Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 20:28

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3690572772/chasse-tresor-p6021390-img.jpg

 

               Pour cet article, une voiture originale et totalement inconnue (sauf pour les experts et fanatiques des excentricités anglaises), la Ronart W152. Un truc anglais, ça sent la réplique, et pourtant, tel n'est pas le cas de la marque Ronart (qui est un véritable constructeur automobile, et qui existe toujours par ailleurs) qui produit des roadsters dans la plus grande tradition de ce qu'il se fait (ou faisait) outre manche, et à la main ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/36905743b6/chasse-tresor-p6021391-img.jpg

 

         Ce petit constructeur qu'est Ronart a produit pendant très longtemps qu'un modèle de voiture, la W152, avant qu'elle ne soit rejoint en 1999 par la "Lightning" (traduisez "Foudre"). Sur cet article, il sera bien évidement question de la W152, un roadster qui s'inspire pour le style des formules 1 des années 1950. La conception de la W152 a commencé en 1981 et la commercialisation en 1986. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3690577407/chasse-tresor-p6021393-img.jpg

 

              La W152 se construit sur un châssis-poutre développé par une société qui travaillait alors pour Lotus, dont l'objectif est de reprendre la formule chère à Lotus "light is right". Dans le cahier des charges lors de sa conception elle devait avoir deux places, et être utilisable aussi bien sur route que sur circuit, et surtout pouvoir loger un V12 sous son capot ! La W152 affiche clairement ses prétentions ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3690578785/chasse-tresor-p6021394-img.jpg

 

              Bien évidement, les développeurs de cette voiture savent très bien qu'en proposant un V12, le prix de cette voiture sera élevé et les ventes seront très faibles. C'est pour cela que la Ronart est une voiture que l'on construit "à la carte", en choisissant sa motorisation, ses éléments techniques et son niveau de finition. Sur le modèle de cet article, c'est un six cylindres en ligne de Jaguar XJ de 4,2 litre qui est monté, chose facile à constater avec les proéminentes tubulures d'échappement. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3690579417/chasse-tresor-p6021395-img.jpg

 

            La Ronard W152 fait donc partie de ces excentricités comme seuls les anglais savent les faire, en tout cas, son style impressionne, ne serait-ce déjà par ses dimensions, car la W152 est longue et large, ou encore par le bruit de son moteur (dommage que les photos ne retranscrivent pas le bruit). Et chose intéressante, le modèle présenté sur cet article dispose de la conduite à gauche, ce qui prouve qu'elle a été fabriquée pour une commande émanant du bon vieux continent Européen. Pour finir, avec ce genre de voiture à forte personnalité, c'est on aime ou on déteste, et si vous aimez, et que vous avez les moyens sachez que vous pouvez toujours en commander une neuve ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3690581f23/chasse-tresor-p6021396-img.jpg

 

_________________________________________________________________________________

 Retour à la page des Ronart   

 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/348676542c/chasse-tresor-p9232588-img.jpg

 

          Rolls-Royce est sans doute le constructeur britannique le plus connu au monde, lequel produit des voitures figurant parmi les plus luxueuses du monde, la marque s'étant petit à petit établit comme une référence dans ce secteur, si bien que chacune des berlines - ou plutôt limousine à ce niveau - marque son époque. Mais s'il est une voiture qui a l'histoire du constructeur anglais, c'est bien la Silver Shadow, produite de 1965 à 1980, qui a marqué le style de la marque pour les décennies qui ont suivies ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3486764890/chasse-tresor-p9232587-img.jpg

 

           Mais voilà, comme toutes voitures, la Silver Shadow n'est pas immortelle, au bout de quinze années de carrières, durant lesquelles elle est devenue la Rolls-Royce la plus vendue du haut de ses 31.000 exemplaires, la marque la remplace par la Silver Spirit, couplée à la Silver Spur légèrement plus longue. La Silver Spirit a la lourde tâche de remplacer une voiture déjà mythique... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3486763059/chasse-tresor-p9232585-img.jpg

 

           Pour l'aider dans sa lourde tâche, Rolls-Royce va donner à la Silver Spirit une carrosserie qui rappelle la Silver Shadow, bien évidement corrigée pour s'adapter aux années 1980. La ligne est simple, très fluide, elle reprend bien évidement les grandes signatures de la marque, comme la calandre verticale, ou encore le "spirit of extasy". Mais certains puristes jugent parfois la ligne trop massive comparé au modèle qu'elle remplace ...

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/34867806de/chasse-tresor-p9232593-img.jpg

 

                La Silver Spirit s'équipe également du moteur de la Silver Shadow, un V8 de 6,75 litres de cylindrée. Mais comme on n'achète pas une Rolls-Royce pour sa puissance, celle-ci a toujours été cachée pour la communication de la marque, bien que le V8 semble, d'après estimation, développer 225Cv. De quoi faire mouvoir les 2,3 tonnes de la bête jusqu'à 191km/h, seule performance indiquée par les documents d'époque. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3486774b50/chasse-tresor-p9232591-img.jpg

 

            Côté technique, la Silver Spirit adopte une suspension à bras arrière tirés avec ressorts hélicoïdaux, et amortisseurs à gaz. Le confort est ainsi amélioré pour les passagers arrières, afin que Rolls-Royce colle le plus parfaitement à l'image de la marque. A l'intérieur, les cuirs sont d'une qualité exceptionnelle, recouvrant fauteuils et partie inférieure du tableau de bord. Des tapis en laine de mouton d'Ecosse recouvrent le sol, tandis que du bois précieux prend place sur le tableau de bord et panneaux de portes. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3486768adf/chasse-tresor-p9232590-img.jpg

 

               Parmi les petites anecdotes de cette voiture, on peut noter que le célèbre emblème de Rolls-Royce, le "Spirit of Extasy", est pour la première fois rétractable. En effet, le sport à la mode dans les années 1970 en Angleterre était de voler cette petite statuette, ce qui provoquait la crainte des possesseurs de Rolls-Royce. La marque anglaise, pour contrer cela, a décider de créer un système qui faisait descendre la statue dans le capot à la moindre tentative de délogement. Celle-ci ressort de son habitacle lors du redémarrage du moteur. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/348676604d/chasse-tresor-p9232589-img.jpg

 

          Produite entre 1980 et 1999, la Silver Spirit connue quatre versions, une première entre 1980 et 1988, dont fait parti l'exemplaire qui illustre cet article. Une troisième version fut lancée en 1993, la quatrième en 1995. Produite à plusieurs milliers d'exemplaires, la Silver Spirit pris la suite de la Silver Shadow sans trop de difficultés. De nos jours, cette voiture est un peu boudée, pas aussi mythique que la Silver Shadow, pas encore réellement voiture de collection, la Silver Spirit semble toutefois être un modèle d'avenir. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3486786d57/chasse-tresor-p9232594-img.jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 20:50

JZR

http://staticclub.caradisiac.com//1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3419681689/chasse-tresor-p4071993-img.jpg

 

           La production anglaise recèle d'artisans et de voitures atypiques si propre à ce pays; la législation aidant, il est plus simple de fabriquer et de faire immatriculer soi-même sa voiture, d'où l'important nombre de petits constructeurs automobiles, qui fabriquent des créations originales, ou des répliques le plus souvent. Pour cet article, on se situe un peu entre les deux, avec ce "tricycle" motorisé de marque JZR, qui s'inspire fortement des Morgan. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3419679cbb/chasse-tresor-p4071992-img.jpg

 

             Le JZR est l'oeuvre d'un passionné d'automobiles, John Ziemba, qui répare et restaure des voitures anciennes dans le garage qu'il a fondé, John Ziemba restauration (JZR). Ce qu'il préfère, ce sont les tricycles Morgan, mais devant la raréfaction et la hausse des prix de ces véhicules, il décide en toute fin des années 1980 de se lancer dans la production d'une réplique bon marché. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3419686282/chasse-tresor-p4071994-img.jpg

 

               Le châssis de la JZR est donc conçue en tube d'acier et prévu pour recevoir des moteurs de motos Honda, modèle CX500 ou CX650. Le mouvement est transmis à la seule roue arrière par un arbre de transmission positionné au centre de la voiture, mais plus côté conducteur. lancée en 1989, le JZR connait rapidement un certain succès, et va petit à petit être amélioré. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/341969497b/chasse-tresor-p4071996-img.jpg

 

           En 1992, le volant sera mis un peu plus loin que le fauteuil pour laisser un petit peu plus d'espace au conducteur, puis en 1993, c'est le châssis qui sera rallongé pour recevoir un moteur plus puissant venant de chez moto Guzzi, moteur qui par ailleurs est plus sympathique au regard que le bloc Honda. D'autres moteurs seront installé sur les JZR, des Honda vers la moitié des années 1990; et même un bloc Harley Davidson ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3419696080/chasse-tresor-p4071999-img.jpg

 

         Pour cet article, c'est un des tout premier JZR que nous avons, puisque celui-ci est équipé d'un moteur d'Honda CX. Un moteur pas très vif, mais ramené au poids plume de l'engin, le JZR doit procurer de très bonnes sensations; la position au ras le sol aidant ! Quand aux JZR, ils seront produit durant toute la décennie des 90's, et on en dénombre plus de 350 exemplaires ! Un véhicule rare, très typé anglais, fort sympathique à regarder ... néanmoins, les fans de Morgan n'y verrons qu'une pâle copie ...

 

http://staticclub.caradisiac.com//1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3419690055/chasse-tresor-p4071995-img.jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 20:30

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3270298857/rassemblement-p2031357-img.jpg

 

             Les Land Rover Series sont les premiers véhicules de cette firme anglaise, produit de 1948 à 1985, ils marqueront durablement l'image de la marque, et seront remplacées par le Defender, le véhicule le plus mythique chez Land Rover, qui reprendra les traits des premiers. La firme Land Rover, fondée en 1948, reprend le principe de la Jeep Willys pour fabriquer un véhicule tout terrain de conception anglaise. Lancés tout juste à la fin de la seconde guerre mondiale, les premiers Land Rover se verront doté d'une carrosserie en aluminium, héritage des surplus de l'aéronautique militaire ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/327030154c/rassemblement-p2031358-img.jpg

 

              De 1948 à 1985, le Land Rover "serie" fut décliné en trois versions qui se sont succédées, le Serie I de 1948 à 1958, Serie II de 1958 à 1961, puis Serie III de 1961 jusqu'à la fin, en 1985. Et la distinction entre ces versions se fait par leur carrosserie, le Serie I à des lignes très droites, qui présentent qu'une seule courbe au niveau des ailes. Le Série III quant à lui préfigure déjà le Defender ! Reste le Série II qui reprend les lignes du Serie I avec un plus de rondeur, donnant au véhicule un aspect plus massif, plus résistant ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3270303478/rassemblement-p2031359-img.jpg

 

               Du Serie I au Serie II, hormis la carrosserie qui se dote d'un renflement latéral, on note des différences sur la calandre, adoptant une grande entrée d'air, et de deux petites situées sous les phares, qui se situent dans la partie centrale de la face avant ! Le série III quant à lui verra ses phares déplacés sur les ailes avants. Mais je vous vois venir, à quelle version appartient le Land Rover présenté sur cet article ? 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/32703060e0/rassemblement-p2031360-img.jpg

 

           Pour notre article, c'est un Land Rover Série II que nous avons, sur lequel a été greffé deux phares de Série III sur les ailes. Ce qui permet d'affirmer avec certitude qu'il s'agit d'un Serie II, c'est le grillage sur la calandre, en fer (en plastique sur le Serie III), mais surtout que compte tenu de la forme de la calandre sur le Serie III, il est impossible de lui rajouter des phares au centre ! Mais pourquoi une telle modification aussi ? Le propriétaire souhaitant avoir une réplique du Land Rover présent dans le film "quatre mariages et un enterrement", dans lequel le Land Rover à quatre phares à l'avant disposés de la même façon. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/32703086bb/rassemblement-p2031361-img.jpg

 

                   En définitive, une petite modification qui n'a rien de méchant, si ce n'est qu'on peut, si l'on est pas expert, confondre les séries ! Quant au reste de la voiture, il n'y a qu'à constater que ce Serie II est dans un très bel état, et pour cause, cette voiture a été restaurée d'une assez belle façon ! En définitive, seule la modification apportée à l'avant peut choquer le puriste, quant aux autres, il sera assez remarquable de voir un vieux Land Rover de l'époque "Pré-Defender" ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/32703103e7/rassemblement-p2031362-img.jpg

_____________________________________________________________________________________________

 Retour à la page des land Rover  

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 20:39

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3247352147/photo-blog-dscf7436-img.jpg

 

           La Jaguar XJS est une voiture de la classe des Grand Tourisme , c'est à dire un coupé sportif, mais également luxueux. Remplaçante de la mythique Type E, la XJS apparaît en 1975, en prenant comme base celle de la berline XJ. Ainsi, avec cette nouvelle voiture, Jagaur fait un énorme bond en avant, notamment grâce à la ligne bien plus aérodynamique comparée à la Type E, mais en perdant l'image ... Produite jusqu'en 1996, soit 21 années de carrière, la XJS cède sa place à la XK8 avec 115.413 exemplaires au compteur.  

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/324736237f/photo-blog-dscf7441-img.jpg

 

               La première série de la Jaguar XJS (appelée XJ-S) avait de quoi plaire mécaniquement parlant, puisque celle-ci embarquait un V12 ! Et enc ette fin des années 1970, le V12 était encore une mécanique rare disponible sur le marché, seuls quelques constructeurs de la tempe de Ferrari, ou Lamborghini en proposaient. D'ailleurs, dans le cahier des charges de la XJS, le but était d'avoir des performances capable d'aller chercher une Ferrari ! C'est dire la volonté de Jaguar ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3247360e09/photo-blog-dscf7440-img.jpg

 

              Mais malheureusement pour le constructeur anglais, la sauce ne prend pas, entre la ligne qui déplaît aux fans de Jaguar, et le V12 qui consomme en temps de crise pétrolière. Ainsi, la XJS ne se fera pas une grande place sur le marché des Grand Tourisme, ce qui mène la marque a proposer en 1981 un V12 plus sobre niveau consommation, des modifications esthétiques en 1982 et un six cylindres en ligne fut disponible à partir de 1983. Malgré tout les efforts déployés par Jaguar, les ventes de la XJS n'augmentèrent pas comme escompté... 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3247358a21/photo-blog-dscf7439-img.jpg

 

        Quant au modèle qui illustre notre article, nous sommes face à une XJS quelque peu étrange, puisque celle-ci affiche un look très sportif, grâce à ses pare-chocs lissés, ses phares US, ses bas de caisse et ailes élargit, ses larges jantes en aluminium, mais aussi du fait de son énorme aileron. Tunning ? pas réellement, puisque ce kit est l'oeuvre du carrossier Lynx, qui fut connu pour ses modifications de KJS en Break de chasse, nommés Lynx Eventer 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3247356056/photo-blog-dscf7438-img.jpg

 

              Bien évidement, avec ce genre de modification esthétique, on aime ou on déteste ! Certains crierons au scandale d'avoir sacrifié la ligne de la voiture, d'autre dirons qu'elle s'en sort grandi; tel est mon cas ! Ce kit proposé à l'époque de la commercialisation de la XJS redonne l'allure sportive qu'il manquait au dessin original de cette voiture ! Reste plus qu'à espérer que sous cette robe se cache un V12 et non un 6 cylindres, histoire que les performances, et le bruit, soient en adéquation avec la ligne ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3247350ea3/photo-blog-dscf7435-img.jpg

_____________________________________________________________________________________________

 

 retour à la page des Jaguar 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 20:50

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3236577602/rassemblement-p5201882-img.jpg

 

          La Jaguar MK2 est une berline à la fois sportive et luxueuse qui fut produite entre 1959 et 1967, elle remplace la MKI, qui faisait le "pont" entre la sportive XK120 et la luxueuse Mark VII, et qui avait été lancée en 1955. Mais par manque de puissance, la MKI cédera rapidement sa place pour la MK2. Berline la plus rapide du monde à son lancement, la MK2 voulait donc effacer l'image de la MKI, ce qui fut prouvé par quatre victoires d'affiler de 1960 à 1963 sur le tour de France automobile. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3236563145/rassemblement-p5201874-img.jpg

 

             La MK2 reprend les grandes lignes de son aînée, tout en apportant des modifications pour la mettre au goût du jour : une lunette arrière plus grande, l'avant est légèrement corrigé avec une calandre redessinée et des anti-brouillard rapprochés de cette dernière. Le tout donne à cette MK2 une ligne plus fluide, inspirant à la vitesse. Et petite révolution, pour la dénomination de cette voiture, Jaguar abandonne sa tradition des chiffres romains, cette berline s'appelle MK2 et non MKII ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3236565bee/rassemblement-p5201875-img.jpg

 

             Mais le grand changement se trouve sous le capot, bien que la MK2 reprenne les moteurs 2,4 litres et 3,4 litres de la MKI, ces derniers sont modifiés pour améliorer leurs performances, ce qui fait passer le 2,4 litres de 90 à 120 Cv ! Mais c'est surtout l'adoption du moteur de la toute nouvelle XK150 qui va faire la différence, permettant à la MK2 d'afficher un jolie 220Cv !

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/323656659e/rassemblement-p5201877-img.jpg

 

            Et pour cet article, la MK2 présenté dispose de ce moteur de 3,8 litres ! Ce six cylindres en ligne de 22Cv affiche un couple de 33MKG, il est alimenté par deux carburateurs SU, et se trouve couplé à une boite à quatre rapports, ce qui lui permet d'afficher de très bonnes performances, la classant dans les meilleures voitures de sa catégorie. Mais l'argument le plus vendeur pour Jaguar, c'est la vitesse de pointe, de 201km/h, ce qui en fait la berline la plus rapide du monde. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3236572665/rassemblement-p5201878-img.jpg

 

              Et c'est ce modèle qui servira de base en 1963 pour la Jaguar type S, elle aussi doté de ce moteur, mais avec le train arrière de la Type E ! Quant à la MK2, ce modèle prend sa retraite fin 1967, mais continue deux années de plus sous le nom de "240" ou "340". La version 3,8 disparaît quant à elle en 1967, en même temps que le nom MK2 ! Au final, plus de 62.000 exemplaires de la MK2 furent construit, donc 30.070 en 3.8, ce qui en fait la principale version de ce modèle. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/323657588c/rassemblement-p5201879-img.jpg

 

             La 3.8 n'est donc pas la plus rare version de la MK2, chose guère étonnante quant aux performances proposées, mais aussi de la ligne, résolument moderne en son temps, tout en gardant le charme anglais ! L'exemplaire de cet article se présente dans un très bel état, chose vraiment très plaisante à voire pour un modèle finalement peu courant sur nos routes, mais très intéressant ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/rassemblement/photo/409416409/3236578d45/rassemblement-p5201883-img.jpg

_____________________________________________________________________________________________

 

 retour à la page des Jaguar 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 20:00

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/316642148e/photo-blog-p9181780-img.jpg  

 

          La Triumph GT6 est une voiture un peu oubliée dans la production de la marque anglaise, ce coupé, basée sur la triumph Spitfire, a été produit de 1966 à 1973 et quasiment 41.000 exemplaires sont sorti des chaînes de montages. La GT6 est basée sur la Triumph Spitfire dont elle reprend le dessin, le toit rigide en plus, et se veut plus luxueuse que sa soeur, avec un esprit de voiture sportive en plus, avec son six cylindres. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3166423ffe/photo-blog-p9181781-img.jpg  

 

          La GT6 est un souhait des dirigeants de Triumph de proposer une version à toit rigide de leur Spitfire, lancée en 1962, et c'est tout naturellement qu'ils vont s'adresser à Giovanni Michellotti, père de la ligne de la Spitfire. Le premier prototype est reçu en 1963, mais problème se pose alors, car avec le toit rigide, la voiture est plus lourde et le 4 cylindres de la Spitfire est, du haut de ses 63Cv, trop peu puissant pour répondre aux exigences de Triumph. Tandis que ces prototypes servirons de base pour les 24 heures du Mans 1964 et 1965, une autre équipe planche pour intégrer un six cylindres, à l'instar de ce qui avait été fait sur la Triumph Vitesse, reprenant la base de l'Herald. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/316642513e/photo-blog-p9181782-img.jpg  

 

          La GT6 s'équipe donc d'un six cylindres en ligne de deux litres de cylindrée, un bloc déjà connu et éprouvé chez Triumph, puisqu'il a équipé la Vitesse et la berline 2000. A l'origine, en 1966, ce six en ligne, alimenté par deux carburateurs, développait 95Cv, et permettait d'atteindre 171km/h, et de faire le 0-100km/h en 11,7 secondes, légèrement mieux que la concurrente d'alors, la MG B. Puis ce moteur sera améliorée au fil des deux autres versions, pour au final, atteindre, avec la MK3, 105Cv et atteindre un 188km/h et 10,1 secondes pour le 0-100km/h. La MG B était largement dépassée, et la GT6 proposait la sonorité d'un six en ligne ! 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3166428299/photo-blog-p9181783-img.jpg  

 

              La GT6 a au cours de ses sept années de carrière connu trois versions, la première, la MKI, proposée de 1966 à 1968, la version originelle qui fut la première a présentée cette ligne "fastback", avec un long capot, qui lui vaudra le surnom de "petite Type E". Une ligne très proche de la Spitfire, mais qui n'a rien en commun côté éléments de carrosserie avec cette dernière, puisque le six en ligne demandait pour se loger un capot doté d'une bosse. Puis vient de 1968 à 1970 la version MK2, ou GT6+ aux USA, équipée en autre, de pare-chocs rehaussés qui emmena de nombreuses modifications sur la face avant ainsi que sur les ailes pour bénéficier de nouvelles aérations. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3166429e93/photo-blog-p9181784-img.jpg  

 

            Puis vient l'ultime version, la GT6 MK3, qui fut commercialisée de 1970 à 1973, et qui est l'exemplaire de notre article. Cette version connaît un important restylage afin de correspondre à l'évolution de la Spitfire MKIV. Ainsi, l'arrière est tronqué, adopte de long feux et un pare-chocs qui entoure la partie arrière de la voiture. L'avant aussi est modifié, le capot est lissé dans ses formes, un nouveau pare-chocs et une nouvelle jupe. Voilà à peu près qu'elles sont les principales évolutions esthétiques, sans oublier la légère augmentation de puissance du moteur citée plus haut. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3166432c59/photo-blog-p9181785-img.jpg  

 

              la Triumph GT6 MK3 de cet article se présente dans un très bon état, rien à redire côté carrosserie, qui se pare d'un magnifique jaune moutarde ("Saffron Yellow" pour être précis), qui est la teinte présente sur la couverture du catalogue de la MK3, et sûrement l'une des plus belles proposées. Seul élément qui peut chagriner un peu sur ce modèle, ce sont la présence des longues porté, mais élément amovible, et preuve que la voiture fait du rallye, donc qu'elle marche correctement ! 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3166434961/photo-blog-p9181787-img.jpg  

 

______________________________________________________________________________________________

 retour à la page des Triumph 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 20:15

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/31319291f0/photo-blog-pb040276-img.jpg

 

          L'Esprit est un nom que l'on rattache à la marque Lotus dans le monde automobile, et pour cause, de 1976 à 2004, la marque anglaise proposa un modèle nommé Esprit, et qui, lors de chaque renouvellement du modèle, reprenait les codes stylistiques de la version remplacée. Ainsi, durant 28 ans de carrière, l'Esprit a vu cinq versions se succéder et plus de 10.000 exemplaires produits.     

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/313192744a/photo-blog-pb040275-img.jpg

 

          L'Esprit demeure depuis sa présentation en 1975 à contre courant de la philosophie de Lotus, premièrement de part sa ligne très anguleuse dessinée par Giugiaro, alors que les Lotus se distinguait alors pour leurs formes toutes en rondeurs, exception faite de l'Europa. Mais surtout, l'Esprit propose des dimensions jamais vu chez le constructeur anglais, donnant un peu l'impression de contredire la célèbre expression de Lotus : Light is Right. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3131923e26/photo-blog-pb040274-img.jpg

 

               Au milieu des années 1980, la ligne initiale de l'Esprit s'était démodée à vitesse grand V, et les tentatives de modernisation de la voiture (deuxième et troisième génération) n'étaient pas des plus heureuses. C'est ainsi que les ingénieurs de Lotus conçoivent une nouvelle caisse, aux lignes plus arrondies, en conservant toutefois les grandes lignes, dont la faible hauteur mais surtout le pare-brise dans le prolongement du capot. Cette nouvelle version fut lancée en 1987 et donna une nouvelle jeunesse au modèle. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/313192079b/photo-blog-pb040273-img.jpg

 

           Une nouvelle caisse, une nouvelle ligne, et côté moteur ? Côté moteur, comme l'aspect de la voiture, on reste traditionnel chez Lotus en reprenant le 2,2 litres des anciennes Esprit, un quatre cylindres en ligne, certains puristes auraient voulu mieux pour une GT ! Mais voilà, sur la quatrième version de l'Esprit, le moteur est revu, modernisé, avec une injection électronique, et adopte désormais un Turbo ! Le tout lui permet d'être aussi compétitive d'une Ferrari 348GTB ou autres Porsche, permettant à Lotus de jouer dans la cour des grands ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3131916fb5/photo-blog-pb040272-img.jpg

 

           Cette Lotus Esprit Turbo de la cinquième génération se trouve être dans un sublime état, et bien que cette génération soit la plus produite, avec 1.604 exemplaire, elle n'en reste pas rare à croiser, d'autant plus qu'une grande majorité des exemplaires produits se sont écoulés outre atlantique ! Cette version de la Lotus est sans doute l'une des plus belles Lotus produites, immortalisée dans deux films du début des années 1990, Pretty Woman et basic Instinct. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3131911a09/photo-blog-pb040271-img.jpg

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Lotus   

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3126230b08/photo-blog-p9091896-img.jpg

 

           Le MG Magnette, avec ses lignes arrondies, sa calandre surdimensionnée et chromée, s'inscrit totalement dans le style anglais des années 1950 ! Produite à partir de 1953, la Magnette reprend le nom utilisée dans les années 1930 sur la MG Type K, et remplace dès lors la Type YB, c'est un grand pas en avant pour la marque anglaise ! La Magnette, ou du moins le nom, fut apposé jusqu'en 1968. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3126232957/photo-blog-p9091897-img.jpg

 

              Une fois passée la surprise de voire une berline au logo MG, car nous français sommes plus habitués aux roadsters de cette marque, comme la MG B ou bien le sublime MG A, la cause à cela, c'est que MG préferait importer en France ses roadster dont il était sur des débouchés car il y avait peu de concurrence ! Mais la Magnette semble avoir tout de même été importée en France, puisqu'on arrive à retrouver de la documentation d'époque en Français ! Mais analysons un peu la voiture ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/312623381c/photo-blog-p9091898-img.jpg

 

               Sur cette article, nous avons une magnette de la première série, produite entre 1953 et 1958, cette série connaissant deux variantes, la ZA entre 1953 et 1956, et la ZB de 1956 à 1958. La différence entre ces deux versions réside sous le capot, la ZB ayant un moteur plus puissant, 66Cv pour la ZB contre 60 sur la ZA. Pour le reste, très peu d'évolution sur la ligne de la voiture, tout juste une baguette chromée qui disparait au dessus de l'arche de roue avant sur la ZB. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3126234f13/photo-blog-p9091899-img.jpg

 

             Pour cet article, c'est donc une MG Magnette ZB que nous avons, version trahi par l'absence de la baguette chromée et par sa livrée bicolore, une option disponible uniquement sur la ZB. Avant de parler un peu plus précisément du moteur, rajouttons le fait que la MG Magnette a été conçue comme étant une berline sportive, qui devait toutefois rester dans les standards du confort britannique avec du cuir et du bois dans l'habitacle ! La clientèle visée par MG, les pères de famille voulant une voiture sportive à l'instar des roadster mais assez grande pour transporter la famille ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/31262401b2/photo-blog-p9091900-img.jpg

 

              Côté moteur maintenant, la magnette est équipée d'un tout nouveau moteur de chez BMC (groupe dont fait partit MG), il s'agit d'un quatre cylindres en ligne de 1.489Cm3, de 60Cv initialement puis 66Cv dès 1956. Avec cette dernière version, la Magnette atteint 138km/h en vitesse maximale, et met 18,5 secondes pour le 0-100km/h. A noter que ce même moteur équipa la MG A dès 1955 ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3126236fb2/photo-blog-p9091901-img.jpg

 

               Pour en finir avec la MG Magnette ZB, signalons que seuls 18.524 exemplaires furent fabriqué, ce qui permet de se rendre compte de la rareté du modèle, surtout de ce ôté de la Manche où le modèle a très peu été diffusé ! Je ne vous cache pas que le modèle présenté dans cet articlee st un modèle provenant d'Angleterre avec sa conduite à droite, et qu'il se présente dans un très bel état. Quand à ce modèle, sans doutre que la marque MG, avec plus d'ambitions, aurait pu connaitre un certain succès en France, avec une ligne résolument moderne face aux Peugeot 403 ou la Renault Frégate, mais la DS était déjà sur le marché ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/31262379f6/photo-blog-p9091902-img.jpg

_____________________________________________________________________________________________

 Retour à la page des MG 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 20:41

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3102816a4f/photo-blog-p9232779-img.jpg

 

           La lignée des Jaguar XK (XK120-140-150) est sans doute l'une des plus belles oeuvres de la marque de Coventry. La XK120, lancée en 1948, révolutionne le monde des roadsters outre manche, une ligne sportive tout en rondeur, des bonnes performances dignes de voitures de course et un minimum de luxe. Mais sur cet article, c'est plus sur la XK140 que l'on se penchera !

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3102983576/photo-blog-quizzzz-img.jpg

 

         La XK140 prend la succession de la XK120 dès 1954, les différences entre les deux versions ne sont pas flagrantes, puisque la XK140 est censée apporter un peu de modernité à la XK120. Mais surtout, la XK140 va changer de caractère pour devenir un peu plus "douce". La XK120 était en effet une véritable sportive, très brutale, hors, la série XK visait une clientèle bourgeoise, plus avide de calmes ballades dans la campagne anglaise que de rallyes ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3102856194/photo-blog-p9232782-img.jpg

 

            La XK140, qui se civilise quant à son comportement routier, en profite également pour s'embourgeoiser, l'habitacle gagne 10 centimètres en longueur du fait de l'avancement du moteur, mais surtout, la XK140 se débarrasse de tout équipement sportif, récupère le cuir et du bois de la XK120, et se pare de plus de chrome pour plaire aux américains, qui étaient alors les plus grands clients des Jaguar. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3102886125/photo-blog-p9232785-img.jpg

 

            La XK140, comme la XK120, était disponible en version roadster, mais également en version coupé, plus difficile à trouver puisque moins produite (2.807!) ! Le Coupé, telle est la version du XK140 qui illustre cet article, ne diffère très peu de la version roadster,  si ce n'est qu'elle adopte un toit rigide et des vitres latérales différentes. Le coupé permet également de disposer deux sièges arrières, mais qui sont plus symboliques qu'autre chose ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/310291327f/photo-blog-p9232786-img.jpg

 

             Certes plus luxueuse que la XK120 qu'elle remplace, la XK140 n'en est pas moins sportive, avec son six cylindres en ligne de 3,4 litres de cylindrée, alimenté par deux carburateurs SU, développait 190Cv, 220 une fois équipé de l'option "SE", qui dotait la voiture d'anti brouillard avant, de jantes à fils et d'une double sortie d'échappement, à l'instar de la XK140 de cet article. Et avec cet équipement, la voiture peut espérer atteindre les 200km/h. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3102940d81/photo-blog-p9232788-img.jpg

 

            Voilà à peu près tout ce que l'on pouvait dire sur cette Jaguar XK140 SE, qui date de 1956 et qui se présente dans un très bel état, disons que c'est le minimum recquit sur une voiture de ce standing ! C'est une voiture qui a surêment été restaurée, puisqu'elle parait comme neuve, aussi bien peinture et chrome; et à voir les autocollants sur les vitres, c'est une voiture qui fait beaucoup de rassemblement, ce qui signifie qu'elle roule énormément, chose qui fait plaisir à voir ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3102966783/photo-blog-p9232791-img.jpg

_____________________________________________________________________________________________

 

 retour à la page des Jaguar 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures anglaises
commenter cet article