Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 15:23

 

         Ces derniers jours, quatre 2Cv ont été sortie de grange, et quatre vieilles 2CV, comme quoi, on ne les a pas encore toute trouvée. Parmi ces Deuches, trois sont des AZL et datent entre 1958 et 1960, quant à la dernière, il s'agit d'une AZAM qui daterais de 1963, et étaient remisées dans une grange depuis une quinzaine d'années. maintenant que ces deux chevaux ont été sortie de leur nids, elles sont entre les mains d'experts de l'automobile ancienne, et on l'espère, qui rouleront bientôt sur nos routes. D'ailleurs, une d'entre elle est déjà en cours de remise en route, et j'espère vous faire partager cela dans les semaines à venir. Maintenant, place aux photos :

 

A la sortie de la Grange : 

 

Première 2Cv à revoir la lumière du jour, il s'agit d'une AZL, elle parait pas trop mal. Quelques éléments manquent à l'appel, tels que le pare-chocs et le volet d'aération, mais ils sont stockés dans la voiture. Cette 2CV AZL semble saine, on le constatera mieux lorsqu'elle sera propre. 

 

La seconde 2CV qui fut sortie de grange a été l'AZAM, et bonne surprise lorsqu'elle fut sortie, puisqu'elle est complète est saine, et semble avoir une patine sympathique.

 

  

 

Cette 2CV AZL a été la troisième 2CV à sortir de la grange, elle est complète et saine malgré sa carrosserie rouillée,mais une rouille superficielle seulement, rien de bien méchant. A voir de plus près après le nettoyage.

 

Et dernière 2CV à sortie de la grange, pas beaucoup de photos malheureusement, puisque nous avons pris la décision de la charger directement sur le plateau sans la sortir de la grange. Cette AZL est est complète et est saine.

 

 

 Après avoir été sorties de grange, les 2CV sont toute partie au nettoyage, afin de les rendre plus présentable, et voir leur état, et voilà ce que ça donne :

 

La plus belle sans doute est la 2CV AZAM, qui est complète, saine, et présente une magnifique patine.  On regrettera juste la jupe arrière peinte en noir.

 

Une autre très belle, est l'AZL qui fut la dernière a être sortie, celle chargée directement sur le plateau, qui est complète et saine.

 

 

L'aspect de cette 2CV AZL est moyen, mais elle est saine, et c'est bien là le plus important. Elle demandera un peu plus de travail que les précédente afin d'être remise en route, mais le travail a déjà commencé.

 

Et pour finir, l'AZL rouillée, l'aspect extérieur pourrait rebuter n'importe quel néophyte, mais en regardant de plus près, la rouille n'est que superficielle et cette 2CV est saine. Un peu plus de travail par rapport aux autres pour la rendre roulante , mais le travail en vaut la peine.

 

          Et voilà, s'en est fini pour cette sortie de grange, qui fut en tout point sympathique. Faire de telle sortie de grange devient de plus en plus rare, d'une part puisque beaucoup de ces "épaves" ont été récupérées afin d'être restaurées, et les quelques qui restent ici et là sont bien souvent bonne pour les pièces, et encore.

_____________________________________________________________________________________________________________

http://staticclub.caradisiac.com/1/moto-scooter-quad/mob/photo/409416409/2831397736/mob-101_2308-img.jpg  Retour à la Page de la 2CV  http://staticclub.caradisiac.com/1/moto-scooter-quad/mob/photo/409416409/2831398a05/mob-102_5879-img.jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 13:41

 

null

 

         Avec la Type E, Jaguar se démarque des autres constructeurs, car dès sa présentation, cette sportive a toujours fascinée les foules et la presse spécialisée. Il faut dire que Jaguar avait fait fort, en reprennant les codes stylistiques de la Type D, une voiture de course victorieuse à trois reprises aux 24 heures du mans. A cela, ajouter un six cylindres en ligne qui développe 265 Cv et capable d'atteindre 240km/h, et vous obtenez un mythe de l'automobile.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

liste des articles

 

null Type E serie 2               Type E Serie 1 null

 

Type E Cabriolet Série 1 http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/DSCF74201.jpg

 

___________________________________________________________________________________________

 

  retour à la page des Jaguar   

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 13:19

 

        La Jaguar type E est une voiture sportive qui fut fabriquée entre 1961 et 1975, elle a été déclinée en trois séries au long de sa carrière. Cette voiture, de par sa ligne, et ses performance, s'est démarquée très vite de ses concurrentes, et est devenue un véritable mythe des années '60-'70.

 

 

        La Type E est une voiture importante pour jaguar, puisque celle-ci à la difficile tache de prendre la relève de la célèbre série des XK qui ont marqués leur époque. Mais Jaguar  ne s'y prend pas n'importe comment pour remplacer son bet-seller, et donne à la Type E l'allure de la Type Dqui fut  victorieuse à trois reprises des 24 heures du Mans dans les années '50.

 

 

          Pour cet article, il s'agit d'une jaguar type E de la seconde génération, produite entre 1968 et 1970. Cette série se reconnaît par ses phares qui ne sont plus enveloppés sous une bulle de verre, mais surtout par ses pares chocs avant, et son entrée d'air plus grande que sur la Série 1.

 

 

          Toutes ces modifications ont été apportées afin de satisfaire la Type E aux normes américaines, principal marché de cette voiture. Ainsi, la Type E perd son design original, sa pureté disent les puristes. La modification apportée sur les pare-chocs, qui est placé plus haut, amène à déplacer les clignotants avant, et les feux arrières sous ces derniers.

 

 

         Cette Jaguar Type E est dans un état exceptionnel, elle est tout simplement comme neuve. Ceci n'est pas très surprenant pour une telle voiture, d'autant plus qu'elle appartient à des anglais, qui ont un autre rapport à l'automobile que nous autre français. Et pour notre plus grand plaisir, les propriétaires de cette voiture n'hésitent pas à faire de long voyages à travers l'Europe à bord de cette Jaguar. une voiture parfaite au niveau de la carrosserie et qui roule beaucoup, que demander de plus ?

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  retour à la page des Jaguar   

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 12:52

 

          La Renault 10 est une berline produite entre 1965 et 1971, il s'agit ni plus ni moins d'une R8 allongée à l'avant et à l'arrière. En effet, la R10 reprend la plate forme et les motorisations de la R8, mais se veut plus bourgeoise que cette dernière.

 

 

          La Renault 10 fut crée pour répondre à une nouvelle demande, celle d'une société qui consomme de plus en plus, qui s'embourgeoise : la société de consommation.  La R10 fut donc vite faite, mais malheureusement, mal faite, conçue par un bureau d'étude qui a cette époque, était plus préoccupée par les futurs modèles à traction avant.

 

 

          Ainsi, la R10 doit simplement se contenter d'un capot allongé et vaguement plongeant, et de grosses optiques, aussi bien à l'avant qu'à l'arrière. A cela se rajoute du chrome par-ci par-là, la R10 n'est qu'une évolution baroque de la renault 8.

 

 

        Mais la R10 reste pour renault une voiture important, ayant permis la transition jusque la renault 12. Rôle que la R10 a joué, malgré les critiques. En ce qui concerne la motorisation, la R10 reprend les moteurs de sa petite soeur, la R8.

 

 

          Cette Renault 10 est de la dernière version, qui se reconnaît par ses phares ovales, et ces feux qui sont sous la barrette chromée. Cette R10 est dans son jus, et n'a pas été retouchée depuis sa sortie d'usine. De la rouille commence à apparaître au niveau des jonction des pièces de la carrosserie, la peinture commence à passer, mais elle est saine, et l'état est finalement pas trop mal pour une voiture mal aimée.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Renault  

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 10:59

 

          La BMW 2002 est une voiture qui apparaît en Janvier 1968, tout d'abord sortie comme une berline, ou plutôt un coupé, puisque les 2002 n'étaient que des trois portes, plusieurs versions suivront, notamment les célèbres versions sportives Ti et Tii, mais également un Cabriolet, et une version Touring.

 

 

           Pour cet article, nous avons une BMW 2002 Touring, la version trois portes avec hayon. Cette 2002 fait partie des premières séries, qui se reconnaît par sa calandre avant en deux partie, et chromée. Les premières séries n'avait également pas de baguettes sur les portes, sauf pour les version touring.

 

 

          Cette version touring été un concept alliant le break de loisir, les traits d'un coupé sportif, et l'apport utilitaire de l'hayon arrière, similaire aux hatchbacks américains. Cependant, la 2002 touring est arrivée trop tôt, en ce sens que la forme bicorps choquait encore à l'époque, et cette version fut donc un échec commercial et ont été très peu diffusées.

 

 

           Côté moteur, la 2002 Touring embarquait un quatre cylindres en ligne de 2,0L de cylindrée. Celui-ci développait 100Cv, et été alimenté comme toute les 2002 de base par un carburateur Solex 40 PDSI. Ce moteur été accolé à une boite à quatre rapports, mais une cinquième vitesse était disponible en option, tout comme une boite automatique.

 

 

          Pour finir, parlons de l'état du modèle présenté, celui-ci est dans un très bel état, pour faire simple, on pourrait croire que cette 2002 Touring sort d'usine. Chose assez remarquable lorsqu'on connaît la réputation des 2002 à rouiller, et signalons que la Touring fut une version peu produite.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  retour à la page des BMW

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 20:11

 

          De Tomaso est une entreprise de construction automobile fondée en 1959 par l'argentine Alejandro De Tomaso. A l'origine, cette firme construit diverses voitures de courses, dont notamment, la formule 1 qui équipera l'équipe de Franck Williams en 1970. Il faudra attendre 1963 pour voir la première De tomaso destinée à la route, avec la sortie de la Vallelunga, puis la Mangusta suivra en 1968. Diverses voitures sportives sortirons, concurrentes des Ferrari ou encore Lamborghini. À la fin des années 1990, De Tomaso connaît de lourdes difficultés financières qui l'amène à se séparer de l'entreprise Moto Guzzi, puis à produire des voitures pour d'autres constructeurs, tel fut le cas avec le 4x4 Simbir,produit pour le compte du fabriquant russe YA3, bien qu'une très maigre production soit destinée à produire des De Tomaso. Le fondateur de la marque De Tomaso décède en 2003, puis sa marque suivra le même sort un an après.

 

________________________________________________________________________________________________

 

liste des articles

 

null Pantera (1972-1992)

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  null Retour aux marques automobiles italiennes  null

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 13:06

 

      L'AMC Pacer est une petite voiture présentée officiellement le 28 février 1975. Les années 1970 étaient celles de la consommation de masse, et la Pacer devait s'inscrire dans cette optique. Cependant, trop petite pour le marché américain, elle ne trouvera jamais sa clientèle sur son marché national... C'est ainsi qu'elle fut exportée vers l'Europe, où elle connu un leger succès, mais éphémère.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

liste des articles

 

null AMC Pacer X - 1976             AMC Pacer 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des AMC

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 12:47

 

         La Mini est une petite voiture anglaise emblématique, d'une part par son nombre d'exemplaires produits, qui s'élève à 5,3 millions, ainsi que par sa longévité, avec 41 années de carrière, et d'autre part grace à sa bouille inimitable. Elle fut vendue sous différentes marques, tout d'abord pour celle de BMC, avant que mini devienne une marque propre. Ainsi, les marques les plus connues ayant produit la Mini sont Austin, Morris, MG, Woleseley, Riley, Leyland, et Innocenti.

 

  L'historique de la Mini 

_____________________________________________________________________________________________

 

Liste des articles

 

    http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2769890102/photo-blog-p7220202-img.jpg Austin Mini MKI - 1967

 

null Austin Mini Special - 1989     Mini Minor Clubman null 

 

Mini Jet Black - 1988http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/1008967.jpg    club_photo[1277751,581] Mini - 1999

 

        http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/1..jpg Innocenti Mini Cooper 1300

 

_____________________________________________________________________________________________

 

Retour à la page de la marque Mini

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 12:46

 

          La De Tomaso Pantera est une supercar présentée en 1970 et produite entre 1972 et 1996 à 7.200 exemplaires. Les De Tomaso, marque peu connu aujourd'hui, à pourtant produit plusieurs supercar reconnues, dotées d'un fort caractère, mais souvent boudées par les puristes.  

 

 

          Pour cet article, nous avons une De Tomaso Pantera L, version qui fut produite de 1972 à 1980. Version initiale de la Pantera, qui se voulait concurrente des Ferrari, hélas, De Tomaso a fait les mêmes erreurs que Lamborghini, en confondant vitesse et précipitation.

 

 

         Bien que la Pantera soit la première De Tomaso qui était monté sur un châssis-poutre en acier, sur lequel était fixé une carrosserie en acier, ce qui n'était pas une des conception les plus légères. De plus, le moteur monté dans cette voiture n'aidait pas à faire fondre les kilos ...

 

 

           Le moteur, il s'agit d'un V8 Cleveland 351 ci, ce qui permet à la Pantera L de disposer alors de 270 ch et figureainsi parmi les plus rapides GT du moment et notamment la Corvette aux USA. Les performances sont, malgré le poids, remarquable, du fait de l'important couple du V8, et de l'aérodynamisme de la voiture.

 

 

          Malheureusement, la Pantera ne tient pas toutes ses promesses, et les premières livraisons laissent apparaître quantité de problèmes de fiabilité, notamment des problèmes de surchauffe moteur, de climatisation en panne, et même la corrosion attaque la carrosserie, ce qui fait mauvais genre sur une voiture de cette catégorie.

 

 

           Cette De Tomaso pantera L est dans un très bel état, et ne présente pas de défauts à première vu. La teinte orange est très flashy et rappelle les années '70. La pantera est une voiture très impressionnante, de par sa carrosserie et ses dimensions, notamment la hauteur peu élevé (1,10m), et le vrombissement du V8.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des de Tomaso

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 12:41

 

          La Triumph TR5 est un roadster anglais produit entre 1967 et 1969, et construit à 2.947 exemplaires, ce qui en fait l'une des TR les plus rares. Mais la TR5 est un modèle de transition, puisqu'elle est équipé de la caisse de la TR4 et mue par le moteur de la TR6.

 

 

          Extérieurement, la TR5 ressemble trait pour trait à la TR4, puisque la TR5 reprend la caisse de son aînée et ses principales composantes. Ainsi, faire la différence entre une TR4 et une TR5 est assez difficile, seul les monogramme le permettent, enfin, pour reconnaître une TR5 au premier coup d'oeil, il faut regarder le logo sur le capot qui doit être du côté gauche de la voiture, et non au centre comme les TR4.

 

 

           Cependant, côté moteur, la TR5 embarque un six cylindres en ligne et c'est là ou sa change de la TR4, qui était équipée d'un quatre cylindres en ligne. Le moteur de la TR5 fait 2 498 cm³, et est équipé d'une une injection mécanique Lucas et développe 150 ch DIN, soit 46 de plus que la TR4.

 

 

           Ce moteur a l'avantage d'émettre un très beau bruit, et d'être puissant, peut-être même trop puissant, car le châssis ne suit plus, et se retrouve trahit parsa conception ancienne, ce qui fait que le train arrière peut se dérober devant l'effort. De plus, à partir d'une certaine vitesse, le train avant de la voiture devient rapidement capricieux, en ce sens qu'il faut sans cesse corriger la direction, mais c'est ce qui fait la charme de la conduite des roadsters anglais.

 

 

         La Triumph TR5 qui illustre cet article a été produite en 1968 dans l'usine Triumph de Belgique, usine qui produisait les Triumph pour le marché européen (hors Royaume-Unis) et américain. Cette TR5 a été fabriquée pour le marché français, donnée disponible en lisant les première lettres du numéro de série de la voiture. Mais les phares jaunes ne trompe pas non plus l'origine de la voiture, puisque seul les français avaient les phares jaunes.

 

 

          Cette TR5 est dans un très bel état, cette voiture a subit une restauration poussée au début des années '90, et il n'y a rien à reprocher sur ce modèle. La TR5, avec son faible nombre d'exemplaires, et ses sensations de conduite, est devenue une voiture très recherchée.

 

______________________________________________________________________________________________

  retour à la page des Triumph 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article