Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 11:23

 

          Au cours des années 1960, BMW sort une nouvelle gamme de berline, appelée "Neue Klasse". Cette série débute en 1962 avec la commercialisation de la 1500, et au fur à mesure des ans, proposera une gamme de berline(1500, 1600, 1800, 2000, 2002 ...) et quelques coupés (2000C/CS), et préfigura le futur de la marque (Série 3)

 

 

          Pour cet article, la voiture présentée est une 2000 berline, celle-ci a été commercialisée à partir de 1966, soit un an après la 2000 Coupé, la 2000 Berline représentait le haut de gamme de la Série Neue Klasse.

 

 

            La berline 2000 se distingue des autres berlines de la Neue Klasse par ses phares avants rectangulaires (bien que les toutes premières 2000 ont été équipées de doubles phares ronds), et ses feux arrières plus larges.

 

 

          Côté moteur, la 2000 reprend le moteur de la 2000 C (coupé), c'est à dire le quatre cylindres en ligne de 1.990cm3. Celui-ci est alimenté par un carburateur Solex et développe 100Cv à 5.250Trs/min, ce qui permet d'atteindre 170km:h en vitesse maximale. Pour la transmission, il s'agit d'une propulsion et d'une boite à quatre vitesses.

 

 

         Cette 2000 se présente dans un très bel état, et surtout sans rouille, un des défauts de ses berlines. De plus, ces berlines se font rare de nos jours, surtout dans un si bel état. 

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  retour à la page des BMW

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 17:23

 

          Après l'échec de la Ferrari 308 GT4 à cause de sa ligne, dessinée par Bertone, Ferrari redonne le projet d'un coupé 2+2 au carrossier habituel de la marque : Pininfarina. Un ultime essai pour Ferrari dans les berlinettes 2+2, véhicules qui ne remplira pas toutes les attentes pour Ferrari. Pour cet article, il s'agit d'une Mondial 3.2.

 

 

            Pininfarina aurait très bien pu reprendre la base de la 308 GT4 et y mettre une nouvelle carrosserie, mais Pininfarina fera l'inverse : il reprendra l'allure générale de la 308 GT4 sur une nouvelle base, du moins, il s'agissait du châssis de la 308 mais avec un empattement rallongé de 10 centimètres. Ainsi, la ligne gare des formes carrées et tendues, un habitacle avancé, des montants arrières prolongés...

 

 

           Pour le moteur, Ferrari a opté pour un V8 en position centrale arrière, tout comme pour la 308 GT4. Cependant, afin de respecter les normes américaines de pollution, il était équipé d'une injection électronique qui réduisait le taux de compression, et au final, le moteur ne sortait que 215Cv, avec des performances en retrait par rapport à la 308. Il faudra attendre 1985 et la version 3.2 pour avoir des performances dignes d'une Ferrari, avec le V8 de 3.185cm3 et 270Cv.

 

 

            De nos jours, la Ferrari Mondial est une voiture rare en bon état, la cause au prix de la voiture sur le marché de l'occasion étant faible (pour une Ferrari) et à un entretient à prix Ferrari. Après, cette Ferrari se heurte aux puristes de la marque, pour qui, cette voiture ne mérite pas son blason ... Mais cette voiture est loin d'avoir que des point négatifs, tout d'abord, ça reste malgré tout une Ferrari, et l'image qui va avec, un bon moteur sur la version 3.2 et deux places supplémentaires par rapport à une Ferrari classique.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Ferrari   

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 21:24

 

          La Chevrolet Chevy Malibu est une voiture américaine de milieu de gamme, construite entre 1964 et 1983, sous quatre générations différentes. Le Nom Malibu sera repris à partir de 1997, toujours pour désigner une voiture de milieu de gamme.

 

 

           Pour cet article, nous avons une Chevy malibu de 1981, qui appartient donc à la la quatrième série. Cette version se distingue par un style encore plus carré que les version précédentes, les phares qui sont incorporé dans la calandre ... Ici, cette malibu est dans sa version break (Wagon), elle était disponible que dans deux autres version : berlines à quatre portes et coupé deux portes.

 

 

         Côté moteur, seul deux motorisations étaient disponible : un V6 de 200Cid, développant 95Cv à 3.800Trs/min, alimenté par un carburateur double corps, ainsi qu'un V8 de 267Cid qui déeloppe 125Cv à 3.800trs/min, et toujours alimenté par un carburateur double corps.

 

 

          La Chevrolet Malibu Wagon de 1981 est une voiture américaine avec un style trop calme, fini la démesure américaine depuis la crise des années '70. Le seule élément qui sorte de l'ordinaire c'est l'absence de feux arrière directement intégrés dans la caisse, ils sont ici incorporés dans le pare choc arrière.

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des chevrolet   

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 12:22

 

          Le Renault Juvaquatre est une automobile construite de 1937 à 1960, tout d'abord en version berline, puis en version fourgonnette et en break, ces deux derniers ont eu un succès populaire du fait du prix attractif, et du côté pratique que proposait cette auto. Il est à noter pour renault qu'il s'agit de leur première automobile à carrosserie monocoque.

 

 

            L'exemplaire de cet article est une Juvaquatre Dauphinoise break type R2101, cette version se distingue extérieurement par sa porte arrière qui s'ouvre de droite à gauche, et par ses vitres latérales pour la version break. Cette Juvaquatre a été fabriquée entre 1958 et 1960 car c'est en 1958 que cette voiture adopte les petits phares.

 

 

           Coté moteur, la Juvaquatre Dauphinoise est équipée du fameux moteur Ventoux, le même que celui monté dans les renault dauphine (d'où le nom dauphinoise). Ce quatre cylindre de 845cm3, alimenté par un carburateur Solex 22 ICBT, développe 26Cv à 4.000Trs/min.Côté performances, Renault annonce 100km/h en vitesse maximale.

 

 

             L'état de cette Juvaquatre est remarquable, celle-ci à reçue une restauration assez récente. On regrettera la calandre peinte en noire et l'absence su logo Renault sur celle-ci, mais hormis cela, le reste est magnifique. La Juvaquatre est une voiture agréable, avec une ligne sympathique, cependant, il est dommage que le moteur manque de nervosité...

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Renault  

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 20:38

 

          La Lotus Elan est une voiture sportive lancée en 1962, celle-ci comporte toutes les caractéristiques importantes pour Collin Chapman, c'est à dire légère, et agile. Elle sera un succès pour Lotus, et leur premier grand succès, avec plus de 14.000 exemplaires vendus, il faudra d'ailleurs attendre l'Elise pour dépasser ces chiffres de production.

 

 

          Pour cet article, la voiture présentée est une Elan Coupé (nommée Type 36 en interne), dont la carrosserie ressemble assez sensiblement au cabriolet équipé d'un hardtop. En ce qui concerne la série, il s'agit d'une S4, ultime version de l'Elan, produite à partir de 1967, et que l'on peut reconnaître grâce à ses ailes élargies afin d'intégrer une monte de pneu plus large.

 

 

          Hormis les ailes plus larges, il est impossible de distinguer extérieurement les S4 des autres versions. Après, il faut se pencher sur le moteur, et encore : il s'agit du quatre cylindre en ligne d'origine Ford de 1,6 litres de cylindré, qui était déjà monté auparavant sur les version antécédentes, mais celui de la S4 est alimenté par deux carburateurs Weber 40 DCOE, et développe ainsi 126Cv, ce qui lui permet 180km/h de vitesse maximale.

 

 

           Le poids de la voiture étant faible (la devise de Lotus est "Light is Right" et le châssis de la voiture étant très bon : lotus prévilégiait un bon chassis que des chevaux supplémentaires, afin de mieux exploiter les chevaux. Au final, l'Elan est très agile, souple, précisse, et à donc de bonnes performances, et une vitesse de pointe de 180km/h.

 

 

               L'Elan présentée dans cet article est une version SE de 1967, cette version se distingue par ses roues à serrage central, ainsi qu'un moteur poussé à 115Cv. Cette voiture a été restaurée recement est a été équipée pour les rallyes de véhicules historiques, surtout au niveau du moteur qui a été préparé pour être plus fiable et plus puissant.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Lotus   

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 18:46

 

         Toute les voitures ont une vie, à leur fin, elle pouvaient soit être revendues pour pièces, soit amenée chez un casseur, soit abandonnées tout simplement sur un terrain soit car le propriétaire n'avait pas envie de s'embetter avec les formalités administratives, soit parce qu'il avait un lien sentimental avec savoiture, et ne pouvait se résoudre à la vendre ou à la détruire.

 

 

          Nous avons ici une CitroënGS de première version, dans sa version X, une rare version de la GS, d'autant plus que celle-ci arbore une jolie teinte flashy comme le constructeurs osaient proposer dans les années '70.

 

 

           Mmalheureusement, de cette voiture, je n'ai que peu de photos "potables", la raison au terrain, peu propice à la prise de photo. En effet, cette GS est garée depuis pas mal d'année (une bonne quinzaine) sous un buisson qui à petit à petit grandit et fini par avaler cette GS.

 

 

          L'ambiance de ce lieu est assez étrange : l'arbuste qui à envahit cette GS donne des impressionsde forêt vierge, d'ailleurs, il est assez difficile de se frayer un chemin, et sur le côté, se trouve une maison abandonnée dans l'allure n'inspire pas à la confiance : fenêtres barricadée avec des grilles ... D'autant plus qu'en été, le lieu étant humide, devient très rapidement insupportable.

 

 

          Un petit descriptif sur la version X, dont les infos sont assez rares : le moteur était un quatre cylindre à plat de 1.015cm3, déjà monté sur les Ami Super, dont la puissance était de 55Cv. Quelque peu mou sur la GS, la voiture se rattrapait grâce à une bonne tenue de route et un équipement assez complet, surtout au niveau du poste de conduite.

 

 

          Malheureusement, la GS n'a pas eu une bonne côte sur le marché de l'occasion, elle était une voiture boudée, et avait une image de"voiture de personnes âgées". La GS se vendait, pour ne pas dire se donnait, à bas prix, et beaucoup d'exemplaires, dès la présence de fuite, sphère à changer ... finissaient leur vie à la casse, ou en épave comme celle-ci. Cela à eu pour conséquence de raréfier le nombre de GS encore en état de circuler.

 

 

          Ci dessus, une vue assez récente de cette GS, comparer à la photo ci-dessous, une des mes toutes premières photos d'épaves, il y a quatre-cinq ans. On peut remarquer que les feux ont fait le bonheurs de casseurs, heureusement qu'ils ne sont s'en pas pris au vitrage vu l'humidité de ce lieu. On note également la disparition de la bande chromée sous la lunette arrière, et la progression de la rouille.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

null  Retour à la page des épaves  null 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 13:50

 

          En Juin 1976, Volkswagen sort une nouvelle voiture qui marquera son époque : la Golf GTI, une nouveaux type de voiture, dont la recette est assez simple : une Compacte allégée avec un moteur plus puissant, et un look plus sportif ... Et de cette voiture naître toute une série de voitures équivalente chez les conccurents, 205GTI, Super5GT Turbo ...

 

 

          La Golf GTI a été disponible avec de moteur 1600 de 1976 à 1982, puis avec le 1800 de 1982 à 1983. La version 1800 différait de la 1600 su l'année 1982 par des grands monogramme à l'arrière, une calandre à quatre phare de série sur la 1800, mais les deux phares centraux étaient des antibrouillards, et non des longues portées comme il était disponible en option.

 

 

            Cette Golf GTI est une version 1600, datant de 1982. De 1982 car elle est équipée des montant de pare brise en plastique (monté en 1982), et car il s'agit de la dernière année du 1600. Ce modèle est un 1600 car on devine le petit emplacement du monogramme à l'arrière, qui prend toute la largeur du feux sur la version 1800.

 

 

              Le moteur, un quatre cylindre en ligne, de 1.588cm3 développe 110CV à 6.100Trs/min, il est alimenté par une injection Bosh K-Jetronic. Il permet une vitesse maximale de 185km/h, plutôt pas mal pour une compacte.

 

 

         Cette Golf GTI 1600 est dans son jus mais n'a pas subi les affres du "tunning", comme défauts, on peux noter la teinte des portes qui n'est pas la même que celle de la caisse, et le bouchon d'essence à claper qui n'était monté que sur les GTI 1800 plus. Cet exemplaire est toujours dôté de ses jantes de série.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

Retour à la page des Volkswagen 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures allemandes
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 12:14

 

          La Fiat 127 est une voiture citadine produite de 1971 à 1987, elle succède la Fiat 850. Par rapport à cette dernière, la fiat 127 permit à Fiat de faire un bond en avant du côté technologique avec l'adoption de la traction avant, du moteur placé en position transversal avant, de la suspension à quatre roues indépendantes ...

 

 

           La Fiat 127 de cet article est une 127 de seconde génération produite de 1977 à 1982. Par rapport à la première version, la face avant change totalement, les pharessont incorporés dans la calandre, les clignotant eux prennent place dans le pare chocs, qui devient au passage en plastique. Le capot diffère également du fait de la nouvelle calandre, et l'entrée d'air n'est plus marqué par un appendice en plastique.

 

 

         Sous le capot, on retrouve un moteur bien connu chez fiat, le quatre cylindre en ligne de 902cm3, monté sur les 850 spider, Autobianchi A112 ... Ce moteur, pour la seconde version de la 127, a vu sa puissance ramené à 45Cv pour respecter les normes antipollution. Du côté de la version, cette 127 est un CL

 

 

         La Fiat 127 est une voiture qui devient de plus en plus rare de nos jours, faisant partie des Fiat souffrant de la corrosion. L'exemplaire qui illustre cet article est dans un très bon état (pour une Fiat 127), bien que la rouille ait commencé à apparaître par endroit, mais rien de bien méchant. Quant à la peinture, elle a été refaite il y a quelques années.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Fiat

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 22:18

 

        La marque Alpine fut fondée en 1955 avec l'apparition de la A106, le rêve d'un pasionné d'automobile devient alors réalité. 5 ans plus tard, en 1960 donc, Alpine présente sa nouvelle automobile, la A108.

 

 

          Cette A108, c'est les carrossiers Chappes Gessalin, spécialistes dans les carrosseries en résine polyester, qui l'ont réalisée, au passage, c'est également eux qui ont réalisés la ligne de la A106. Côté technique, la voiture est conçue autours d'un chassis pourte, la carrosserie y est boulloné dessus.

 

 

           Ce coupé A108 2+2 à une face avant très réussie, avec des phares profilés, face avant qui sera d'ailleurs reprise sur les premières A110. Cependant, l'arrière anguleux et tourmenté n'a pas plus, il faut dire que celà choque avec l'avant ... Ce fut d'ailleurs un des causes de l'echec commercial de cette voiture, avec à peine une centaine d'exemplaires écoulés.

 

 

          Une des autre causes à cet échec sera le moteur, il s'agit d'un moteur de dauphine, qui a fait son temps. D'une cylindré de 1.100 cm3, il développe 55Cv est est accolé à une boite à trois rapports.

 

 

        Une Alpine est déjà assez rare, encoreplus pour les modèles d'avant l'A110 berlinette, mais cette version faite par Chappe & Gessalin l'est encore plus, avec à peu près une centaine d'exemplaires de construit, quant au nombre de modèles encore vivant ... En tout cas, l'A108 2+2 de cet article est dans un très bon état, et le véhicule à l'air de rouler assez courrament au vu des moustiques sur la face avant et sur le capot ...

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

                                      http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Alpine_logo.jpg Retour à la pages des Alpine http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Alpine_logo.jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures françaises
commenter cet article
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 18:34

 

          La Cadillac Fleetwood est une berline de luxe, la plus luxueuse de la gamme de la marque. Le nom Fleetwood Brougham est donné depuis 1947 à la plus prestigieuse voiture de l'entreprise, et ce jusqu'en 1996.

 

 

           Pour cet article, nous avons un exemplaire de la onzième généraion de Fleetwood Brougham, produite entre 1980 et 1992. Celle-ci se présete sous sa forme "Sedan quatre portes à six places" et date de 1982. Il est à noter que deux autres types de carrosseries étaient disponible : la version coupé, et la version limousine avec 8 places.

 

 

         Pour cette version, le look de la Fleetwood Brougham sera plus carré que ses devancières, fini les formes arrondies, qui laissent leur place à des angles et de grandes lignes tendues.

 

 

            Sous le capot, le choix était de rigeur car Cadillac pouvait proposer jusqu'à trois V8 différents sur le millésime 82, ainsi qu'un V6. Cet exemplaire est équipée d'un V8 HT-4100 à injection, de 4,1 litre de cylindré, développant 135Cv.

 

 

            Pour finir, quelques petits mots sur l'état de cette cadillac, qui est remarquable, la carrosserie est parfaite, sans aucuns accroc, tout comme la peinture. Le toit en vinyle, souffrant énormément du soleil et d

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Cadillac   

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article