Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 15:28

 

 

          Les épaves sont très difficiles à dénicher, et quelques fois, on peut passer à côté sans s'en rendre compte. Il y a quelques mois, je vous avais fait découvrir une épave de Citroën AC4, et lors de cette visite, je n'avais pas aperçu cette autre épave, qui sont séparées que de quelques dizaines de mètres.

 

 

              Cette épave était une Peugeot 203 break (la seconde à paraitre sur le blog), et se trouve dans un piteux état. Celle-ci a été écrasée par un arbre, sûrement causée par la tempête de 1999 car d'autres arbres sont à moitié déraciné autours.

 

 

             Bien qu'écrasée par un arbre, on peut constater la bonne qualité du métal utilisé à l'époque, non pas pour lutter contre les accidents (vu comment la caisse est écrasée), mais contre les assauts du temps : la voiture est assez peu rouillée dans son ensemble, hormis dans les coins où elle a tapé ou s'est faite tirer dessus ...

  

  

            Et de cette 203, il ne reste plus rien, hormis la caisse et quelques éléments de carrosseries tels que le pare-chocs avant (dans un piteux état mais avec la plaque d'immatriculation de lisible) et des robri d'aile. Le moteur, comme sur beaucoup d'épave, a été enlevé, mais plaques d'immatriculation et constructeur sont encore là, bien que cette denière soit trop endommagée pour pouvoir être lue.

 

 

              Maintenant, la nature commence à reprendre ses droits sur cette voiture, la végétation, notamment la mousse envahie ici et là la carrosserie. La photo de dessous et assez surprenante, la pertie arrière de cette 203 est encore intacte, alors que l'habitacle est totalement écrasé

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

null  Retour à la page des épaves  null 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 21:24

 

            La MG A est un roadster, et également un coupé, produit entre 1955 et 1962, et est l'une des voitures correspondant le plus à la philosophie du roadster anglais. La MG B a le titre de la voiture anglaise ayant le plus fort taux d'exportation, sur 100.000 exemplaires produits, 5.000 ont été vendus en Angleterre.

 

 

            La MG A naît en 1955, mais le projet avaitcommencé dès 1950, lorsqu'un designer maison dessine un prototype (semblable à la ligne de la MG A) sur base de MG TD pour rajeunir la gamme. Cette voiture sera refusée par la maison mère, mais servira en 1953 à participer a des courses, avant d'être définitivement présentée en 1955 lors du salon de Francfort.

 

 

          L'exemplaire de cet article est une MG A 1600 MKi, la MKI se reconnaît par sa calandre avec une grille épousant sa forme, et 1600 pour la cylindrée du moteur. ce dernier, un quatre cylindres en ligne (de 1.588cm3 exactement), doté de deux carburateurs. vitesse de pointe  : 163Km/h

 

 

           La MG A est une bonne voiture dans son ensemble, plutôt facile à vivre, et doté d'un certain charme, qui est forcément très "british". De plus, elle est une bonne incarnation de la philosophie du roadster anglais. Je fini cet article en soulignant le très bel état de la MG A présentée dans cet article.

 

_____________________________________________________________________________________________

  Retour à la page des MG   

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 23:57

 

           La Chevrolet Camaro est une pony-car lancée en 1967 dans le but de concurrencer la Ford Mustang sortie deux ans plus tôt. Petit retour en 1964 lors de la présentation de la Mustang, la plupart des constructeurs américains pensent qu'il n'existe pas de marché pour ce type d'auto, sauf que quatre mois après le lancement de la Mustang, en 1965, il s'écoulera plus de 100.000 exemplaires ....

 

 

          Devant le succès de la Mustang, GM se doit de répliquer s'il veut conserver sa place de premier constructeur sur le marché américain. C'est ainsi que se développe rapidement le projet XP836, qui donnera naissance fin 1966 à la Camaro, et qui sera commercialisée à partir de 1967.

 

 

           Et la Camaro de cet article date de 1967, elle est donc du tout premier millésime des Camaro. Celle-ci se reconnaît par le fait qu'il n'y ait pas de catadioptres sur les ailes, élément rendu obligatoire en 1968 sur les voitures neuves. Il a été vendu un peu mois de 221.000 exemplaires de Camaro, toutes versions confondues en 1967.

  

 

           Cette Camaro est équipée d'un moteur V8 de 5,7 litres de cylindrée, il s'agit donc d'une Camaro SS350. Ce bloc développe 295Ch, il était en 1967 le plus petit V8 proposé, d'où son nom de "small bloc". Côté performances, Chevrolet annonçait 195km/h de vitesse maximale pour cette version.

 

 

            Cette camaro 1967 a été repeinte dans un vert très criard qui n'est pas sans rappeler les teintes flashies utilisée dans les années '70-'80's sur les américaines sportives, telles que la Plymouth Road Runner ou Superbird.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des chevrolet   

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 20:41

 

          La Peugeot 403 est une voiture produite entre 1955 et 1966 sous plusieurs variantes de carrosserie : berline, break (familiale), coupé, cabriolet, fourgon ..., elle a été construite au total à plus d'un million d'exemplaires, une première pour la marque au lion.

 

 

          La 403 est une voiture historique pour Peugeot, elle est aussi pour la production automobile française, en étant notamment la première automobile française de série équipée d'un moteur Diesel. Sortie en 1955, dans l'ombre de la DS, la 403 tire son épingle du jeu en attirant la clientèle trouvant la DS trop audacieuse, ainsi que les personnes soucieuses de la qualité de fabriquation.

 

 

          La 403 de cette article serait une B7, la version "bas de gamme" de la 403, faisant 7CV fiscaux (contre 8 pour les 403). Cette version est apparue en 1960 lors de la disparition de la 203 dans la gamme Peugeot. La 403-7 se distingue par sa calandre simple, grillagée et n'ayant pas de moustaches chromées.

 

 

           La 403 B7 récupère avec la disparition de la 203 son moteur, un quatre cylindres en ligne de 1.290cm3. Celui-ci développe 45Cv et peut emmener la voiture à 130km/h. Un moteur déjà éprouvé sur la 203 et réputé fiable, et qui permettait d'acheter une 403 pour moins cher.

 

 

           Cette 403 est dans un très bel état, elle est vraiment très propre : aucune trace de rouille, une peinture sans défaut mais pas neuve, et surtout, elle est encore équipée de ses plaques d'immatriculation d'époque. La 403 reste aujourd'hui une très bonne voiture, relativement facile à conduire et à trouver, d'autan

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg retour à la page de la marque Peugeot http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 13:25

          Ce matin, nous avons encore eu le droit à un très bon rassemblement mensuel de Limoges, le soleil était présent, et avec lui un peu de chaleur. Du coup, les voitures anciennes étaient de sortie et ont remplis la place Marceau, formant un plateau assez diversifié : on note la présence de voitures d'avant guerre (Citroën C3, Berliet ...), beaucoup de voitures de collection à caractère sportif (triumph, corvette ...), des populaires, notamment des 2CV avec le retour du beau temps, la présence, depuis quelques mois, d'un grand nombre de 205-309 GTI, et également quelques supercars : Mercedes SLS AMG et Lamborghini Murcielago. Je fini en notant, malheureusement depuis quelques mois, l'invasion de voitures modernes qui bouchent quelque peu le plateau aux voitures de collection, notamment des Volkswagen Scirocco toutes neuves, Ford Probe et j'en passe ..

 

Citroën C3

 

une rare Berliet 1144

 

Une Citroën Méhari, avec une teinte passé mais qui roule.

 

Une fausse re,ault 12 Gordini

 

un Chevrolet Apache

 

Triumph Spitfire

 

Une belle Citroën Ami6 break

 

Matra Murena

 

Des Volkswagen Coccinelle

 

Mercedes W110

 

Une Rover 2000 TC V8

 

Alfa Roméo GTV

 

Une Renault 5 alpine, rare dans cet état.

 

Porsche 912, voiture rare et beaucoup ont été modifiée en Porsche 911

 

Lamborghini Countach, une voiture impressionnante.

 

Plus moderne, une Lamborghini Murcielago, voiture très rare à Limoges et qui a eu un grand succès de matin.

 

Et pour finir, la Mercedes SLS AMG, déjà présente quelques mois auparavant.


Repost 0
Published by alexrenault - dans rassemblements
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 19:23

 

          L'équipe de Jacques ALBARET a organisé pour le premier week-end du mois de Mars une séance de roulage sur route fermée, l'occasion pour les propriétaires de voitures à vocation sportive de pouvoir pousser sans craindre la répression des excès de vitesse, et donc de pouvoir s'amuser, ainsi que de préparer les voitures de rallyes avant le début de la saison. Mais le plaisir n'est pas uniquement réservé pour les conducteurs, les spectateurs aussi, car tout d'abord il y avait des voitures peu commune, mais également parce que ce n'est pas tout les jours que l'on voit des voitures rouler à vitesse soutenue, avec tout ce qui va avec, notamment le bruit.

           Un gros plus pour ce week-end, le temps était au rendez vous, soleil et chaleur. On peut féliciter le travail des organisateurs, puisque faire fermer une route pour ce type d'organisation est une chose peu simple. Travail qui à payer puisque était présent à peu près 20 voitures. Ce rassemblement fut pour moi l'occasion de faire des photos de voitures roulant à allure soutenue, une première aussi près de la piste, bref, il y a encore du bouleau ... place aux photos :

 

Lancia Delta Integrale "martini racing"

Lancia Delta Integrale

lancia Fulvia

Fiat X1-9

Renault 8

Renault 12

BMW 2002

Toyota Supra

Mini

Porsche 911

Une autre Porsche 911, bien plus récente

Lotus Elise

 

Quelques voitures de rallyes

Et des Karts pour finir, des machines qui m'ont surpris par leur puissance.


Repost 0
Published by alexrenault - dans rassemblements
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 23:33

 

          La MG B, voiture produite entre 1962 et 1980, est l'archétype même du roadster anglais : petite, légère, un moteur pour obtenir un bon rapport puissance/poids, et surtout, cabriolet. Ainsi, elle fut pendant très longtemps le cabriolet le plus produit au monde.

 

 

          La MG B a beau être un roadster, il a existé à partir de 1965 une version coupé, appelée B GT, donc avec un toit en dur et fixe, coupant tout lien avec la philosophie du roadster, mais malgré cela, la MG B GT à une énorme côte de sympatie auprès des passionnés, peut-être plus que la version cabriolet.

 

 

          Pour cet article, la MG B GT présenté date d'entre 1965 et 1974 du fait qu'elle soit équipée des pare-chocs chromés, après 1974, et jusqu'en 1980, les MG B se v d'énormes (et hideux) boucliers en plastique. La MG B était doté d'un quatre cylindres en ligne qui développait un peu plus de 90Cv.

 

 

          Cette MG B GT est en très bon état, il lui manque juste une baguette chromée sur l'aile avant droite, rien de grave donc. Sur la photo du dessus, on constate la ligne du coupé est plus sportive que celle du roadster, d'où la préférence d'un grand nombre de passionnés sur ce modèle.

 

 

             De plus, étant une voiture fiable, la version coupé de la MG B est utilisable en toute saison, contrairement au cabriolet. Cependant, il s'agit d'une caisse à l'ancienne, donc avec les défauts qui vont avec, notamment la rouille, qui à fait des ravages sur ces modèles.

 

_____________________________________________________________________________________________

  Retour à la page des MG   

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 15:36

 

          La Buick Grand National apparaît en 1982, il s'agit d'une version spéciale de la Buick Régal, puis disparaîtra de la gamme Buick en 1983 avant d'apparaitre à nouveau en 1984, cette fois ci équipée de moteurs V8, et de la teinte noire. En 1986, la Grand National est équipée d'un moteur turbo plus puissant.

 

 

         La Buick Grand National de cet article date de 1987, celle-ci est équipée d'un moteur V6 de 3.8l doté d'un turbo. Ce moteur développe 245Cv et est capable d'emmener la voiture jusqu'à 230km/h, et faire le 0-100km/h en 4,2 secondes.

 

 

          La Buick Grand national est une voiture rare, avec 20.000 exemplaires fabriqués en 1987, la quasi-totalité était destinée au marché américain, et donc très peu ont été exportées. Par conséquent, les quelques exemplaires se trouvant en Europe ont été importés depuis les USA.

 

 

          La Grand National était un des fleurons de Buick dans les années '80, et représentait en quelque sorte le retour des Muscles Car des années '60 : un moteur puissant dans une voiture de taille moyenne. Ainsi, le poids de la voiture de venait un atout, ce qui permettait d'obtenir un rapport poids/puissance bien meilleur .

 

 

          Quant à l'apparence de la voiture, celle-ci n'est pas vraiment sportive (disons qu'on a vu des design plus sportifs), c'est le fait que la grand National est construite sur la Buick Regal. Mais comparé à cette dernière, le doute sur le caractère sportif de l'auto s'efface : face avant plus agressive, calandre inclinée, double phares carré, spoiler, pas de vinyle sur le toit, ... et la teinte noire, spécifique à la Grand National.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Buick  

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 13:32

 

          La Panhard Dyna Z est une berline produite de 1954 à 1959, elle fut lançée dans le but de remplacé la Dyna X, voiture pas encore très vieille, encore à la hauteur coté performance, et moderne pour son époque (caisse en aluminium), mais sa ligne très lourde style Louis XV, rebute les clients.

 

 

          La ligne de la Dyna Z est plus simple que celle de la Dyna X, mais reste tout de même très originale à son époque, et même aujourd'hui encore. Les formes rondes donnent à l'ensemble une certaine douceur, et permet à l'auto d'être aérodynamique, avec un Cx de 0.26, un des meilleurs de l'époque. On note aussi l'adoption d'un pare brise et d'une lunette arrondie, prouesse technologique pour l'époque, un an avant la DS

 

 

          Au delà d'être originale, la Dyna Z reste, comme celle qu'elle succède, révoltionnaire, elle adopte une plate forme composé de deux longerons reliés entreu eux par des traverses, formant ainsi un chassis qui supporte les trains avant et arrière, le moteur, ainsi que la carrosserie, qui ne joue plus qu'un rôle protecteur, et non plus celui de porteur.

 

 

            Pour gagner en poids, la carrosserie de la dyna Z est faite en Dynalinox, un alliage d'aluminium, de cuivre et magnésium. Grace à cela, les Dyna Z sont 30% plus légère que la conccurence. Cependant, une sous estimation des coûts de production de cet alliage oblige Panhard à le rempolacer par de l'acier à partir de 1956.

 

 

           La Dyna Z de cet article date de 1959, il s'agit donc d'une Dyna à carrosserie en acier. Celle-ci est saine et se présente dans son jus. Côté moteur, elle embarque le célèbre bicylindre Panhard de 851cm3, qui développe 42Cv, puissance un peu juste avec le sur-poids de l'auto du à sa carrosserie en Acier.

 

_____________________________________________________________________________________________

  Retour à la page des Panhard   

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 13:18

 

          Le Vert Chartreuse, code AC544 est une teinte utilisée de 1983 à 1984 sur les Citroën CX.

 

 

       > Retour au nuancier de la CX

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article