967 et 1979, il prend la relève sur célèbre Combi T1. Le T2 fut surnommé bay-windows, ou « pare-brise panoramique la raison à son large pare brise en une partie, qui permettait d'avoir une visibilité accrue par rapport au T1, au passage, T2 signifie Type 2 de 2ème génération.

 

 

          Ce Volkswagen Combi T2 date de 1970, et nous viens tout droit des Etats-Unis, il est donc encore équipé des éléments spécifiques de ce pays tel que les pare-chocs, les feux arrières complètement rouge, et les catadioptres sur les ailes.

 

 

             Il est à noté que ce Combi T2 fait partit de la première série produit de 1968 à 1972, qui diffère par l'emplacement des clignotants à l'avant, qui sont sous les phares. A partir de 1972, les clignotants ont été monté à côté de l'entrée d'air sur le capot. On note également les faux arrières plus petits, reprenant la forme de ceux des combi T1.

 

 

          Et ce combi T2 a été équipé par Westfalia, célèbre entreprise qui transforme les bus VW en camping car depuis 1951. Sur ce combi, a été monté un pop-top, un toit qui s'ouvre afin d'agrandir l'espace intérieur pour se tenir debout, et  y mettre un lit. Entre 1968 et 1972, le pop-top s'ouvre vers l'avant, puis se sera l'inverse à partir de 1972.

 

 

            Ce Combi T2 Westfalia est dans un superbe état, pas totalement comme neuf, mais presque. De plus, celui-ci a l'originalité d'être dans la configuration américaine. je finirais en rajoutant que les combi T2 produit entre 1968 et 1972 sont assez peu courant, enfin, j'en ai assez peu croisé.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

Retour à la page des Volkswagen 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 00:01

            Plusieurs thématiques peuvent tourner autours de l'autombile ancienne: Epaves, véhicule sde secours, police ou de l'armée, véhicule de telle ou telle époque ... Ainsi, je vous propose quelques thématiques qui sont développées sur le blog :

 

 Les Epaves null

 

http://d23.e-loader.net/2woB3FvZHF.JPG Le coin des restauration

 

Les véhicules de Pompiers http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/P91112601.jpg

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 13:36

 

          L'Alfa Roméo Alfasud est une automobile du segment C produite entre 1972 et 1984, elle a été construite afin de concurrencer les Fiat 128, Simca 1100 ... L'Alfasud est une berline à deux volumes, avec arrière fastback et 4 portes, il est à noter que le hayon fut monté à partir de 1982 seulement. 

 

 

          Pour cet article, nous avons une Aflfasud de la première génération, qui se reconnaît par ses pare-chocs chromées et sa ligne plus fine. Cette première génération fut produite jusqu'en 1980, année où l'Alfasud se dote entre autres de pares chocs en plastique, d'une nouvelles calandres et nouveaux optiques.

 

 

           Mais cette Alfasud n'est pas totalement de la première génération, puisque cette dernière connut un restylage en 1977, restylage qui a fait adopté au modèle une bande en caoutchouc sur le pare-chocs, des grilles d'aération noirs, un "serpent" sur les montants...

 

 

          Côté moteur,, le client avait le choix  entre le moteur 1,2 l de 63 ch avec quatre vitesses ou cinq vitesses en option, ou le 1,3 l de 68 ch avec cinq vitesses.

 

 

           L'état de cette Alfasud est très bon, puisqu'elle nous parait comme neuve, or, il s'agit d'une voiture qui n'était pas réputé sur sa longévité, la raison à la rouille qui attaquait rapidement la carrosserie, pour dire, sur les premiers millésimes, la rouille apparaissait quelques mois après la sortie d'usine...

 

______________________________________________________________________________________________

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg  Retour à la page des Alfa Roméo  http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 21:08

             Ces derniers jours, Alexrenault a pris quelques jours de vacances, vous le saviez sans doute en suivant la page Facebook du blog, ou vous l'avez deviné avec la page d'accueil qui n'était pas mise à jour. Cette année, ce n'étais pas la mer au programme comme l'an précédent, mais l'inverse, c'est à dire la montagne. Enfin montagne, disons moyenne moyenne montagne, puisque c'était en Auvergne, plus précisément dans le Puy de Dôme, où j'ai posé mes valises durant quelques jours. Au départ, je me disais que, la montagne, étant plus rurale que le bord de mer, qu'il y aurait un bon potentiel de voitures anciennes, mais finalement, pas tant que ça. Quelques youngtimers, c'est à dire des voitures des années 80, quelques voitures anciennes, mais le tout, étalé sur une semaine, le bilan par jour est assez maigre comparé au bord de mer. Je vous cite également quelques voitures que j'ai loupé, entre autres, quelques Hot Rod, Triumph TR3, Porsche 911 et 944, Rover SD1 et Renault galion, et donc, que vous ne verrez pas sur cet article. je vous laisse désormais avec mon "tableau de chasse" :

 

 

Tout d'abord, pour se rendre en Auvergne, il faut traverser la Creuse, région très rurale, ou traîne un grand nombre de 2CV et dérivé, ainsi que des 4L. Je n'ai pas pu tout prendre en photo, juste 2 deuches et une Dyane.

 

Après la creuse, on commence à monter dans les volcans de la chaîne des puy, pas grand chose normalement à y voir, mais cette fois ci, surprise, une vieille Mathis, il y en avait deux en faite, et toutes deux étaient immatriculées dans le 87, elle faisaient donc le trajet inverse du mien.

 

Puis, après les volcans, on entame la descente sur Clermont Ferrand, où l'on peu faire quelques pauses dans des coins très sympathiques. En repartant d'un point de vu la capitale auvergnate, je tombe sur deux Transport 4X4 qui nous viennent d'Allemagne, et avec qui j'ai traversé Clermont Ferrand.

 

Et dans Clermont même, pas grand chose, hormis cette Fiat 131, devenue rare aujourd'hui.

 

En sortant de Clermont Fd, j'avais emménagé mon trajet pour passer à Lempdes, à côté de la stèle rappelant que Lempdes est le berceau de la 2CV, car c'est dans cette ville qu'avait été établis le cahier des charges de cette voitures devenue mythique, vous saviez, celui qui mentionnait que la 2CV devait traverser un champs labouré avec un panier d'oeufs sans en casser un, deux paysans et un tonneau de vin ...                                                                                                

 

Restons dans les 2CV, avec quelques prises locales

 

 

Une Simca Aronde P60 coupé, qui était très belle, hélas, j'ai pas eu le temps de m'y arrêter.

 

Une peugeot 403 pick up dans un superbe état.

 

Une Alfa Sud, photo un peu raté malheureusement

 

Une Renault 10, traite, elle se fait entretenir chez Peugeot.

 

Une Ami8.

 

Une Renault 4, la seule que j'ai réussi à prendre correctement, car c'est pas ce qu'il manque en Auvergne.

Une autre, mais en version fourgonnette cette fois-ci.

 

Et sur base de Renault 4, le Rodéo.

 

Une Talbot Samba

 

Dans la même époque que la Samba, la Citroën Visa, il y en a quelques unes qui roulent encore...

 

Un peu plus rare, mais plus récent, la Renault 21 Turbo. On rappellera que la publicité de la R21 Turbo, souvenez vous, avec le "bien zur", et les hélicoptères polizei, a été tournée sur un autoroute, non loin de Clermont.

 

une Peugeot 305 break, c'est qu'elle commencent à devenir rare ...

 

Une BMW Série3 E21, là aussi se sont des voitures qui se font rare.

 

Une Volkswagen Transporter Camping car, il y en avait quelques uns, preuve que l'Auvergne attire quelques vacanciers.

 

Et un Mercedes 511 fourgon.

 

Et pour finir, Clermont Ferrand est une ville importante pour l'automobile, puisque c'est là qu'a été fondé l'entreprise Michelin, leader du secteur des pneumatiques, qui a été inventé dans cette ville. Et Michelin fait aussi les guides, et nombreuses cartes que l'on a tous connu, et avait produit des panneaux de signalisation, qui sont aujourd'hui rare sur le bord des routes. Sur la photo si dessous, on y voit pas grand chose je l'admet, mais il s'agit des usines Michelin de Clermont Ferrand. Je vous met en prime, quelques véhicules Michelin, comme je sais qu'il y a des fans

Ce vieux C35 est un ex-Michelin, reconnaissable par sa bande bleue; Dommage de na pas avoir pu l'approcher.

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 12:00

 

      L'AMC Pacer est une petite voiture présentée officiellement le 28 février 1975. Les années 1970 étaient celles de la consommation de masse, et la Pacer devait s'inscrire dans cette optique. Cependant, trop petite pour le marché américain, elle ne trouvera pas sa clientèle...

 

 

           Comme toute voiture, la Pacer se décline en plusieurs versions proposant des équipements supplémentaires, c'est le cas de la Pacer X, voiture qui illustre cet article, version proposée entre 1975 et 1978 et qui s'équipait de fauteuils baquet en vinyle, volant sport, des garnitures personnalisables, ainsi qu'un levier de vitesse au plancher.

 

 

          Cette AMC Pacer X date de 1976, et se trouve dans un très bel état. Cependant, cette Pacer X a été repeinte, car elle a perdu ses décalcomanie "Pacer X" sur les portes. mais bon, ceci n'est que du détail, et le principal est que cette voiture roule, soit propre, car la Pacer est une voiture très rare sous nos latitudes, même si elle a été importée.

 

 

          Côté moteur, cette AMC Pacer X est équipée d'un six cylindres en ligne de 4,2 litres, celui-ci développait 112Cv, et pouvait emmener la voiture jusqu'à 150km/h. Ces moteurs étaient un peu mou, il faut le dire, mais étaient doté d'une grande fiabilité, car issus de moteurs Jeep.

 

 

           Pour en revenir à l'histoire de la Pacer, ne trouvant pas son public sur son marché national, elle fut exportée surtout en Europe où elle connaît un petit et éphémère succès. En France, elle fut importée entre 1976 et 1980, et fut vendue à 3.000 exemplaires grâce à un bon marketing, c'est une voiture qui devient rapidement l'effigie de la jet set parisienne, et fera même une apparition célèbre dans le film "l'aile ou la cuisse", où elle fut conduite par Coluche.

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 12:00

 

          La marque Hotchkiss a toujours été soucieuse de développer une gamme voulant représentée le "juste milieu", c'est à dire des voitures se retrouvant entre les populaires de Peugeot, Renault et Citroën, et les automobiles de luxe de Delage, Rolls Royce, Talbot-Lago ...

 

 

          Au milieu des années 1930, la marque Hotchkiss développe un nouveau châssis pour succéder à l'AM2, qui est dépassée techniquement par des voitures plus populaires tels la Peugeot 302, et même la Citroën Traction. C'est ainsi que va naître l'Hotchkiss 864.

 

 

          L'Hotchkiss 864 a été réceptionnée par le service des mines en fin d'année 1937, et fut commercialisée quelques mois après, en 1938. Et ce nouveau modèle est totalement dans la philosophie de la marque, et est doté d'une grande qualité de fabrication, et de routière également ...

 

 

          Sur cette voiture, le client pouvait choisir le moteur, il était proposé un quatre cylindres de 2.000cm3 et un six cylindres. Cette Hotchkiss est équipée de quatre cylindres, qui développe 70Cv et peut emmener la voiture à 120km/h, on est pas loin de la référence de l'époque qui étit la traction Citroën, mais la 864 ne l'approchait pas en terme de comportement routier.

 

 

           Cette Hotchkiss 864 Cabourg date de 1939, elle se trouve dans un très bel état. Voiture qui a été restaurée, ça ne fait aucun doute, et aujourd'hui, cette voiture roule et fait quelques rassemblement, ce qui nous permet de redécouvrir, ou découvrir pour certain, cette marque, qui, comme beaucoup, ont sombrées dans les années 1950.

 

 

          Concernant le modèle 864, la production fut stoppée pendant l'année 1940 en raison de la seconde guerre mondiale, mais repris du service après 1946, et ce jusqu'en 1948, ou la 864S la remplace. Il aura été produit 2.900 exemplaires de ce modèle, et son moteur, doté de grande qualités, fut utilisée par les constructeursLaffly et Fenwick.

 

_____________________________________________________________________________________________

retour à la page des Hotchkiss

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 12:00

 

         La Mini est une petite voiture anglaise emblématique, d'une part par son nombre d'exemplaires produits (5,3 millions) et sa longévité (41 ans), et d'autre part grace à sa bouille inimitable. Elle fut vendue sous différentes marques, tout d'abord pour celle de BMC, avant que mini devienne une marque propre.

 

 

          Pour cet article, nous avons une Austin Mini datant de 1989, dans une version spéciale appelée "Spécial", qui n'avait ... rien de spécial ormis son nom, il s'agit en fait d'une simple évolution du modèle E. Les séries spéciales et la mini, c'est une très longue histoire d'amour pourrait-on dire, elles ont été lançées dans les années '80 pour lutter contre l'essoufflement des ventes de la voitures.

 

 

           Côté moteur, la mini Special est équipé d'un quatre cylindres en ligne de 1000cm3, qui développe 42 cheveaux, et qui consomme en moyenne 6L/100; une puissance bien suffisante pour une si petite voiture, légère, et qui ce conduit comme un karting.

 

 

          Cette Austin Mini Special est dans un bel état, et elle est biensur dans son état d'origine. L'intérieur est tout aussi propre que l'extérieur, c'est une voiture qui fut toujours très bien entretenue, et ça fait plaisir à voir. Concernant la série "Spécial", les chiffres de productions sont malheureusement inconnus, mais doivent être compris, comme toutes les séries spéciales de Mini, entre 1.500 et 2.500 exemplaires. Quoiqu'il en est, la version "Spécial"

 

 

 
Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 12:00

 

           La Chevrolet Camaro est une pony-car dont la carrière débute en 1967, elle est la réponse à la Ford Mustang sortie deux ans plus tôt. Petit retour en 1964 lors de la présentation de la Mustang, la plupart des constructeurs américains pensaient qu'il n'existait pas de marché pour ce type de voiture, sauf que quatre mois après le lancement de la Mustang, en 1965, il s'écoulera plus de 100.000 exemplaires, les concurrents se devaient alors de répondre  ....

 

 

          General motors, maison de mère de Chevrolet, répond donc à la Mustang en lançant le projet XP836, qui donnera naissance à la Camaro en 1967, ou plutôt fin 1966, mais les modèles étaient millésimés 1967. Et cette voiture fut un succès pour Chevrolet, avec 690 138 exemplaires écoulé de la série 1, produite de 1967 à 1969.

 

 

          La Chevrolet Camaro de cette article date de 1967, ce qui est donc le premier millésime des Camaro. Cette année se reconnaît par l'absence de catadioptre sur les ailes avant, ce qui fut rendu obligatoire pour toutes les voitures neuves vendues à partir de 1968.

 

 

          La Chevrolet Camaro de cet article est dans sa version SS350, SS signifiant "Super Sport" et 350 la cylindrée du moteur en Ci. Ce moteur, il s'agit d'un V8, cylindrée de 5,7 litres, il était appelé "Small block" car il était le plus petit moteur de la version SS, mais développait tout de même 295Cv.

 

 

          Et cette Camaro SS est équipé d'éléments provenant de la version RS (pour Rallye Sport), version qui avaient comme différence majoritairement des éléments esthétiques. On note, entre autres, une calandre noire avec les phares cachés, des feux arrières modifiés et des pièces intérieur spéciales. Et il était possible de commander une Camaro SS avec les éléments de ma RS, ce qui donnait une Camaro RS/SS, telle celle qui illustre l'article.

 

 

         Pour finir, quelques mots sur l'état de cette Chevrolet Camaro SS350 de 1967, celle-ci est dans un bel état, un état d'origine, bien que certaines pièces portent le poids des âges. Cette version de la Camaro est célèbre, cette face avant est l'une des plus connues, peut-être l'une des plus belles aussi.

 

___________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des chevrolet   

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 07:51

 

 

             La Renault 4 est la voiture française la plus vendue, plus de huit millions d'exemplaires écoulés, et donc la production a durée jusqu'en 1992. Grace à celà, et à la fiabilité exemplaire de cette voiture, la 4L est encore une voiture courrante dans le paysage automobile, à tel point qu'il est encore difficile de faire rentrer la R4 dans le monde des voitures de collections.

 

 

            Encore de nos jours, la 4L reste "en service " ce pour quoi elle a été faite : rouler simplement, et être une voiture à tout faire. La R4 n'a donc toujours pas acquit son titre de noblesse, à l'instar de la 2CV, cependant, une petite horde de fanatiques de cette voiture commencent à se lancer dans des restaurations digne de ce nom sur la Renault 4...

 

 

           Et la Renault 4 de cet article a été restaurée et remise à neuf, et pour tout vous dire, celà choque un peu lorsqu'on la voit, car nous avons plus l'habitudes aux 4L dans leur jus. Cette R4 est une GTL, la version "luxueuse" de la 4L, version mieux équipée, mieux finie, mieux motorisée également.

 

 

          La Renault 4 GTL était équipée de protections latérales en plastique, à l'intérieur, les fauteuils étaient plus confortable et s'inspiraient de ceux de la R6. Côté motorisation, la GTL reprend le quatre cylindres en ligne 1.100cm3 de la R6 TL, qui fut monté avec une boite à quatre rapports longs. Et malgrès cet embourgeoisement, la GTL reste une voiture pratique.

 

 

           Et concernant l'état de cette Renault 4, celle-ci est presque telle qu'elle pouvait être à sa sortie d'usine, car la teinte des pare-chocs parait trop claire par rapport à celle d'origine, et la traverse avant devrait être de couleur noire. Hormis ces petits détails, le reste est parfait, les plastiques, les joints, la carrosserie rendent comme neuf.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Renault  

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article