Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 12:59

 

          La Fiat Panda est une voiture citadine produite de 1980 à 2003, une carrière longue de 23 ans qui est due à sa notoriété, acquise grâce à son coût d'achat et d'entretien faible, mais surtout par sa qualité, sa fiabilité. Cela lui vaudra d'être fabriquée à cinq millions et demi d'exemplaires.

 

 

           Pour cet article, nous avons une des toutes premières version de la Fiat Panda, reconnaissable grace à sa calandre avant pleine avec entrés d'air verticales du côté gauche. L'exemplaire de cet article est une Panda 34, la version d'entrée de gamme.

 

 

          La Panda 34 représente le bas de gamme de la panda, et donc, Fiat lui enlève certains éléments, notamment l'essuie glace arrière et les appuie-tête, qui étaient disponible en option. A la base , la Panda 34 devait être réservée au marché espagnol, et était fabriquée par Seat, société soeur de Fiat.

 

 

           Mais Fiat tente quand même d'exporter la Panda 34 sur d'autres marchés, mais de manière confidentielle, mais cette version reçut, à la surprise de Fiat, un très bon accueil en France et en Allemagne, la raison en est la faible puissance fiscale.

 

 

          Côté moteur, la Fiat Panda 34 reprend le quatre cylindres en ligne de 843cm3 qui était monté sur la Fiat 850. Ce moteur développe 34Cv, et était accolé à une boite à quatre rapports. Côté performances, on note 125km/h de vitesse de pointe, suffisant pour la ville et la périphérie urbaine.

 

 

          La Panda 34 de cet article est dans un bon état, on peut même dire dans un très bon état au vu des rares exemplaires des premières séries qui ont survécu. Sur cet exemplaire, hormis les pare-chocs en plastiques qui ont mal vieillit au fils des ans, et la partie grise de la porte droite qui a été embouti, il n'y a rien à reprocher.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Fiat

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 11:40

 

          L'Autobianchi A112 est une petite voiture lancée en 1969 sous l'impulsion de Fiat qui veut une concurrente de la mini et une remplaçante à sa 500. En rachetant Abarth, Fiat reprend l'idée de construire une A112 musclée qui fut présentée en 1971. Puis cette voiture a été améliorée au fils des ans et des nouveautés de l'A112 de base.

 

 

         Pour cet article, nous avons une A112 Abarth 70Hp de la quatrième série, version qui apparaît en Décembre 1978 et qui a été remplacé en Juillet 1979. L'A112 Abarth de la quatrième génération se reconnaît par sa calandre qui englobe les phares, ses feux de forme trapézoïdale, des nouveaux clignotants et répétiteurs d'aile, des pares-chocs noir sans filet chromée.

 

 

         Cette A112 Abarth est équipée de la calandre "Chardonnet", une commande spéciale de l'importateur des Autobianchi en France qui voulait voir apparaître le drapeau français sur les A112, comme cela se faisait dans d'autres pays. Ainsi, cette sur cette calandre on trouve le drapeau français, italien, le logo de Chardonnet, et l'inscription Autobianchi Abarth. Cette calandre est aujourd'hui un élément très recherché.

 

 

         Cette A112 Abarth est une 70HP, une version qui est apparue en 1975. Son moteur est le quatre cylindres en ligne de la Fiat 850 et 127, dont le bloc est en fonte et la culasse en alliage léger. Sur la 70HP, la cylindrée est montée à 1.050Cm3, les pistons, bielles, l'arbre à came, la culasse et l'échappement ont été modifiés, le taux de compression est augmenté. L'alimentation est faite par un carburateur Waber double corps. Au final, la puissance est porté à 70Cv, et la voiture peut atteindre 160km/h.

 

 

           L'Autobianchi A112 présentée dans cet article est dans un bon état, bien que par endroit, elle commence a être attaqué par la rouille, grande maladie des A112. A cela, on rajoute les pièces spécifiques qui sont très rares, au final, les A112 abarth sont devenue très rare en bon état. Ceci est fort dommage pour une telle voiture qui s'est illustrée à son époque et qui continue toujours à lutter dans les épreuves historiques.

 

_____________________________________________________________________________________________

null Retour à la page des Autobianchi null

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 12:43

 

          La Porsche 928 est une voiture de sport lancée en 1978, et qui sera produite jusqu'en 1995. Sa carrière, longue 17 ans, est due principalement au marché américain qui englobait plus de la moitié de la production des 928. On peux également citer le titre de voiture de l'année 1978, seule GT à recevoir ce titre. Pourtant, la 928 a été boudé par les Porschistes, qui voyaient en cette voiture la remplaçante de la mythique 911.

 

 

          Pour cet article, nous avons une Porsche 928 GT, une version produite de 1989 à 1991, et dont la production s'élève à seulement 1.366 exemplaires. Il s'agit d'une version sportive de la 928, qui remplace en 1989 la 928 Clubsport. La Clubsport était une 928 sur laquelle une centaine de kilo avait été perdu et qui était équipée de suspensions plus fermes et d'une boite de vitesses plus courte.

 

 

            Mais du passage de la Clubsport à la GT, la 928 reprend du poids, notamment avec le rajout d'équipement de conforts qui avait été perdu sur la Clubsport. On note tout de même l'effort de Porsche afin de limiter le poids pris, avec la pose de jantes forgées en magnésium, bien plus légères que les jantes en aluminium.

 

 

          Côté moteur, la 928 GT reprend le V8 de 5.0 litres de cylindrée de la Clubsport, mais ce dernier voit sa puissance augmentée à 330Cv à 6.200trs/min, ce qui en fait une des 928 les plus puissantes. Ce gain de puissance a été permis par l'adoption de nouveaux arbres à cames.  Le couple maxi ne change pas mais se trouve décalé 1000 tr/mn plus haut.

 

 

          La Porsche 928 GT qui illustre cet article est dans un très bon état, et se présente dans son état d'origine, conservant ainsi ses éléments spécifiques comme l'aileron et les jantes en magnésium. Même si cette voiture est encore jeune pour être une voiture de collection, elle en est pas moins un collector du fait du faible nombre d'exemplaires construits.

 

 

______________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Porsche

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 12:15

 

          La Porsche 928 est une voiture sportive lancée en 1978 et dont la carrière a duré 17 ans pour prendre fin en 1995. La 928 fut un succès pour Porsche, cependant, elle ne gagnera jamais ses titres de noblesse de la famille Porsche, la faute à un style trop décalé des 911, dont la 924 est accusé de vouloir prendre sa place par les Porschistes. la 928 a gagné le titre de voiture européenne de l'année 1975, la seule automobile de la catégorie des GT à recevoir ce titre.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

Liste des articles

 

null Porsche 928 S1          null Porsche 928 GT

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/35311033d2/chasse-tresor-pa073560-img.jpg Porsche 928 S

_____________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Porsche

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 14:25

 

          La Renault 15 est un coupé à vocation sportif, dérivé de la Renault 12, il fut produit entre 1971 et 1979 en même temps que la R17 qui partage la même base. A cette époque, on commence à constater que l'apparence de la voiture prône sur le moteur, c'est également le cas chez ses concurrentes : Ford Capri (dérivé de la taunus), Opel Manta (Asconna), ...

 

 

         Pour cet article, nous avons une Renault 15 TL de première génération, qui se reconnaît grâce à sa face avant, avec un pare-chocs qui encadre la calandre. Sur cette génération, la face avant de la R15 diffère de la R17, sur la R15, on a deux phares tandis que la 17 est équipé de quatre feux ronds. mais la différence majeur entre R15 et 17 reste la custode, qui est totalement vitrée sur la R15.

 

 

          La Renault 15 de cet article est dan un bon état, elle n'est pas parfaite, mais pour une R15, elle est très bien conservée. on peut constater que cette R15 est saine, alors que beaucoup ont été victime de la corrosion, et côté peinture, hormis les éléments avants qui ont été repeint, le reste est d'origine. On note les bandes latérales noires qui ont été conservées lorsque l'avant a été refait.

 

 

           La Renault 15 était disponible en deux versions qui étaient TL, TS, celle-ci, comme indiqué plus haut, est une TL, version qui fut la plus vendue des R15 et R17 confondue. Le moteur e la TL est directement dérivé de la R12, il s'agit  d'un quatre cylindres en ligne de 1 289 cm³, faisant 7 CV fiscaux, et développant 60 ch DIN, il pouvait permettre à la voiture d'atteindre 160km/h.

 

 

           La R15 et la R17 était loin d'être rivale, la première était l'entrée de gamme et la R17 était plus destinée aux jeunes, mais c'est bien la R15 qui remportera le plus de succès auprès de la clientèle, avec quasiment 60% des ventes de R15/17. Ces modèles partiront à la retraite en 1979 lorsque la R12 est remplacé par la R18, et la descendance arrive : la Fuego.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Renault  

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 12:19

 

           La Volkswagen Coccinelle est l'une des auto les plus connues à travers le monde, d'une part parce qu'elle est l'automobile la plus produite avec plus de 21 millions d'unités, mais également parce qu'elle a une très forte côte de sympathie de part son design.

 

 

           Pour cet article, nous avons une Volkswagen Cox 1300 de 1967,qui se présente dans un bon état, bien que, comme sur beaucoup de Cox, certains éléments ne sont pas d'origine. 1967, pour les Cox, est une année charnière, et chez les passionnés, c'est un peu le jour et la nuit.

 

 

            En effet, la version 1967 est le dernier millésime ou les phares sont inclinés (il deviennent droit pour le millésime '68), du moins, pour la version européenne, car la version US, c'est en 1967 que les phares deviennent droit. Si je vous dit cela, c'est que cette Cox a des pare-chocs US, mais ceux-ci ne sont pas d'origine.

 

 

          La version '67 reçoit divers éléments spécifiques tels que les poignées de portes, pare-soleil, capot moteur ... Tout cela fait que la Cox de 1967 est soit aimée, soit totalement détesté par les passionnés des Volkswagen et des Cox, car les modifications sont assez limités avec ses pièces spécifiques.

 

          Côté moteur, cette Cox est équipé du Flat41300, ce qui signifie que sa cylindré est de 1.285Cm3. Ce moteur développe 40Cv à 4.000Trs/min, ce qui largement convenable pour mouvoir cette auto et l'insérer dans la circulation actuelle.

 

 

          Cette Cox de 1967 se présente dans un bel état, bien que celle-ci ayant des éléments qui ne sont pas d'origine, tel que les pare-chocs et feux US, qui ont été rajouté lorsque cette Cox a été refaite, elle a alors perdu sa teinte d'origine (qui était blanche) et ses portes, mais à conservé ses poignées spécifiques. D'ailleurs, son propriétaire a comme objectif de la remettre petit à petit dans sa configuration d'origine...

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

Retour à la page des Volkswagen 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 20:45

 

          L'Alfa Roméo Coupé Bertone, de son vrai nom Giulia GT, est un coupé sportif produit entre 1963 et 1978. bien que les premières versions n'ayant pas de performances dignes de la catégorie qu'elle devaient représentée, elle avaient une très belle carrosserie. Au fils des ans, le Coupé Bertone gagne en chevaux grace à l'augmentation de cylindré du moteur, et voit quelques modifications minimes sur sa carrosserie, mais le charme des premières séries, avec leur chrome et leurs lignes fine n'était plus là.

_____________________________________________________________________________________________

 

Liste des articles

 

 Giulia GT 1300 Junior http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2965267f59/photo-blog-p1111131-img.jpg 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/1807603bfa/photo-blog-p3240695-img.jpg Giulia GT - 1965

 Coupé 2000            Coupé 1750

 

     Coupé 1750 - 1968 http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/1759539e8c/photo-blog-104_1096-img.jpg      http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/421512afa/photo-blog-p9110739-img.jpg GT 1300 Junior - 1974

 

______________________________________________________________________________________________

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg  Retour à la page des Alfa Roméo  http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 13:04

 

           L'Alfa Roméo Coupé Bertone, ou Giulia GT de son nom officiel , est un coupé à vocation sportif, sorti des chaînes en 1963. La ligne de cette voiture est l'oeuvre de Giorgetto Guigiaro, qui était alors salarié chez Bertone.

 

 

          Pour cet article, nous avons un coupé 1750, version qui apparaît en 1968, quelques temps après l'aparition de la berline 1750 dont elle reprend le moteur, et remplace ainsi le Coupé Bertone 1600. Ce coupé "chamboule" la gamme des Coupé Bertone, grâce à son moteur plus puissant et sa carrosserie qui préfigure les 2000.

 

 

          Mais le Coupé Bertone 1750 ne se contente pas seulement d'un changement de moteur, de nombreuses modifications sont apportées à la carrosserie, notamment sur la face avant, qui reçoit une calandre à quatre phares et doté d'une seule barre chromée. Les clignotants prennent place sous les phares sur le pare-chocs, et la fente des coupé "boite aux lettres" disparaît.

 

 

          Concernant le moteur, il s'agit du quatre cylindres en ligne de la berline 1750, un moteur de 1.779cm3 et qui développe 132Cv. Celui permet à la voiture d'atteindre 190km/h, et d'avoir des performances dignes du segment ou se positionne le Coupé Bertone, ce qui lui permet d'entamer une nouvelle carrière.

 

 

          Cependant, ce moteur 1750 connaît quelques problèmes de fiabilité, notamment des ruptures de joint de culasse qui précipitera l'apparition du coupé 2000. De plus, le Coupé 1750 avait une mauvaise répartition des masses comparé à la berline, entraînant une conduite pouvant être violente.

 

 

           le Coupé Bertone 1750 qui illustre cet article est dans un très bel état, un exemplaire sur lequel il n'y a rien à reprocher. Ce coupé a fait l'objet d'une restauration poussée, à tel point que l'on pourrait croire qu'il est neuf. Et cette teinte grise que ce coupé arbore lui va a ravir, cela change tout d'abord du rouge Alfa Roméo, mais je trouve que cette couleur souligne la ligne de la voiture.

 

______________________________________________________________________________________________

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg  Retour à la page des Alfa Roméo  http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 12:13

 

           Porsche voyant ses ventes baisser petit à petit, l'entreprise se tourne vers Volkswagen pour la production d'un second coupé sportif accessible, comme avec la 914. C'est ainsi que naît la 924, avec comme objectif interne d'utiliser le plus de pièces Volkswagen, mais cette dernière marque devant se consacrer à une nouvelle voiture qui se nommera Golf, revend ses parts de développement de la 924 à Porsche.

 

 

            La Porsche 924 est un véritable tournant dans l'histoire de Porsche : le début des moteurs à l'avant, le flat6 est remplacé par un quatre cylindres en ligne, et la boite de vitesse est positionnée au niveau du pont arrière, ce qui lui permet d'avoir un châssis équilibré.

 

 

          En 1978, Porsche sort une évolution de la 924 en équipant cette dernière d'un Turbo, c'est la 924 Turbo, type 931, comme celle que nous avons sur cet article. Cette version a été faite pour combler le trou de puissance entre la 924 et la 911, mais également parce que beaucoup de clients potentiel de la 924 ne passaient pas à l'acte à cause d'un puissance jugée trop juste.

 

 

          La 924 turbo était équipée d'un quatre cylindres en ligne de 1.984cm3 qui développait 177Cv à 5.500trs/min (pour comparaison, la 924 de base en développait 125). Ce moteur été accolé à une boite de cinq rapports. Pour les performances, la 924 Turbo pouvait atteindre 231km/h, et 7.7s secondes pour le 0-100km/h.

 

 

           La 924 Turbo se reconnaît d'une 924 basique par sa calandre avec quatre trous pour l'aération, une entrée d'air est placée sur le capot sur le côté droit, ainsi que par ses jantes dites "nid d'abeilles". Nous constatons que tout ses éléments spécifiques sont présents sur le modèle en photo, ce qui signifie donc qu'il est dans son état d'origine, chose peu

 

______________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Porsche

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 20:21

Nouvel article sur la Citroën FAF A 4x4 disponible en cliquant sur la photo ci-dessous : 

 

     

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpgRetour à la page des Citroënhttp://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article