Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 12:00

 

          Le 03 Juillet 2011, date anniversaire pour le blog puisqu'il fête aujourd'hui sa deuxième année d'existence, deux années qui ont été très positives, allant même au delà de mes attentes lorsque j'ai lancé ce blog.

 

          Pour cette deuxième année, vous avez été toujours aussi nombreux à venir visiter le blog, même plus nombreux devrais-je dire. C'est au cour de cette deuxième année que le blog a trouver son rythme de croisière, avec environ 6.000 visites par mois, ce qui représente à quelque chose près 200 visites par jours (alors qu'au départ, je ne m'attendais même pas à recevoir une cinquantaine de visites par jour). Rythme de croisière également trouvé dans la publication des articles, avec une nouvelle publication en moyenne tout les deux jours.

          Pour les chiffres exact,  le blog a reçu 72.186 visites entre le 03 juillet 2010 et aujourd'hui, et 256.256 pages ont été consultées. A titre de comparaison, lors de la première année, le blog avait été visité 26.106 fois et 73.548 pages avaient été consultées.

 

          Je tiens à remercier tout ceux qui ont aidé à atteindre ces chiffres, que se soit par de simples visites quotidiennes, mais surtout en ayant fait circuler l'adresse du blog. J'en profite également pour remercier ceux qui ont pu m'aider à l'élaboration de certains articles, que ce soit en donnant des informations sur les véhicules, en signalant les erreurs, voir même lors ce certains cas, de m'avoir fait des photos.

 

          Sur l'année qui vient de s'écouler, plusieurs modifications ont été apportées sur le blog afin de vous faciliter les visites. Le plus gros chantier de l'année aura été la création d'un "système de navigation" par marque (que vous pouvez voir sur la page d'accueil à gauche de l'écran) afin de trouver les articles plus facilement. Autre chantier moins visible a été celui du changement d'hébergeur des photos, les visiteurs qui suivent ce blog depuis le début ont pu remarqué par le passé certaines périodes où les photos ne s'affichaient plus, c'est donc afin de remédier à ce problème qu'à eu lieu ce changement, qui a également permis un affichage plus rapide des pages, pour votre plus grand confort.

          Pour l'année à venir, d'autres projets du même type sont en préparation et seront concrétisés dans les prochains mois, bien évidemment, les "chantiers" commencés en 2010-2011 continuerons, toujours pour faciliter la visite des articles. Mais tout ces projets qui auront lieu le seront sans nuire aux nouveaux articles, qui continuerons a être postés comme à l'heure actuelle, c'est à dire au rythme d'un tout les deux jours.

 

          Avant de repartir pour une nouvelle année, je tiens à vous dire que si ce blog vit, ce n'est pas seulement grâce à moi, mais également grâce à vous qui lisez, commentez, recommandez ce blog, car sans lecteurs, un blog ne peut vivre.

 

 

Merci à vous tous !

 

 

Et bon anniversaire au blog

 

Alex'

Repost 0
Published by alexrenault
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 11:24

 

 

          Avec la 504, Peugeot continue la tradition de dériver sa berline en coupé et en cabriolet, ces deux dernières version étant toujours l'oeuvre du célèbre carrossier italien Pininfarina, qui a usé de tout son talent sur la 504, et en a fait une voiture mythique dans l'histoire du constructeur au lion.

 

 

          La Peugeot 504 coupé a été lancée en 1969, mais, pour cet article, nous nous intéresserons à la toute dernière version apparue dix ans plus tard : en 1979, et dont la production s'arrête en 1983. Cette version se caractérise par ses pare-chocs en plastique (polyuréthanne exactement), ainsi que par une calandre avec des barrettes chromées.

 

 

             La 504 Coupé de cet article est une version un peu spéciale puisqu'il s'agit d'un coupé V6 TI, une des versions les plus rare, avec 1.757 exemplaires produits. Cette 504 Coupé V6 TI est dans un très bon état, tout est d'origine, y compris la peinture, et rien n'a été refait, comme quoi qu'avec un entretient sérieux, des voitures même réputées sensibles peuvent survivre...

 

 

          Le moteur de cette 504 est le célèbre V6 PRV de 2.664cm3, alimenté par injection, il développe 144Cv à 5.500Trs/min, et est couplé à une boite manuelle à 5 rapports. On regrettera le bruit du moteur, qui n'est pas en accord avec ce type de voiture, mais on se rattrapera sur la très bonne tenue de route et les reprises du moteur.

 

 

           Le gros point noir des 504 coupé reste la rouille, lesquelles y sont très sensibles : les traitements anti-rouille de l'époque étaient quasiment inexistant et la finesse de la carrosserie n'aide pas à lutter contre la corrosion. Cependant, cette 504 est passé outre, et est arrivée jusqu'à nos jours sans aucun point de rouille, sans que rien ne soit refait. Autre point noir sur cette version, la consommation élevée du V6 PRV, qui ne joua pas en sa faveur lors des crises pétrolières.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg retour à la page de la marque Peugeot http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 10:00

 

          La Peugeot 504 Coupé et Cabriolet perdure la tradition de Peugeot de dériver sa berline en version Coupé et Cabriolet, ces deux dernières étant l'oeuvre du carrossier italien Pininfarina. Construites entre 1969 et 1982, ces deux versions marquerons leur époque par leur style et laisserons une marque forte dans l'histoire du constructeur au lion.

________________________________________________________________________________________________

 

Liste des articles

 

  504 Coupé Série 1                504 Coupé V6 TI 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg retour à la page de la marque Peugeot http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 13:32

 

            Ce blog se limite aux voitures anciennes et au monde qui les entoure, c'est à dire les publicité murales, les vieux panneaux de circulation ... Mais il arrive souvent de traiter certains domaines qui n'ont rien à voir, où qui sont polus vagues, c'est ce que j'appelle sur ce blog les articles "hors-série"

________________________________________________________________________________________________

 

        http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2612357f3c/photo-blog-p9021388-img.jpg Les anciennes croisées en Vacances 2012 

Les épaves sous la neige http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/1267865e5b/photo-blog-p2110235-img.jpg

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/1351654f5f/photo-blog-0-1-img.jpg La 2CV "Spot" Miniature de François

 

    Visite du musée Matra http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/PA310345.jpg

 

null Les anciennes croisées en vacances : 2011

 

Une sortie de grange de quatre 2CV null

 

 Les anciennes croisées en vacances : 2010

 

 Les publicités murales vues par Laurent null

 

__________________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/P91112791.jpg Retour à la page des thèmes null

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 11:19

 

          La Volvo66 est une petite voiture produite entre 1975 et 1980, il s'agit en fait de la DAF 66 qui a été rebadgée suite au rachat de la marque néerlandaise par Volvo. Au sein de la gamme Volvo, la 66 est restée une exception dans l'histoire de l'entreprise suédoise, rompant avec la production plutôt luxueuse ...

 

 

             En reprenant la 66 à son compte, Volvo la modifie quelque peu : nouvelle calandre, nouveaux pare chocs, mais les modifications les plus visibles le sont à l'intérieur, qui est plus cossu, et mieux fini par rapport à la Daf. Du côté des carrosseries disponible, Volvo à repris les version berline et cabriolet.

 

 

          Pour ce qui est des moteurs, Volvo reprend ceux de la Daf 66, qui étaient ni plus ni moins que des moteurs Renault, provenant de la R8 pour le 1100 et de la R12 pour le 1300. On y voit là le début de la collaboration entre Renault et Volvo qui a perduré jusque dans les années '90.

 

 

           La Volvo 66 reprend même ce qui a fait la notoriété de Daf : sa transmission appelée Variomatic. Il s'agit d'un variateur comme ceux qui équipent les cyclomoteurs, ce système est composée de deux poulies dont le diamètre est variable selon la force centrifuge, ce qui permet d'avoir une infinité de rapports, et donc une adaptation parfaite aux conditions de la route, quelque soit le poids de la voiture.

 

 

          La Volvo 66 de cet article est une version DL, apparue au tout débutde la production des 66 par Volvo, c'est à dire en 1975, et qui prendra fin en 1978, c'est d'ailleurs de cette dernière année que cette 66 a été construite. Côté moteur, la DL embarque le 1100cm3 qui développe 47Cv.

 

 

          En ce qui concerne l'état de cette Volvo 66, celle-ci est dans son jus, il faut dire que c'est une voiture qui a longtemps servit de voiture de tout les jours, avant d'attérrir entre les mains de passionnés de ces petites voitures. Mais, malgré cet état, il n'en reste pas moins que cette 66 est très saine, et surtout, qu'elle roule encore.

 

______________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Volvo

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures - autres pays
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 15:22

 

          La Volkswagen Schwimmwagen est un véhicule amphibie conçu par Ferdinand Porsche pour l'amrée allemande lors de la seconde guerre mondiale, elle est monté grâce à des éléments mécaniques de la Cox. 14.625 exemplaires ont étés produit, la plupart sont parties sur le front de l'est, mais quelques unités ont équipée la Normandie et l'AfrikaKorps.

 

 

           La Volkswagen Schwimmwagen vient donc compléter la "gamme" des Volkswagen militaires, avec la Cox command-car et la Kubelwagen. La Schwimmwagen est devenue l'un des premier véhicules amphibie à être produit à l'échelle industrielle et reste parmi l'un des véhicules amphibie les plus produit.

 

 

          Le moteur de la Schwimmwagen est un quatre cylindres à plat de 1.131cm3 qui développe 25Cv. Cette voiture est une quatre roue motrice, du moins uniquement sur la première vitesse, et était équipée d'un différentiel autobloquant sur chaque pont. Une fois dans l'eau, le moteur entraîne une hélice à quatre pales.

 

 

          Malgré le nombre assez conséquent d'exemplaires fabriqués, la Schwimmwagen est devenue une voiture très rare à trouver, dont il ne resterais que quelques centaines d'exemplaires de nos jours. L'exemplaire qui illustre cet article sort tout juste d'une restauration et se trouve dans un bel état, et aujourd'hui, c'est un véhicule qui impressionne par ses solutions techniques relativement simples.

 

Retour à la page des Volkswagen 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 12:56

 

          Les épaves sont quasiment toujours très bien cachée, cette Juvaquatre n'échappe pas à la règle, elle est tellement bien cachée qu'elle est presque complète et qu'une partie de ses vitrages sont encore présents.

 

 

           Cette Juvaquatre se situe à côté d'un ancien moulin abandonné perdu dans la campagne limousine, par lequel on accède en suivant un chemin envahi par les herbes. Pour vous dire à tel point que cette épave est cachée, les bâtiments qui composaient le moulin ne sont même pas visible de la route.

 

 

           Concernant la Juvaquatre, il s'agit de la version break puisque celle-ci est doté de vitrages latéraux. Il s'agit exactement de la version R2100 chose que j'ai pu constater sur la plaque constructeur de la voiture (d'ailleurs, la plupart des épaves n'ont plus cette plaque afin de na pas retrouver les propriétaires).

 

 

            Le fait d'avoir le modèle permet de donner un ordre d'idée de l'année de la voiture, la Juvaquatre R2100 a été produite entre le 26 février 1953 et le 28 février 1956, et 32.601 exemplaires de R2100 ont été fabriqués. Mais sur ces 32.601, seul 12.153 sont des break, le reste étant majoritairement des fourgonnette, puis des "services".

 

 

           Pour une épave, cette Juvaquatre est plutôt bien conservée, et ce malgré le fait qu'elle soit dehors. Elle a échappé au vandalisme, c'est à dire le vol de pièces et ceux qui casse juste pour le plaisir. Aujourd'hui, cette Juvaquatre arbore une splendide robe de rouille superficielle.

 

 

           Comme on peut le constater, cette Juvaquatre se fait envahir petit à petit par la végétation, au point de quasiment disparaître selon certain point de vue, notamment en longeant les bâtiments de l'ancien moulin en arrivant par le chemin cité plus haut. La végétation à même pris pied dans la voiture ....

 

 

             Concernant le moteur, sur la version R2100, il s'agissait d'un quatre cylindres en ligne de 747cm3 qui développait 21Cv, pouvant amener la voiture jusqu'à la vitesse de 95km/h. La plupart des épaves n'ont plus leur moteur, cette Juvaquatre l'a encore, ... mais une chose est sûr, il ne tournera plus .

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

null  Retour à la page des épaves  null 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 23:36

 

           Ce week-end se tenait le rallye des mile sources, organisée par la section historique de l'ASA Mauve, un rallye qui se déroule sur deux jours, alliant régularité et cartographie. Comme à l'habitude avec les rallyes organisés par cette ASA, une cinquantaine de voitures ont pris part a cet évènement, formant ainsi un plateau assez varié, bien que constitué généralement de voitures sportives tels que les Lancia Montecarlo, Alpine A110 et Porsche 911. Mais figurait également des Mini, Cox, R16 ... et même quelques voitures récentes telle qu'une Jaguar XKR et une Audi S2.

 

Alpine A110

 

Porsche 911 type 901

 

Lancia montecarlo

 

Lancia Fulvia

 

Ferrari Dino

 

Ferrari 308

 

MG B V8

 

Porsche 911 type 911

 

Alfa Roméo GTV Production

 

Mini

 

Renault 12 Gordini

 

Volvo 66

 

Fiat Ritmo Abarth Cabriolet

 

Alfa Roméo Giulia Super

 

Renault 16

 

Volkswagen Cox

 

Austin A30

 

Porsche 924

 

Porsche 944

 

Peugeot 205 GTI

 

Renault Clio Williams

 

Porsche 911 type 993

 

Jaguar XKR


Repost 0
Published by alexrenault - dans rassemblements
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 22:13

 

          Le Renault PR112 est un Bus construit entre 1992 et 1999 par Safra, en reprennant la base du Renaut PR100. Au départ, Safra proposait de rénover les PR100 qui étaient vieillissants en leur ajoutant une nouvelle face avant qui reprend le pare brise du R312.

 

 

          Mais le PR112 donnera l'idée à RVI (Renault Véhicules industriels) de fabriquer directement dans ses usines en colaboration avec Safra cet autobus, à partir de 1993. Le PR112 est donc l'ultime version du PR100 et permit à ce dernier de prolonger sa carrière jusqu'en 1999, soit 28 ans au catalogue depuis le Berliet PR100.

 

 

          Comme vous l'avez compris, le PR112 reprend le chassis du PR100, et donc son moteur. Il s'agit d'un six cylindres en ligne qui développe 253Cv, et permet à ce bus d'atteindre 60km/h de vitesse maximale, peu me direz vous, mais bien suffisant pour un usage en milieu urbain.

 

 

          Pour cet article, nous avons des exemplaires de PR112 de la TCL (Transport en Commun de Limoges), pris en photos lors de leurs dernières années de service, 2010 et 2011, ou il n'oppéraient plus que sur la ligne 5. Ces exemplaires étaient encore en bon état, bien que le poids des ages se faisait sentir, notamment en les comparant aux bus modernes, moins bruyant et plus spacieux.

 

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

Retour à la page des Renault

Repost 0
Published by alexrenault
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 19:55

 

          La 2CV est une petite voiture qui fut lancée en 1949, plusieurs mois de retard par rapport au planning initial du fait que l'Etat réservait les matières premières, et l'acier notamment, pour Renault et sa 4CV. Au départ, peu de personnes croyaient au succès de la 2CV, jugée de "boite à sardines", mais son prix bas et sa simplicité l'emporterons, et petit à petit, les carnets de commandes augmentent, parfois même au point d'atteindre 4 ans de délais.

 

 

          En 1949, la 2CV reçoit son certificat par les service des mines sous le nom de "Type A", ce qui permet de lancer la production, mais qui se fait lentement, la faute, encore et toujours au manque de matière première. Ainsi, la production de 2CV débute au rythme de ... quatre exemplaires par jours. En 1949, seul 876 unité ont été produites, 6.000 pour 1950, ....

 

 

          La 2CV type A représente aujourd'hui un graal pour les deuchistes, d'une part puisqu'il s'agit de la 2CV originale (étant donné que c'est la première version), et par sa rareté qui va en remontant les ans. Pourtant, la Type A est loin d'être la 2CV parfaite, moteur très petit qui empêche une utilisation "normale", un éclairage quasi inexistant ....

 

 

            Le moteur de la 2CV Type A est un bicylindre (comme sur toute les 2CV) de 375cm3 et refroidit par air. Ce moteur ne développe que 9CV, et permet tout juste d'atteindre 65km/h de vitesse maximale. Par la suite, la puissance sera progressivement augmentée sur les versions suivantes, soit en augmentant la cylindrée, les taux de compression, ou la carburation.

 

 

          Cette 2CV Type A date de 1952 et se retrouve dans son état d'origine, gardant ainsi toutes ses spécificités, notamment à l'arrière, ou aucun phares n'a été rajouté, et seul un éclairage de plaque et un catadioptre sont présent, comme à l'origine. Autres spécificités des plus anciennes Type A, la présence de soudures sur le capot, le logo Citroën dans un ovale...

 

 

           Parmis les autres détails propre à la Type A, on peut noter les élastiques des fauteuils qui sont plus épais, le ventilateur de refroidissement qui n'a que quatre pales... Quoiqu'il en soit, cette 2CV Type A est superbe, et le fait qu'elle soit dans son jus avec ses petits défauts, et non pas dans un état concours, rajoute du charme.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpgRetour à la page des Citroënhttp://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article