Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 21:24

  

          La Toyota Célica est une voiture sportive lancée en 1970 et qui sera produit jusqu'en 2006 sous 7 générations différentes. Assez bon marché, elle rencontrera un certain succès, aidée par la fiabilité de Toyota, mais également par le design sur les premières générations, copiant les Ford Mustang.

 

 

           Sur cet article, nous avons un exemplaire de la première version, produite entre 1970 et 1975. Ici, il s'agit d'une Célica TA22, reconnaissable par ses deux aérations sur le capot, éléments qui permet de faire de suite la différence entre une TA22 et une TA23 (qui a une bosse sur tout le capot). Cet exemplaire est une version ST, l'une des trois disponible à l'export.

 

 

          Côté moteur, il ne fallait pas être difficile, car le choix se limitait à une seule motorisation : un quatre cylindres en ligne de 1.5800cm3 qui développe 89Cv. Celui ci est couplé à une boite à cinq vitesses. Pour les performances, on note un 176km/h de vitesse maximale, et 10,2 secondes pour le 0-100km/h.

 

 

           Cette Célica TA23 se présente dans un assez bon état malgrès quelques bosses etrayures, et malgré les 40 ans du modèle qui approchent, la mécanique tient toujours la route. Les Célica de cette époque là sont des voitures rares, comme beaucoup d'automobiles japonaises, du fait de la réglementation française de l'époque, qui limitait le marché aux constructeurs japonnais.

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures - autres pays
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 14:54

 

          La marque Chrysler commence véritablement son activité en 1925 suite au rachat de Maxwell, ce qui permit une production en série des automobiles Chrysler, et surtout, de diversifier la gamme.

 

 

          C'est en 1926 que sort la type 70, en même temps que quatre autres modèle. Celle-ci était disponible en plusieurs versions (9 au total), ce qui permettait d'avoir le choix entre diverses carrosseries, un nombre de place allant de deux à sept, et un prix variant entre 1.395 et 1.895$.

 

 

          Sur cet article, nous avons la version roadster deux portes de la Chrylser VP70 (model 70). la version roadster est une des versions les plus rares sur ce modèle, à noter que la VP70 a été construite à 72.039 exemplaires en 1926, toutes versions confondues.

 

 

          En ce qui concerne le moteur, il ne fallait pas être difficile, puisque seul un six cylindres en ligne était disponible. Ce moteur de 218,6 de cylindrée (environ 3.580cm3), développait 68Cv à 3.000Trs/min. Ceci permet à l'auto d'aller jusqu'à 90km/h.

 

 

          Cette VP70 Roadster est dans un très bel état, l'auto a du recevoir un restauration il y a quelques (dizaines d') années au vue de la légère patine. La teinte en deux tons s'accorde avec les jantes en bois, et les pneus à flanc blanc permet de donner un effet à l'ensemble.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Chrysler 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 21:56

 

         Comme il est de coutume chez Peugeot, chaque berline est dérivé en version coupé et cabriolet, et depuis la 404, ces deux versions sont dessinées par Pininfarina. Autant on pouvait voir le lien de parenté entre la 404 berline et coupé, Pininfarina s'est un peu plus "laché" sur la 504 coupé.

 

 

         En effet, Pininfarina a donnéà la 504 coupé une ligne totalement différente de celle de la berline, ce qui confère à ce véhicule une véritable identité, bien que la ligne ne soit pas exentrique, son élégance fait oublier les lourdeurs du trait de la 504, et reste conforme a ce que peut attendre la clientèle de Peugeot.

 

 

           Il est à noter que pour arriver à ce résultat, Pininfarina a repris la base de la 504 sur laquelle l'empattement est raccourcis de 19cm, la voie arrière de 5cm, au final, le coupé se retrouve avec 13cm en moins que la berline. Cependant, le poids est supérieur de 80kg par rapport à la berline du fait des renforts pour rigidifier la caisse.

 

 

          Sur cet article, il s'agit de la première série de 504 coupé, reconnaissable par ses doubles phares avant, ses feux arrière obliques et ses pare-choc chromés. Je situerais cette auto entre 1972 et 1975, 1972 étant l'année ou un compte tour prend place sur le tableau de bord, et le frein à main prend place entre les fauteuils. Quant à 1975, il s'agit de l'arrivée du V6 PRV et de quelques retouches stylistique : feux arrières en un seul bloc, calandre différente ...

 

 

          Côté moteur, il s'agit d'un quatre cylindre en ligne d'une cylindré de 1,8 litre, de 90Cv, celui-ci a été repris sur la 404 Coupé. En 1971, Peugeot améliore un peu ce moteur du fait d'un manque de performance. C'est ainsi que la cylindré passe à 2 litres, avec une puissance portée à 104Cv et une vitesse de pointe à 180km/h. Cependant, ces modifications ne changèrent pas grand chose sur le tempérament de l'auto.

 

 

          Les 504 coupé sont devenues rares, souffrant énormément de la rouille. Très peu sont arrivés jusqu'à nous dans un état comme celui de cet exemplaire, avec une carrosserie très saine et un intérieur propre. Sur les 504 première séries, le tempérament n'est pas sportif du tout, mais la fiabilité est au rendez vous.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg retour à la page de la marque Peugeot http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg 

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 13:44

 

          Le Citroën 2CV a été l'une des premières voitures française à être déclinée en série spéciale avec la version Spot en 1976, elle aurait pu être la première si la simca 1000 ne l'avait pas devancé de quelques mois. Ces séries spéciales ont été réalisées dans le but de relancer les ventes de la 2CV,; où en certains cas en référance à des évènements (coupe du monde de football pour la Cocorico, ...). Découvrons ces différentes séries spéciales par ordre chronologique. 

 

 2CV SPOT (1976) 1.800 exemplaires

_teinte bicolore : orange ténéré (AC329) et blanc meije (AC088)

_phare carré

_jantes blanches

_pare chocs arrière large

_capote orange

_volant quillery marron

_tandelet rayé orange et blanc

_tissu jersey orange

_pare soleil orange et blanc

_moteur 435cm3  

 

 2CV 007 (1981) 1.000 exemplaires

_teinte jaune mimosa

_moteur 602cm3

_logos 007 sur les portes et la malle arrière

_dessin d'un pistolet sur la malle arrière

_pastilles rondes autocollantes pour les impacts de balles

 

 2CV FRANCE 3 (1983) 2.000 exemplaires

_teinte blanc meije (AC088) avec deux bandes et un motif latéral bleu ocean

_autocollant du monocoque france 3 sur la malle arrière

_calandre en plastique cerclée de noir

_selerie spéciale blanche à bandes bleues

_moteur 602cm3

 

 2CV CHARLESTON (1980) 8.000 exemplaires

_teinte bicolore noire (AC200) et rouge delage (AC446)

_tissu pied de poule

_cuvelage de phare peint en rouge delage

 

 2CV CHARLESTON (1982) (modèle de série)

_teinte bicolore noir (AC200) et rouge delage (AC446)

_cuvelage de phare chromé

  2CV CHARLESTON (1982) (modèle de série)

_teinte bicolore noir (AC200) et jaune hélios (AC336)

_cuvelage de phares chromé

_jantes de couleur jaune

_calandre grise à bordure amovible grise

 2CV CHARLESTON (1982) (modèle de série)

_teinte bicolore gris cormoran (AC057) et gris nocturne (AC099)

_cuvelage de phare chromé

 

 2CV DOLLY (1985-1986) (modèle de série)

_assortiments de teintes : rouge-blanc/ gris-blanc / gris-rouge / gris-jaune / blanc-vert bleu jaune / jaune-rouge

_cuvelage de pahre de la couleur des ailes

 

2CV COCORICO (1986) (photo Citroën)

_teinte blanche, dégradé de rouge et bleu sur les côté formant le drapeau français

_"2CV cocorico" inscrit sur le volet d'aertation

_enjoliveurs de gouttière

 

_____________________________________________________________________________________________________________

http://staticclub.caradisiac.com/1/moto-scooter-quad/mob/photo/409416409/2831397736/mob-101_2308-img.jpg  Retour à la Page de la 2CV  http://staticclub.caradisiac.com/1/moto-scooter-quad/mob/photo/409416409/2831398a05/mob-102_5879-img.jpg 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 22:05

 

          La Jaguar XJ est une automobile de luxe produite depuis 1968, la première version a été présentée cette même année au salon de Paris. La Xj est à la base une berline, qui sera d'ailleurs construite en parallèle chez Daimler sous le nom de Sovereign, son chassis sera utilisé pour construire le coupé XJS, mais un coupé XJ a cependant existé.

 

 

          Nous avons pour cet article une Jaguar XJ coupé, donc de la deuxième série (1973-1979) puisque le coupé a seulement été fabriqué lors de cette série. Le coupé sera produit entre 1975 et 1978 et n'aura pas eu la réussite attendue de la part des dirigeants de Jaguar, d'une part par sa qualité de fabrication peu digne de jaguar, et par la conccurence en interne avec la XJS.

 

 

          La XJ coupé reprend la base de la berline avec le chassis à empattement court, ainsi que ses moteurs, ici, cette XJ est équipée du six cylindre en ligne de 4,2 litres (moteur le plus répandus sur la XJ), alimenté par deux carburateurs SU HD8, et couplé à une boite à quatre vitesses avec overdrive en option, il developpe 181CV DIN à 3.000Trs/min. 

 

 

           Tout les coupés XJ recoivent du vinyle sur leur toit, et celui-ci a fait couler beaucoup d'encre son fait d'être. Beaucoup ont dit que c'était pour cacher des soudures mal faites comme on en trouve sur les portes (portes de berlines retravaillées), mais il en est rien. Au passage, le vinyle a souvent été enlevé, étant à l'origine de corrossion du fait qu'il retient l'humidité.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  retour à la page des Jaguar   

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 18:43

 

           La mercedes W123 est une automobile produite entre 1975et 1986 et est pour Mercedes une voiture importante du fait de son succès (un peu moins de 2,7 millions d'exemplaires), et surtout par sa qualité de fabrication et sa fiabilité qui à permit à Mercedes de gagner en notoriété.

 

 

           Pour cet article, nous avons une W123 coupé, version plus difficile à croiser que les berlines, et de ce fait, commence à rentrer petit à petit dans la voiture de collection.

 

 

           Le coupé sort en 1977, soit un an après la berline, dont il garde la ligne classique, avec un empattement réduit de 8 centimètres et une garde au toit abaissée. il est à noter que les vitres sont sans montant, petit détail à la mode durant cette période, et qui participe à l'élégance de la ligne.

 

 

           Côté motorisation, en Europe, le choix se limitait aux moteurs 230 et 280 à carburateur et à injection. La W123 de cet article est équipée du moteur 230CE à injection, il s'agit d'un quatre cylindres en ligne de 2.299cm3, qui développe 136CV DIN, et consomme 10,3 litres sur 100km.

 

 

          Côté performances, le coupé n'offrait guère mieux que la berline 4 portes, en effet, le coupé a du recevoir une multitude de renforts pour assurer la rigidité de la caisse, et au final, le coupé pèse autant que la berline, et les moteurs étant les mêmes, berline et coupé se retrouvent à armes égales.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Mercedes  

 

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 11:52

 

          Pluie, neige et voitures anciennes ne font pas bon ménage, c'est ainsi que très peu de voitures ont fait le déplacement pour le rassemblement mensuel de Limoges. A celà, on rajoute un passage en coup de vent de ma part, et le nombre de voitures vues est très maigre. Ainsi, l'article sera très concis :

 

Chevrolet Corvette C3

 

Volkwagen Cox cabriolet

 

Peugeot 309 GTI

 

BMW M3

 

et quelques deux roues :

Motobécane

 Mobylette

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans rassemblements
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 11:36

http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/103_4820.JPG1..jpg

 

           La Buick Riviera est  lançée à partir de 1966 sur le créneau des voitures de luxe personnelles, un type de voiture dans lequel on trouve la Ford Thunderbird, la Chevrolet Corvette...

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/103_4821.jpg

 

          Sur cet article, on a une Riviera de 1971, première année de la troisième série qui sera produite jusqu'en 1973. La ligne de cette série est osée pour l'époque, surtout au niveau de l'arrière : une ligne fastback avec une lunette arrière et le prolongement de l'habitacle inspirée de la Corvette Sting Ray, cet élément lui vaudra son surnom de "Boat Tail" (queue de bateaux)

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/103_4822.jpg

 

           Le modèle 1971 de la Riviera se distingue par sa calandre en plastique constitué uniquement de barres horizontale (celle-ci sera remplacée par une calandre en Aluminium plus solide), et au niveau de l'arrière par des feux arrières avec une barre verticale en chrome en leur centre.

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/103_4823.jpg

 

          Pour le moteur, il s'agit d'un V8 de 7,5 litres de cylindrée, alimenté par un carburateur Rochester Quadrajet. Il développe 315Cv à 4.500Trs/min. Ce moteur est accouplé à une boite de vitesse automatique à trois rapports

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/103_4825.JPG1..jpg

 

          Il est a noter que la Riviera 71 a été importée officiellement en France, et était proposée au prix de 73.500 francs (Pour donner une idée, une Renault 4 se vendait 7.800Francs, une Citroën DS 21.600 Francs), elle était donc réservée à une élite. De plus, sont style, trop extravangant, à rebuter quelques acheteurs potentiels, elles sera la série de Riviera la moins vendue, avec 33.810 exemplaires construit sur l'année 1971.

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/416409/103_4827.jpg

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Buick-Logo.jpg  Retour à la page des Buick http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Buick-Logo.jpg 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 17:49

 

          L'ami8 est une berline sortie en 1969, elle reprend la base de l'Ami6 ainsi que la plupart des éléments de carrosseries, mais à une ligne plus classique et plus conventionnelle que sa devancière. La berline perd ainsi sa célèbre lunette arrière en Z.

 

 

          Nous avons pour cet article une Ami8 berline dans une teinte très années '70, il s'agit de la teinte référence AC316 (Jaune Bouton d'Or), ce qui permet de définir l'année de cette Citroën, car cette teinte qui n'a été proposée que entre 1969 et 1970, donc sur les premières années de série. Celà se confirme par les vitres arrières qui sont coulissantes, qui deviendrons descendantes en 1971.

 

 

          Côté mécanique, l'Ami8 emporte un bicylindre de 602cm3, le même que celui de l'ami6 et des 2CV6, mais est équipée d'une boite de vitesse à quatre rapports qui avait été corrigée et revue en 1967 lorsqu'elle était montée sur l'Ami6. L'ami8 abandonne également sur les roues avant les suspension à batteur à inertie au profit d'une barre anti roulis.

 

 

           Cette Ami8 est dans son jus et sert de "voiture de tout les jours" à son propriétaire, on peut constater qu'elle souffre cependant de la rouille sur les ailes arrières, maladie des Ami8, ainsi qu'à divers endroit sur la carrosserie ou la peinture cloque. mais la peinture elle est d'origine, bien qu'il y ai quelques retouches par endroit, mais cette teinte, rare sur les Ami8, et reflettant les années '70, fait vraiment plaisir à voir.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpgRetour à la page des Citroënhttp://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg 

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 19:30

 

          La Seat Fura est une citadine produite de 1981 à 1986, il s'agit d'un Fiat 127 sur laquelle a été apportée quelques modifications afin de distinguer ces deux modèles. Il est à noter qu'avant 1981, la Fura s'appelait Seat 127, et que, suite à la fin des accords entre Fiat et Seat, la marque espagnole a du changer le nom de sa voiture.

 

 

          De la Fiat à la Seat, d'apparence, seul la calandre, la dimension des phares avant, la taille des clignotants et le dessin de la jante diffèrent, mais en regardant au niveau mécanique, quasiment toutes les pièces, à l'exception du moteur en lui même, sont spécifique à ce modèle.

 

 

        Sous le capot se loge un moteur d'origine Fiat, le 903cm3, utilisé sur les Fiat 127, Autobianchi A112, Fiat 850, ... Ce quatre cylindres en ligne développait 40v, un peu juste à première vue, mais suffisant pour mouvoir les 800kg de la voiture. Voiture de ville oblige, la vitesse maximale de va pas bien haut, avec 125km/h. Un moteur un peu plus puissant était disponible, le 1.049cm3 de 70Cv

 

 

          Côté équipement, la Seat Fura était plutôt bien garnie : du fait de la concurrence avec la Fiat 127, Seat équipait de série des éléments en option chez Fiat. Sur cette Fura version GL, on note de série une boite à cinq rapports, essuie-glace arrière, et divers éléments de conforts. De plus, on peut noter une assez bonne finition pour une citadine.

 

 

          La Seat Fura est une voiture qui se fait de plus en plus rare, et qui a été oubliée par un grand nombre de personnes. Nous avons ici un exemplaire en version 4 portes datant de 1984, dans un bon état pour un voiture qui ne court plus les rues, mais n'est pas exempte de défauts : divers petits accrocs sur la carrosserie, ainsi qu'un peu de rouille, mais non perforante, comme c'était la maladie sur sa cousine Fiat 127.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Seat   

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures - autres pays
commenter cet article