Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 20:15

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/35523900ef/chasse-tresor-p6021423-img.jpg

 

          Oldsmobile est l'un des constructeurs américains les plus anciens, la firme fut fondée en 1897 par Ramson Eli Olds da,ns le Michigan. Son premier modèle sort en 1901, et en 1907, la fime est intégré dans le groupe General Motors, lequel fera d'Oldsmobile une marque orientée haut de gamme. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/355238619d/chasse-tresor-p6021411-img.jpg

 

          Pour cet article, c'est une Oldsmobile des années 1930 que nous avons, à cette époque, la gamme se divise entre deux modèle, la série L et la série M, les deux modèles étant les mêmes, seul change le moteur, la "L" se dote d'un six cylindres quand la "M" s'équipe d'un V8 ! Sans oublier que chacune de ses versions se porposait en plusieurs variantes : Berline, Coupé, Cabriolet, ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/355238982e/chasse-tresor-p6021420-img.jpg

 

          Sur cet article, c'est une Oldsmobile Coupé model L que nous avons, celui-ci se distingue du Model M par sa calandre, puisque la "L" se dote de simples barres honrizontales, quand la "M" se voit équipée d'une calandre "grillagée" du meilleur effet. Notons que l'équipement extérieur du Model M parait mieux fini, avec plus d'éléments chromés ... Chose somme tout normal car la M est un modèle plus haut de gamme. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3552391d2c/chasse-tresor-p6021426-img.jpg

 

           Côté moteur, notre Coupé Model L se dote donc d'un six cylindres en ligne, lequel ayant une cylindrée de 230CID (soit 3,8 litres) et développe 95Cv. Le moteur est alimenté par un seul carburateur simple corps ! Le moteur semble un peu faible pour mouvoir la tonne et demie de la bête, sans doute le V8 et ses 110Cv n'étaient pas de trop, encore fallait-il avoir les moyens de se l'offrir ! 

 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3552388b45/chasse-tresor-p6021415-img.jpg

 

           Haut sur patte, longue et large, l'Oldsmobile Coupé 1937 ne semble pas taillée pour nos routes européenne, et n'a d'ailleurs jamais été vendu de ce côté de l'Atlantique. Forcément, en croiser un exemplaire est chose rare (il en serait répertorié 9 en Euope), sans oublier que seuls 7.400 exemplaires ont été fabriqué ! L'exemplaire de cet article se présente dans un très bel état, le seul élement qui me chagrine sera la peinture métalisée, mais les gout et les couleurs ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/35523878d5/chasse-tresor-p6021414-img.jpg

> Retour aux voitures Oldsmobile

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 20:30

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3468117b26/chasse-tresor-p5050138-img.jpg

 

           Dans les années 1980, Ford est engagé au championnat du monde des rallyes avec sa Sierra Cosworth. Autant la première série du nom arrive à jouer la gagne, la phase 2, construite sur la base de la berline, aura plus de mal à s'imposer face aux Alfa Roméo ou Toyota. Pour lutter contre ces dernières, Ford décide de changer de cheval et de miser désormais sur l'Escort pour la saison 1993, ce sera la Ford Escort RS Cosworth. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3468118b18/chasse-tresor-p5050139-img.jpg

 

               Pour concevoir l'Escort RS Cosworth, Ford ne par pas de rien puisqu'il va partir de la base de l'Escort RS, et de l'ensemble mécanique (moteur-boite-pont) de la Sierra Cosworth qui satisfaisait amplement les pilotes. Il faut dire qu'avec ses 220Cv, il amenait la voiture jusqu'à 220km/h et mettait 6,9 secondes pour le 0-100km/h, ce qui le plaçait parmi les moteurs les plus performants, prouvant que les dimensions de la Sierra n'étaient pas adaptées au rallye. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/34681160eb/chasse-tresor-p5050137-img.jpg

 

             La seule différence au niveau du moteur dans l'Escort Cosworth vis à vis de la Sierra, c'est le fait qu'il soit catalysé et que son turbocompresseur soit réduit pour fonctionner correctement avec la bride de 36mm imposé dans le règlement des Groupe A. Les performances restent à quelques choses près identiques, 220Cv, 240km/h en vitesse de pointe ...  

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3468119d93/chasse-tresor-p5050144-img.jpg

 

               C'est surtout sur la carrosserie que le plus gros des changement est opéré, puisque celle-ci est bardé d'éléments favorisant une meilleure aérodynamique, dont le plus impressionnant est sans aucun doute l'aileron arrière aux dimensions généreuses. Mais sur l'Escort RS Cosworth, rien n'est fioriture, tout à un rôle bien précis. La lame de bouclier avant, par exemple, est réglable; les ailes larges permettent de passer de roues 16 pouces à du 18", et enfin les prises d'airs aident au refroidissement du moteur. L'ensemble donne un aspect bodybuildé à la voiture, ce qui ne sera pas sans déplaire à la clientèle.  

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3468120ac5/chasse-tresor-p5050145-img.jpg

 

           Car en effet, bien que l'Escort RS Cosworth soit une voiture de rallye, le règlement des groupes A imposait une commercialisation à 2.500 exemplaires pour avoir l'homologation. Et dans le monde des voitures de rallye "civilisées", on peut faire deux groupes : celles avec lesquelles ont peut rouler sans problèmes, et les autres, trop peu adaptées à un usage routier. Et l'Escort Cosworth à la chance de se trouver parmi le premier groupes, puisqu'elle se trouve être utilisable sur route ouverte comme toute sportives, sans être trop brute, sauf si on va la chercher ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3468115728/chasse-tresor-p5050133-img.jpg

     _____________________________________________________________________________________________

 Retour à la page des Ford Europe 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 20:55

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3379121f26/photo-blog-102_8806-img.jpg

 

             Dans les années 1970 et 1980, une petite vague rétro tente d'envahir le monde automobile, le tout orchestré par de multiples artisans, parfois devenus constructeurs. C'est à cette époque que sont apparue, entre autres, les Tilbury, des roadster sur base de Renault 4; les Camions Fleur de Lys, s'inspirant des années 1930; mais les plus connues, ce sont sans doute les automobiles Excalibur.

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3379125c33/photo-blog-102_8808-img.jpg

 

          Excalibur était un constructeur automobile américain basé à Milwaukee dont l'activité a perdurée entre 1965 et 1989. Fondée par Brook Steven, le but de cette firme était de produire des voitures s'inspirant de celle qui avaient marquée leur temps dans les années 1930, sans toutefois en faire des répliques, afin de les adapter au confort et aux technologie des années 1970. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3379126b30/photo-blog-102_8809-img.jpg

 

              Véritable marché de niche, Excalibur se distingue en produisant des voitures haut de gamme, pour ne pas dire très luxueuses. Se voulant comme l'égal américain de Rolls Royce, toutes les voitures sont construites à la main, avec la perfection comme ligne de mire. Voila tel est l'emprunte de ce constructeur, qui aura produit seuls deux modèles, la 35X Roadster, imitant une Bugatti Type 35; et la Phaeton, s'inspirant de la Mercedes SSK de 1928. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/33791275b5/photo-blog-102_8810-img.jpg

 

            Sur cet article, nous avons donc un Excalibur Phaeton. Ce modèle, produit de 1965 à 1989,et produit à 3.146 exemplaires, se vendait assez bien aux Etats-Unis où il était devenu un véhicule "à la mode", aidé par plusieurs célébrités qui en achetèrent un. En France, ce véhicule ne fut que très rarement importé, et les quelques exemplaires qui on traversé l'Atlantique ont du faire l'objet d'une homologation une à une ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/33791286a6/photo-blog-102_8811-img.jpg

 

          Quant au modèle qui illustre cet article, il semblerait que ce soir un Phaeton Serie III, puisque celui-ci est équipé d'un V8 de 7,4 litres, élément spécifique à cette version, produite entre 1975 et 1979 à 1.141 exemplaires, ce qui en fait la version la plus produite. En revanche, le V8 ne produit que 200Cv, limité par les normes antipollution d'alors. Quant à la voiture en elle-même, celle-ci se présente dans un superbe état, puisque ayant été restaurée en 2004. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/337912929e/photo-blog-102_8812-img.jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 21:30

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3353821d37/rassemblement-p6232297-img.jpg

 

          La Chevrolet Corvette est une voiture à vocation sportive lancée à la mi 1963, elle reprend alors les lignes d'un prototype présenté au début de cette année 1963, ce qui est une première, car aucune voiture auparavant n'avait été issue d'un concept car ! La ligné des Corvette a marqué l'histoire de l'automobile, et aujourd'hui encore, ce nom est toujours apposé sur la sportive de Chevrolet ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/335381716d/rassemblement-p6232296-img.jpg

 

             Sur cet article, nous n'irons pas loin dans les versions, puisque nous nous arrêterons sur la toute première, appelée Corvette C1. Produite de 1953 à 1962, la Corvette C1 était une voiture résolument moderne. preuve en est, sa carrosserie est faite en fibre de verre, une première pour une voiture de série.  Cette version, produite à 69.015 exemplaire, est une voiture devenue mythique, et très rare en Europe, où elle ne fut pas commercialisée. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/33538149fb/rassemblement-p6232295-img.jpg

 

             La Corvette C1 un petit roadster à deux places, elle a été conçue dans l'optique de mettre un terme à l'hégémonie des voitures anglaises sur ce créneau. lancée en 1953 avec un six cylindres de 150Cv, son trop peu de puissance fut le grand point faible de cette auto, que l'esthétique ou la technologie ne pouvait rattraper. C'est pour celà que Chevrolet propose un V8 à partir de 1955, mais malgré cela, les clients boudent cette voiture, si bien que Chevrolet envisage de mettre un terme à ce modèle. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/335381279e/rassemblement-p6232293-img.jpg

 

           Finalement, la Corvette doit son salue à Ford, qui proposa la Thunderbird, qui se voulait concurrente de la Corvette. Et comme il était hors de question de laisser le marché à Ford, Chevrolet décide de revoir sa copie afin de rendre la corvette conforme aux attentes du public. Fin du six cylindres en ligne, gamme de V8 allant de 210 à 240Cv, meilleure finition et léger remaniement de la carrosserie. Voilà le programme pour 1956, il sera le même pour 1957, avec des moteurs allant jusqu'à 283Cv ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3353811620/rassemblement-p6232292-img.jpg

 

          La Corvette de cet article daterait d'entre 1956 et 1957, chose que je peux dire avec la face avant n'ayant que de simples phares (ils seront doublé en 1958), c'est aussi à partir de 1956 qu'apparaissent des courbures au niveau des flancs, adoptant une couleur blanche. De plus, la Corvette présenté ici présente un hard-top, qui fut proposé en option à partir de 1956 lui aussi ! Voilà donc une belle voiture pas courante du tout, et très belle de surcroit ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3353809a8c/rassemblement-p6232288-img.jpg

___________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des chevrolet 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3259453a74/rassemblement-p9091757-img.jpg 

 

           Mercury est une marque automobile crée par le fils de Henry Ford en 1939, faisant donc parti du groupe Ford Motors Company. Le positionnement de cette marque était le luxe, mais sans concurrencer Lincoln, elle aussi filiale de la Ford Motors Company. En fait, Mercury permettait de faire le lien entre les Ford, marque plutôt populaire, et les Lincoln, qui faisaient partie des voitures les plus luxueuses du marché. Positionnement qui fut gardé jusqu'en 2011, année de disparition de la marque. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3259454415/rassemblement-p9091758-img.jpg 

 

               Pour cet article, nous parlerons de la Mercury Monterey, un modèle qui fut commercialisé entre 1952 et 1974; et biensur, comme avec les américaines, une multitude de versions de la Monterey se sont succédées, versions apportant leur propre design afin de mettre au gout du jour cette luxueuse berline. Conçue comme étant le vaisseau amiral de la marque en 1952, elle perdit ce titre lors du passage à la seconde génération en 1955, mais tout en restant une voiture luxuese, Mercury oblige ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3259460416/rassemblement-p9091784-img.jpg 

 

          Sur cet article, c'est une Monterey de la cinquième génération que nous présentons, version produite de 1961 à 1964, qui marquait le retour de la Monterey comme voiture la plus luxueuse de la gamme Mercury. Quatre années de commercialisation, un temps qui parait court pour un modèle, mais qui était la norme aux Etats-Unis, puisque le secteur automobile était très concurrentiel, encore plus sur le haut de gamme, sur lequel était présent moult marques américaines, sans oublier quelques marques étrangères, mais encore très peu implantées. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3259458bdd/rassemblement-p9091782-img.jpg 

 

                 Du coup, pour faire connaitre ses modèles, et espérer les vendre, on avait une guerre du design, qui permettait de se distinguer des autres, à la condition de se renouveller rapidement ! Mais aussi il fallait être audacieux, à l'instar de cette Mercury Monterey qui adopte une lunette arrière inversée ! Cet élément, vendu comme sécuritaire (on connaittre la même chose en France avec l'AMi6...) n'est pas nouveaux, Mercury l'avait déjà adopté par le passé, tout comme Lincoln ! A noter que cette lunette arrière inversée n'apparait qu'en 1963 ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/32594572e3/rassemblement-p9091762-img.jpg 

 

              De plus, la ligne de la Monterey prend l'allure d'un coupé, plusieurs éléments sont à l'origine de ce "trompe-l-oeil", comme l'absence de montant central, la courbure très marqué des fenêtres, mais aussi la lunette inversée qui permet de dégager un grand espace pour le coffre ! Pour cet article, la Monterey présenté daterait de 1963, puisque celle de 1964 adoptant des feux arrières de nouvelle forme. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/32594564da/rassemblement-p9091761-img.jpg 

 

                Voilà, tout à été dis sur la Monterey, enfin presque, puisque reste la motorisation. Américaine oblige, c'est des grandes montes qui prennent place, avec un six cylindres en ligne de 3,7 litres, et quatre V8, allant de 4,8 litres à 6,7 litres ! Quant à la puissance, elle était comprise entre 200 et 400Cv ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3259630029/rassemblement-p9091787-img.jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/32091565b5/rassemblement-p9091770-img.jpg

 

           La Chevrolet Bel Air est une berline américaine produite de 1953 à 1975, elle fut au long de sa carrière déclinée en cinq générations, ayant une vie plus ou moins courte, de 2 ans à 6 ans ! Véritable vaisseau amiral de la marque, la Bel Air apparaît au moment au commence l'age d'or des berlines américaines, qui deviendront des exercices de style, modifiée quasiment chaque année, puisque tout les constructeurs voulaient avoir la plus grosse voiture, ou le plus gros moteur ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3209161ac4/rassemblement-p9091780-img.jpg

 

               Et dans cette quête à la plus grosse berline, apparaît également une course au style : le chrome devient de plus en plus omniprésent sur les carrosseries, carrosseries qui prennent des formes particulières, pour ne pas dire très osées afin de se différencier de la concurrence. C'est ainsi que vont apparaître les ailettes sur les ailes arrières, les pare-brise panoramiques ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/32091577d4/rassemblement-p9091772-img.jpg

 

              Mais pourquoi évoquer tout cela ? Regardons donc l'exemplaire de cette voiture, il s'agit d'une Chevrolet Bel Air datant de 1959, qui fait partie de la quatrième génération, produite seulement de 1959 à 1960 ! Et sur cette version, tout les éléments typique des voitures américaines des années 1950 sont présents, et même très marqués, ce qui en fait une voiture à forte personnalité ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3209160da0/rassemblement-p9091777-img.jpg

 

                En effet, regardons dans un premier temps le pare-brise panoramique ! vue de face, celui-ci recouvre tout la surface du pavillon,, effaçant les angles morts du au montant de pare-brise, et montant très haut sur le pavillon, ce qui permet d'avoir une vue totalement dégagée vers l'avant. mais le pare-brise n'est qu'un exemple parmi d'autres, les ailettes arrières prennent aussi une forme très particulière, puisqu'elles semblent venir du milieu de la voiture ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3209158e62/rassemblement-p9091774-img.jpg

 

           En revanche, le reste de la voiture est plutôt sobre, la ligne reste fluide, notamment celle du pavillon, et surtout la voiture ne porte pas de chrome a outrance, il y a ce qu'il faut, à savoir pare-chocs, cerclages de phare, calandre et baguette latérale. Seul la face arrière est réellement excentrique, du fait des ailettes proéminentes, et du V qu'elles forment en se rejoignant au centre de cette face, trait souligné de manière plus forte par les feux ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/32091592e2/rassemblement-p9091775-img.jpg

 

          Enfin, pour finir cet article, parlons du moteur ! Cette Bel Air de 1959 s'équipe d'un six cylindres en ligne de 3,680cm3, développant 147Cv, et couplé à une boite à trois rapports. La Bel Air de cet article se présente dans sa carrosserie Berline à quatre portes, produite à 525.61 exemplaires, berline qui est par ailleurs dans un état remarquable. Bref, en définitive, avec son style particulier, la Bel Air de 1959 ne laisse pas indifférent, on aime, ou on déteste, choix qui semble avoir été fait par les américains, sans quoi cette version aurait été proposée plus longtemps. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/32091639ff/rassemblement-p9091781-img.jpg

___________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des chevrolet 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 20:00

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3191462de0/photo-blog-p5272192-img.jpg  

 

                La Ford Capri est un coupé sportif qui fut produit entre 1969 et 1986, 18 années de production durant lesquelles se succèdent trois versions de la Capri, ou plutôt restylage, puisque les Capri conservent tout du long de ces années le même style. L'histoire de la Capri est liée à celle de la Mustang, et pour cause, à partir de 1965, Ford connaît un fort succès aux Etats-Unis avec sa Mustang, et c'est tout naturellement que la firme de Détroit va réutiliser cette recette en Europe. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3191459dad/photo-blog-p5272190-img.jpg  

 

            Bien évidement, il n'est pas question d'importer la Mustang en Europe qui n'est pas adapté à ce marché, mais bel et bien de construire un nouveau véhicule, ce sera la Capri; et pour mettre en route ce projet, Ford demande à ses filiales anglaise et allemande de s'unir pour proposer un véhicule répondant aux attentes des européens. Ainsi, la Capri devra, comme la Mustang, s'adresser à une clientèle jeune qui souhaite autre chose que des populaires ou des berlines.

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/31914558bf/photo-blog-p5272189-img.jpg  

 

           La Capri reprendra donc l'esprit de la mustang, c'est à dire un coupé, un long capot, et de la place pour quatre personnes. Mais c'est surtout au niveau de la personnification que l'on retrouve le plus l'esprit de la mustang, car la Capri est personnalisable à souhait, ce qui fut rendu possible par de multiples options, cinq motorisations différentes à l'origine, et sept finitions ! Voilà un énorme pas franchi en Europe, même si ce choix n'est pas aussi large qu'aux Etats-Unis, c'est une petite révolution à une époque ou les voitures proposant ne serait-ce que trois moteurs différents se comptaient sur les doigts d'une main. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3191452185/photo-blog-p5272188-img.jpg  

 

             Pour cet article, c'est une Capri de la dernière génération que l'on a, produite entre 1978 et 1986. Quelles sont les nouveautés sur ce modèle ? Le capot qui avance sur la calandre, les doubles phares à l'avant, les pare-chocs désormais teints en noir, et un habitacle plus sobre. Ainsi, la Capri MKIII affiche un look plus sportif que la version précédente, qui n'était pas des plus réussies. Bien évidement, le client dispose toujours large choix de moteurs, du petit 1,3 litre de 70Cv au 3 litres de 138Cv, puis d'un 2,8 litres de 160Cv à partir de 1981. Il y en a pour tout les goûts, et surtout pour toutes les bourses, ou presque ! 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/31914506ab/photo-blog-p5272187-img.jpg  

 

             Sur cet article, c'est une Capri 2.0S que nous avons, il s'agit d'une version située au milieu de la gamme des Capri. Cette version, produite entre 1979 et 1984 (pour la France), dispose d'un quatre cylindres en ligne de 1.993cm3 qui est alimenté par un carburateur Weber double corps, ce qui lui permet de développer 101Cv et d'atteindre 182km/h en vitesse maximale ou de faire le 0-100km/h en 10,5 secondes. Preuve encore une fois du choix de personnalisation de la voiture, le client a le choix à partir de 1983 entre une boite à 4 ou 5 rapports. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3191449fa3/photo-blog-p5272185-img.jpg  

 

             La Ford Capri 2.0S de cet article se présente dans un très bel état, et sans même en faire trop, on pourrait même dire que cette voiture sort tout juste d'usine : une peinture neuve sans accrocs, des jantes étincelantes, les plastiques ne sont pas ternis par le soleil, un intérieur en parfait état qui n'a pas subit le poids des ages ... Bref, une voiture qui sort de restauration, chose qui fait plaisir à voir pour un modèle qui entre tout juste dans l'univers de la voiture de collection. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3191446030/photo-blog-p5272183-img.jpg  

     _____________________________________________________________________________________________

 Retour à la page des Ford Europe 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/302152684e/photo-blog-p5201886-img.jpg

 

          La Ford Taunus est une berline familiale produite par Ford Allemagne et qui s'écoulera dans les pays limitrophes, ce de 1939 à 1970. mais à partir de cette dernière année, pour réduire les coûts, Ford Allemagne et Ford Grande Bretagne fusionnent pour former ce qui deviendra "Ford Europe". 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3021524279/photo-blog-p5201885-img.jpg

 

          Et lors de la fusion des filiales de Ford en Europe, l'entreprise décide d'harmoniser la gamme du constructeur américain en Europe. Ainsi, la berline continuera de s'appeler Taunus, mais elle se base désormais sur le modèle anglais nommé Cortina, et le nom perdura jusqu'en 1994. Pour cet article, nous nous arrêterons sur la version TC, produite entre 1970 et 1976. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3021523a6a/photo-blog-p5201884-img.jpg

 

          La Taunus TC reprend donc la ligne de la Cortina MKIII, mais quelque peu modifié pour être vendu sur le continent. Ainsi, la ligne est moins en rondeurs, lui donnant un aspect plus "sérieux", et plus germanique, car la taunus se plaçait face aux BMW et Mercedes. Notons également les ailerons sur les ailes avant qui sont plus prononcé, et la proue sur le capot qui est bien moins large que sur le modèle anglais. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3021530590/photo-blog-p5201891-img.jpg

 

            Cette version de la Tanus est proposée en berline deux ou quatre portes, un coupé fastback, sans oublier la version break. De plus, le client pouvait choisir sa motorisation, allant du petit 1300 au 2300cm3, et son niveau de finition, entre L et XL, la différence se jouant au niveau des phares (ronds pour la L, rectangulaires pour la XL). 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3021529313/photo-blog-p5201890-img.jpg

 

             Pour cet article, il s'agit d'une Taunus 1300 dans sa version XL, puisque équipée de phares rectangulaires. Doté d'un quatre cylindres en ligne de 1.294cm3, alimenté par carburateur,  elle développe 59Cv et revendique 141km/h en vitesse maximale, et 17 secondes pour le 0-100km/h. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3021528e5b/photo-blog-p5201889-img.jpg

 

             La Ford Taunus qui illustre notre article est dans un très bel état, une très bonne chose pour une voiture qui se fait assez rare en France. mais encore assez peu recherchée, si bien que les prix sont encore assez accessibles pour une voiture en bon Etat. Et pour le modèle présenté, l'état est encore plus impressionnant qu'il s'agit d'une version plutôt bas de gamme, qui étaient assez peu bichonnés. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3021527f2b/photo-blog-p5201887-img.jpg

     _____________________________________________________________________________________________

 Retour à la page des Ford Europe 

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2910161608/photo-blog-p9091643-img.jpg

 

          La Ford AF est un dérivé de la Ford A, voiture qui fut produite à partir de 1928 et dont la carrière prendra fin en 1931, elle eut la lourde tâche de succéder à la mythique mais vieillissante Ford T. En revanche, fini la production de très grande série d'un seul et même modèle, désormais, la Type A se décline en différente carrosseries et différetns coloris sont disponibles. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2910162940/photo-blog-p9091644-img.jpg

 

            Pour cet article, nous avons une Ford Type AF datant de 1931, celle-ci se présente dans sa version "Tudor Sedan", autrement dit, berline à deux portes,  qui fut la version la plus produite de la Ford A, puisque une sur quatre avait cette carrosserie. Pour la petite histoire, cette voiture fut achetée neuve dans le nord de la France, et durant la seconde guerre mondiale, elle fut équipée au gazogène par la société "la Lilloise", une des rares sociétés homologuée par l'Etat pour faire ce type de modification. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/291015984e/photo-blog-p9091642-img.jpg

 

           Le gazogène était utilisé comme carburant de substitution durant la seconde guerre mondiale face au manque d'essence, le but était de brûler du bois ou du charbon afin de produire un gaz combustible pour alimenter le moteur. Facile à fabriquer, c'est ainsi que moult véhicules se verront greffer une chaudière et des tuyaux tout autour de leur carrosserie, d'autant plus que charbon ou bois étaient encore facilement accessibles, contrairement à l'essence ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2910163e74/photo-blog-p9091646-img.jpg

 

          Et bien évidment, après guerre, quelques rares voitures roulant au gazogène ont été reconvertie en essence, le reste a souvent été utilisé jusqu'au bout voire remisé, comme cette Ford A. Restaurée en 1951, tout juste après la guerre, cette voiture a survécut jusqu'à nous et est l'une des rares fonctionnant encore au gazogène. Sinon, la voiture en elle-même se retrouve dans un très bel état, et bien sur, on ne dénigrera pas la "beauté" de l'équipement gazogène ! Il reste la petite pancarte "taxi" sur la gallerie de cette voiture, qui semble être purement décorative puisque aucun autre équipement des taxi des années 30 n'est présent, et on voit mal un taxi avec deux portes ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2910164fa1/photo-blog-p9091647-img.jpg

_____________________________________________________________________________________________

 Retour à la page des Ford 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907080cb1/photo-blog-p7220045-img.jpg

 

             Le nom continental est incontournable de la marque Lincoln, puisque cette dernière a commercialisé entre 1938 et 2002 un modèle portant ce nom, avec toute fois une interruption entre 1948 et 1956. Durant toutes ces décennies, pas moins de neufs générations de continental se sont succédées, et pour cet article, nous nous intéresseront tout particulièrement à la quatrième. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907082ef9/photo-blog-p7220047-img.jpg

 

         La quatrième génération de Lincoln Continental fut produite entre 1961 et 1969, et comme il est de coutume outre Atlantique, la voiture connu quelques changement aux fils des années, plus ou moins important selon les millésimes. Mais avant de vraiment rentrer dedans, il convient de rappeler que Lincoln est une filiale de Ford depuis 1922, spécialisée dans les voitures haut de gamme ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/29070793f8/photo-blog-p7220044-img.jpg

 

           Pour cet article, c'est une Continental de 1961 que nous avons, reconnaissable par sa calandre avant avec le cerclages des phares aux allures de la Ford thunderbird. D'ailleurs, cette voiture avait été originalement développée pour être la Thunderbird 61, avant de décider de l'agrandir et d'en faire une Berline pour Lincoln ! Ainsi nait donc la Continental série 4. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907083ef2/photo-blog-p7220049-img.jpg

 

               Cette voiture, aux proportions déjà très grandes, ne l'était pas assez aux goûts des américains, puisque la Continental série 3 qu'elle remplace était plus longue de quasiment 40 centimètres, malgré tout de même 5,395 mètres affichés par la Continental de 1961 ! Autre chose qui se démarqua, l'ouverture des portes arrières qui se fait dans le sens inverse qu'à l'habitude, ceci afin de faciliter la monté et la descente des passagers. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907084110/photo-blog-p7220050-img.jpg

 

          En 1961, la Lincoln Continental se déclinait en deux versions : une berline à quatre portes et six place, où bien la même le toit en moins, dite convertible, qui se monnayait à 6.713$, soit 700$ plus chère que la berline. Et malgré une ligne bien plus sympathique que la berline, seuls 2.857 exemplaires furent commandés en 1961, contre 22.303 pour la berline. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/29070868b2/photo-blog-p7220051-img.jpg

 

         Côté moteur, en revanche, pas de choix pour le client, puisque seul un V8 de 430CID (soit 3.800cm3) était disponible, il développait 300Cv, mais côté performances, la vitesse maximale est seulement de 160km/h. Loin des vitesses que l'on peut attendre avec ce genre de motorisation, la Continental pèse tout de même près de deux tonnes qu'il faut mouvoir ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907087557/photo-blog-p7220109-img.jpg

 

           La Lincoln Continental Convertible de cet article est dans un état splendide, pas un seul défaut apparent sur la carrosserie, qui présente ni bosse, ni la moindre rayure ! Quant à l'intérieur, tout de bleu, très typique des années 1960, lui aussi se présente dans un bel état, et je ne peux vous laisser sans une photo de cet intérieur, que certains jugeront peut-être de trop bleu ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/2907158dad/photo-blog-p7220055-img.jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures américaines
commenter cet article