Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 17:15

 

          La Volkswagen Coccinelle est une véritable icone dans le monde de l'automobile, de par la sympathie qu'elle dégage, mais également par les chiffres, notamment sa longévité, construite entre 1946 et 2003, en faisant la voiture la plus produite de tout les temps, avec vingt-cinq millions d'exemplaires. Pourtant, les premières heures de la Volkswagen seront noire, lancée sous l'initiative d'Adolf Hitler, elle ne doit sa carrière que par un général anglais convaincu du potentiel de cette automobile, l'histoire leur donnera raison ...

 

null L'historique de la Cox 

 

_______________________________________________________________________________________________

 

Liste des articles

 

 

Cox Split Rat's - 1952 null        

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/PA292381.jpg Cox Cabriolet - 1961     Cox ex DKP - 1963 http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/1209417c5a/photo-blog-p9251984-img.jpg

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2843554220/photo-blog-p9232645-img.jpg Cox 1300 - 1966

 

null Cox 1300 - 1966            Cox 1300 - 1967 null

 

      http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/1.2.jpg Cox 1300 L - 1970

_____________________________________________________________________________________________

 

Retour à la page des Volkswagen 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 11:53

          

 

            La Simca Aronde est une berline familiale construite à partir de 1951 et qui est restée en production jusqu'en 1963. Durant ces années, trois générations se sont succédés : la 9, la 1300 et la P60. L'Aronde fut une réussite pour Simca qui en a écoulé 1.400.000 exemplaires, ce qui a permis de conforter sa place de second constructeur français, après Renault . Le nom d'Aronde a été choisit car il signifie hirondelle en vieux français, le logo de la marque.

 

________________________________________________________________________________________________

 

Liste des articles

 

 Aronde - 1952 http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2464588ea1/photo-blog-p6032382-img.jpg

 

null Aronde 9 - 1955             

 

        Aronde 1300 null

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/25819451ae/photo-blog-p5201929-img.jpg Aronde Grand Large


 Aronde P60 http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/1029465.jpg  

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2365140036/photo-blog-p8070480-img.jpg Aronde P60 Etoile Super

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/1196807669/photo-blog-102_1969-img.jpg P60 intendante

 

9 Intendante "marchand de glaces" http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2835031b01/photo-blog-pb300559-img.jpg

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3630535e80/chasse-tresor-1-1-img.jpg Simca Aronde Grand Large

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Simca  

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 11:50

 

            La Simca Aronde est une berline familiale construite à partir de 1951 et est resté en production jusqu'en 1963. Durant ces années, trois générations se succèdent, la 9, la 1300 et la P60. L'Aronde fut une réussite pour Simca qui en a écoulé 1.400.000 exemplaires. Le nom d'Aronde a été choisit car il signifie hirondelle en vieux français, le logo de la marque.

  

 

           Pour cet article, la version qui nous intéresse est la 1300, elle a été produite de 1956 à 1958. Par rapport à la version antérieure, différentes parties de la carrosserie change, le plus flagrant restant la partie arrière qui a été rallongée, les ailes ont une nouvelle ligne, et surtout la partie avant avec une nouvelle calandre inspirée de la kaiser 1953.

 

 

              L'aronde 1300 reçoit également un nouveau moteur, le quatre cylindre en ligne de 1.290cm3, appelé moteur "Flash". Celui-ci est couplé à une boite manuelle à quatre rapports, et est-il important de le rappeler, l'Aronde est une propulsion. Au final, le bloc développe 48 ch à 4800 tr/min, ce qui lui permet de tenir tête à la concurrence.

 

 

            Fin 1958, l'Aronde 1300 tire sa révérence face à l'Aronde P60, qui reprend son moteur. L'Aronde 1300 aura été en 1956 la voiture la plus vendue en France, et en 1957, Simca fit battre plusieurs records à une Aronde 1300 de série sur le circuit de Monthléry. Tout cela permit à Simca de conforter sa place de second constructeur automobile national.

 

 

           Pour finir, quelques mots comme à l'habitude sur la voiture qui illustre l'article, cette Aronde 1300 est dans un très bel état, c'est une voiture qui à subit une grosse restauration et qui se retrouve dans un état proche du neuf. Cependant, les chromes des pare-chocs sont piqués, c'était là la grande maladie des Simca Aronde, et pour faire simple, les chromes étaient piqués même pas la voiture sortie de concession.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Simca  

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 19:00

 

          Le Berliet TR est un camion construit depuis le début des années 70's. A partir de 1980, suite à la fusion des marques Saviem et Berliet, formant alors RVI (Renault Véhicules Industrile), le TR continue sa carrière jusqu'en 1995, mais est renommé Renault R.

 

 

          Pour cet article, nous avons un Berliet TR280 de 1976, cet exemplaire est dans un très bel état, il appartient à un collectionneur de poids-lourds qui l'a totalement restauré. Ce TR280 appartenait à une entreprise de BTP limougeaude qui s'en est séparé en 2000, après 24 années de services.

 

 

          Côté motorisation, le TR280 est équipé du moteur Diesel six cylindres MS 635 à injection et doté d'un turbocompresseur, le moteur est couplé à une boite à huit rapports.. Le tout développe 266Cv à 1.800Trs/min, ce qui permet au TR280 de déplacer les 38 tonnes de poids total lorsqu'il est chargé.

 

 

            Le nombre de ces Berliet encore existant est inconnu, mais on sait qu'il n'y a que trois TR280 qui ont été restauré en France, ce qui est fort regratable, car c'est un morceau de l'activité instrielle, et automobile au sens large qui disparait.

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

  Retour à la page des Berliet 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 10:25

 

          La Citroën 5HP est une petite voiture lancée en 1922, elle fut alors la première automobile française produite en grande série, Citroën ayant repris le procédé de production à la chaîne de Ford. Sur le marché français, la Type C s'attaque à un marché monopolisé par deux grands constructeurs : Peugeot et Renault

 

 

          Durant sa carrière, la Citroën 5HP connue différentes sortes de carrosseries, entre autres, il y avait la version Trèfle, la Torpédo, et la Cabriolet. Pour cet article, c'est cette dernière version qui nous intéressera, étant donné que l'exemplaire qui illustre l'article est un cabriolet.

 

 

 

          La 5HP présentée est un cabriolet datant de 1923, il s'agit d'un modèle qui se trouve dans un très bel état, la voiture ayant subie  une restauration de qualité il y a une trentaines d'années. Cette 5HP arbore une teinte bordeaux qui était livrée à l'origine, à partir d'Octobre 1923.

 

 

           En 1923, la châssis des Citroën 5HP est rallongé et dépasse désormais l'essieu arrière. Avec lui, la carrosserie a été elle aussi allongée de 10cm, ceci est visible par un espace plus important entre la roue de secours et l'aile arrière.

 

 

          Pour ce qui est du moteur, la 5HP embarque un quatre cylindres en ligne de 856cm3 qui développe 11Cv. Il est couplé à une boite à trois rapports, et peut atteindre 60Km/h en vitesse maximale ... mais dans des conditions optimales, puisque c'est un moteur qui s'essouffle rapidement dès que la route monte.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpgRetour à la page des Citroënhttp://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 00:24

 

          La Citroën 5HP, connue aussi sous le nom de "Type C", est le second modèle Citroën produit, et remplece donc la Type A. Elle fut produite entre 1922 et 1926, et a été la première voiture française à être produite en grande série. La 5HP est connue part son surnom "la petite citron", surnom qu'elle reçut puisque les premières 5HP étaient de couleur jaune. Au cours de sa carrière, la 5HP fut déclinée en une multitude de versions, dont la plus connue est sans doute la "trèfle", proposant trois places, mais une version "cabriolet", "torpédo" deux et trois places existaient. Malheureusement, la Citroën 5HP n'a jamais été rentable pour Citroën, qui fut obligé de stopper la production en 1926.

_____________________________________________________________________________________________

 

Liste des articles

 

 null Citroën 5HP Trèfle - 1924     

  Citroën 5HP cabriolet - 1923null  

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpgRetour à la page des Citroënhttp://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 10:36

 

          La Triumph TR3 est un roadster anglais produit de 1955 à 1962, il s'agit ni plus ni moins qu'une évolution de la TR2. En 1957, la TR3 connaît une évolution qui a changé nombre de chose, la calandre est plus large et en aluminium notamment, et on parle dès lors de TR3A, bien que ce nom ne soit pas officiel.

 

 

          C'est donc la TR3A qui nous intéressera pour cet article, cette version à été produite à 58.236 exemplaires et a connu un très grand succès aux Etats-Unis, où a été exporté plus des trois quarts de la production. Il s'agit de la troisième Triumph la plus produite, après la TR7 (131.939 exemplaires) et la TR6 et ses 94619 exemplaires

 

 

          Au début des années '60's, les ventes de la TR3 commencent à fléchir, ce qui pousse la direction de Triumph à lancer la TR4. Mais devant le refus des revendeurs américains de commercialiser cette nouvelle voiture, Triumph fait perdurer la TR3 en lançant la TR3B, équipée de l'ensemble moteur-boite de la TR4. 

 

 

          Pour en revenir à la TR3A, le moteur est un quatre cylindres en ligne de 1.991cm3, couplé à une boite à quatre rapports équipée d'un overdrive. Le tout développe 100Cv et peut atteindre 170km/h, et passer de 0 à 100km/h en 12 secondes, des chiffres assez impressionnant quand on sait que la base du moteur provient d'un tracteur.

 

 

           Pour finir, quelques mot sur l'exemplaire qui illustre cet article, cette TR3 est dans un bel état, bien que cabossée par-ci par-là, mais elle est très saine, quant à la peinture, elle est dans un très bel état mais n'est pas neuve. 

 

 

______________________________________________________________________________________________

  retour à la page des Triumph 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 23:33

 

          Cette année, la section Limousine du club "les amis de la 2CV" a eu l'honneur d'acceuillir  l'assemblée générale de ce club. Pour cet évènement, c'est à peu près 80 voitures qui ont fait le déplacement, et plus de 150 personnes, venus pour passer un week-end de trois jours entre deuchistes dans un très bonne ambiance. Au programme de ce week end, des ballades, rallyes, des activités autours de la 2CV, des repas, et du camping ...

 

2CV Dolly

 

 

2CV Charleston

 

 

2CV 007

 

2CV Spot et sa remorque monoroue assortie

 

Une rare 2CV 4X4 Voisin

 

Des 2CV type A

 

Les AZ

ici, une Az avec un malle bombée

Et là, un AZ dans son jus

 Suivons l'évolution des 2CV, avec l'AZAM

 

Puis les 2CV 4 et 6

 

 

2CV Jaune Cédrat ?

 

2CV Fourgonnette

 

Une très belle réplique de 2CV Barbot

 

Une très rare 2CV Bijou

 

L'ami 6 en version break

 

Autre Citroën, le HY ici en camping car

 

Et pour terminer, quelques deuches modifiées, pour le meilleur et pour le pire ...

soit simplement, en y rajoutant quelques accessoires...

... des jantes, un train avant rabaissé ...

... des peintures perso ...

 

Des 2CV et Acadianes préparé pour des raids

 

Du découpa d'aile, et un capot plus ancien

 

Une imitation de Jeep sur base de deuche, c'est possible

 

Et pour finir, un exemplaire très spécial.


Repost 0
Published by alexrenault - dans rassemblements
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 21:18

 

           La Porsche 914 est une voiture sportive produite à partir de 1969 et qui le sera jusqu'en 1976. L'histoire de cette voiture est assez particulière, puisqu'elle a été développée en commun avec Volkswagen, qui cherchait une voiture pour succéder au Karmann Ghia, tandis que Porsche souhaitait produire une voiture bon marché.

 

 

           Par le passé, Porsche et Volkswagen était déjà liés entre eux, Ferdinand Porsche étant le père de la Cox, sur laquelle sera basé la première Porsche, la 356. Cette fois-ci, pour la 914, la voiture sera la même pour les deux constructeurs, seul le moteur diffère : la 914-4 est équipée du Flat-4 Volkswagen, tandis que sur la 914-6 est monté le Flat-6 de la 911.

 

 

          D'un point de vue du design, même si la 914 est dans l'air des années '70, mais bien que la ligne ne laisse pas indifférent, on n'y retrouve nul part le charme des Porsche 911 ou 356, ni même celui des VW Karmann, ce qui en fait une voiture à part chez les deux constructeurs.

 

 

            La 914 disposait d'un certains nombre d'atouts, tel que le toit targa, qui prend place dans le coffre dès que l'on ressent l'envie de rouler les cheveux au vent. La position centrale du moteur, bien qu'elle limite le nombre de places à deux, elle permettait de dégager assez d'espace pour un coffre volumineux, ce qui faisait défaut sur les 911.

 

 

            Malgré cela, la Porsche 914 fut un flop pour la marque allemande (du moins en Europe), car la 914-4 ne trompe pas la clientèle qui n'y voit qu'une Volkswagen (mention VW type 47), tandis que la 914-6 est vendue quasiment au même prix que les 911, le choix fut vite fait...

 

______________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Porsche

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 20:38

 

          Au printemps 1975, la gamme de la Lancia Beta s’agrandit avec la sortie de la version HPE ( High Performance Estate ), il s'agit d’unbreak de chasse, une carrosserie qui avait déjà été tenté quelques années auparavant sur les Volvo P1800ES et Reliant Scimitar, mais de manière artisanale, la Beta HPE est la première break de chasse produite à l'échelle industrielle.

 

 

          Pour cet article, nous avons une Lancia beta HPE de la troisième série, reconnaissable par sa calandre avant ayant des bandes chromée, quelle partage avec la série 2, mais la série 3 est équipée de double phares avant encadrés par un morceau de plastique noir.

 

 

          Côté moteur, la Beta HPE est équipée d'un quatre cylindres d'origine Fiat (pour réduire les coûts)  il était disponible en plusieurs cylindrés : 1.6, 1.8 et 2.0. La Beta HPE de cet article est munie d'un 2.0. Ce bloc est alimenté par un carburateur double corps Solex ou Weber (selon l'année), et développe 115Cv.

 

 

          Pour finir, quelques mots sur l'état de cette Lancia HPE, cet exemplaire est vraiment dans un superbe état, proche du neuf, ce qui est une très bonne chose sur ce type de voiture qui avait comme gros point négatif la corrosion. De plus, certaines pièces sont devenues difficiles à trouver, ce qui n'aide pas à les garder dans des états comme celui-là.

 

_____________________________________________________________________________________________

null  Retour à la page des Lancia  null 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article