Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 20:57

 

 

       La Citroën Dyane est une Citroën 2CV revue et corrigée lançée en 1967 par la marque aux chevrons pour concurrencer la Renault 4. Sa carrière prendra fin en 1983 après 1,45 millions d'exemplaires vendus.

 

 

       Dans la cahier des charges, la dyane devait reprendre le chassis de la 2CV et le moteur de l'Ami6, avoir un hayon, avoir 2CV fiscaux, et surtout, la Dyane devait pouvoir être fabriquée sur les chaines d'assemblage de la2CV, afin de limiter les coûts de production, et surtout, prendre la suite de la 2CV ...

 

 

      Cette Dyane date de 1969, il s'agit d'une Dyane 6 avec le moteur 602cm3 provenant de l'Ami6, qui fait 3Cv fiscaux. La Dyane 6 a été lançée en Septembre 1968 pour remplacer la D6.

 

 

         Cette Dyane, même si son état n'est pas exceptionel, reste remarquable par sa fraicheur, celle-ci est entièrement d'origine, y compris la peinture. Comme beaucoup de 2CV et dérivé, les ailes sont cabosés du fait du manque de protection (ou d'attention de la part du conducteur ...), mais la caisse est saine est n'a pas de rouille. Sans oublier qu'il s'agit d'une Dyane sans vitres de custode, autrement dit : les plus anciennes.

 

 

       Autre élément qui rend remarquable cette Dyane, c'est sa peinture. Comme je viens de l'évoquer, cette voiture est dans sa configuration d'origine. Cette teinte, très rare sur les Dyane, pour ne pas dire la plus rare, se comme Or Sombre et avait pour code AC302, et celle-ci était disponible qu'une seule année (1969), et n'a pas été prolongée, faute de succès.

 

 

        Même l'état de l'intérieur est remarquable, les fauteuils en Sky ne sont pas déchirés, ni même passé par leur soleil, les panneaux de portes non plus, et n'ont que très peu de rayures. Et un petit coup d'oeil sur le compteur, 75.000km et toujours dans un état remarquable, bravo à son ancien propriétaire pour l'entretient.

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpgRetour à la page des Citroënhttp://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg 

Partager cet article
Repost0
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 16:09

 

       La peugeot 204 est une petite voiture populaire lancée en 1965, une sorte de petite berline. Comme il est de coutume chez peugeot, ce modèle aura plusieurs variantes : Break, coupé, et cabriolet. Ce dernier sera produit de 1966 à 1970.

 

 

        La version cabriolet est construite sur la même base que la 204 coupé, dont l'empattement est réduit de 29 centimètres par rapport à la version berline. Ces deux versions (coupé et cabriolet) devaient représenter les modèles à tendance sportif, du moins en théorie.

 

 

       Traditionnellement, les cabriolets Peugeot sont l'oeuvre de Pininfarina, mais la marque au lion n'ayant pas apprécié que le styliste italien livre la Peugeot 404 cabriolet et coupé à Fiat en y mettant quelques petites évolutions stylistiques, cette 204 cabriolet est l'oeuvre des designers de chez peugeot.

 

 

      Cette Peugeot 204 cabriolet date de 1968 et se trouve dans un très bel état. La couleur, un bleu clair métallisé vas superbement bien sur cette auto et change du traditionnel rouge ...

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg retour à la page de la marque Peugeot http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg

Partager cet article
Repost0
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 23:56

 

       La Renault 12 est une berline de classe moyenne (7CV) lançée par la régie en 1969 pour succeder à la Renault 10. Sa carrière prendre fin en 1980, après deux millions d'exemplaires vendus. Elle deviendra même, en 1973, la voiture de France la plus vendue, succédant à la Simca 1100.

 

 

      La Version TS voit le jour en 1972, il s'agit de la version sport de la gamme des R12 (en dehors de la version Gordini). Esthétiquement, elle reprend les éléments des R12 vendues aux Etats-Unis, ainsi que des R12S espagnoles.

 

 

      Sous le capot, on trouve le quatre cylindre en ligne de la Renault 15 de 1.289cm², il est alimenté par un carburateur double corps, ce qui permet de développer 60Cv DIN, et d'atteindre 150hm/h en vitesse maximale. Ce moteur est accouplé à une boite à quatre rapports, ce qui est dommage pour une version qui se veux sportive.

 

 

     Esthétiquement, la R12 TS se différencie des autres R12 grace à ses jantes de type Gordini et une baguette chromée sur les flancs. A l'intérieur, on y trouve un compte tours, des fauteuils de type "intégral", comprenez type bacquet, avec un appuie-tête.

 

 

      Beaucoups de R12 on très mal vieillit, cet exemplaire, pour une R12, en en très bon état. Certe, tout est relatif, elle n'est pas parfaite, loin de là, mais la carrosserie à peu de défauts, et surtout pas de rouille. les baguettes chromées se sont décollée avec le temps mais aussi à cause de chocs ...

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

Retour à la page des Renault

Partager cet article
Repost0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 13:53

 

 

      La Citroën Type C est lancée en 1922, elle sera la première voiture construite à la chaîne en Europe, selon les méthodes du fordisme. De plus, en France, elle intègre le créneau des petites voitures, alors monopolisé par Renault et Peugeot. Un plan ambitieux, mais qui marchera, en cinq ans, ce sera près de 90.000 exemplaires de produit.

 

 

     La version trèfle apparaît en 1923, ce surnom, "trèfle", lui est donné du fait de la position des fauteuils : deux à l'avant et un à l'arrière au centre. De chaque côté du fauteuil arrière, on trouve une trappe permettant l'accès au malles. En les ouvrant, on y voit du bois, et oui, l'armature de la Type C est faite en bois, sur laquelle est cloué la carrosserie en tôle.

 

 

       Vous remarquerez sur la photo du dessus qu'il n'y a pas de porte sur le côté droit, c'est une des particularité de la Type C, la seule porte est donc sur le côté gauche. Pour accéder au fauteuil arrière, il a un petit espace entre les deux fauteuils avants.

 

 

      Cette Citroën 5HP date de 1924, elle a été restaurée il y a assez longtemps, et se trouve dans un très bon état. La carrosserie n'a pas de rouille, mais ce n'est pas là le point faible de la voiture, il s'agit de l'armature en bois, fragile avec le temps, heureusement, pour cette 5HP, aucun problème de ce côté là.

 

 

       maintenant, passons au moteur, sous le capot, on trouve un petit quatre cylindres en ligne, de 856cm3, qui développe 11Ch. Celui-ci est accouplé à une boite de trois vitesses, ce qui permet une vitesse de pointe de 60km/h. Cependant, dans les montés, ce moteur s'essouffle très vite ... Sans oublier que cette voiture se démarre à la manivelle, et que niveau sécurité, seul deux freins à tambours à l'arrière assurent le freinage. malgrès celà, cette voiture est réputée facile à conduire.

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpgRetour à la page des Citroënhttp://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg 

Partager cet article
Repost0
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 13:35

 

     La Simca 1000 est une petite voiture berline lancé en 1961, elle sera une des grandes rivales de La Citroën Ami6, ainsi que de la Renault 8, qui lui ressemblera beaucoup, aussi bien esthétiquement que de part la position du moteur. Sa carrière se terminera en 1978, elle aura connu un très grand succès qui permettra à Simca de conforter sa place de deuxième constructeur français.

 

 

      Cette Simca1000 est une version GL, produite entre 1963 et 1966. Celle-ci est dans un bon état, et suremement même d'origine. la carrosserie, malgré le poids des années, n'est pas attaquée par la rouille, seule la peinture présente une légère patine, comme on les aime bien sur les autos.

 

 

      A l'arrière, on retrouve le moteur, la simca 100 étant une tout à l'arrière, il s'agit d'un quatre cylindres en ligne en porte à faux arrière, qui fait 944cm3 en cylindré, et développe 39Cv à 5.200Trs/min. Ce moteur est accouplé à une boite à quatre rapports synchronisés, une licence acheté à Porsche.

 

 

       La Simca 1000 aura de très grandes qualités, entres autres, son utilisation en ville était simple de part sa taille, la souplesse du moteur, et de la direction qui était légère. toutes ses qualités durent reconnue à son époque, et d'ailleurs, grâce à sa robustesse, la 1000 équipait de nombreuses auto-écoles, beaucoup de personnes ont commencé à conduire sur une 1000.

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Simca  

 

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 13:10

 

      La Panhard Dyna X est une automobile présentée en 1947, et tient comme particularité d'avoir une carrosserie totalement en aluminium, elle sera d'ailleurs la première voiture fabriquée de série avec carrosserie tout alu. Jusqu'en 1954, 47.000 exemplaires serons fabriqués, autant dire assez peu ...

 

 

        La Dyna X est déjà une voiture rare, l'exemplaire de cet article, une Dyna pick-up, est encore plus rare. Non, il ne s'agit pas d'une Dyna X à laquelle on aurait coupé l'arrière pour mettre une benne, mais belle est bien un pick-up "d'origine", elle fait partit des 142 châssis pick up livré aux carrossiers de 1951 à 1952. Vous l'aurez donc compris, l'arrière est l'oeuvre d'un carrossier.

 

 

      Cette Dyna X, type K187, date de 1951, et se présente dans un très bel état, elle a été entièrement restaurée par son propriétaire, et dans les règles de l'art, en même temps la rareté du modèle en vaut le coups. peinture comme à l'origine, y compris les jantes, la boiserie de la benne refaite, tout comme la bâche.

 

 

       Sous le capot, on retrouve la griffe de Panhard, un moteur bycilindre à plat de 745cm3, qui développe 33 chevaux à 5000trs/min, des chiffres qui paraissent de nos jours dérisoires mais qui était à l'époque assez important, pour preuve, la Dyna avait les meilleurs chiffres de performances dans sa catégorie, elle pouvait d'ailleurs s'offrir une pointe de vitesse à 120km/h.

 

 

      La caisse en bois avec deux ton de teintes rappelle les voitures de type "canadienne", et s'unit bien avec la voiture et sa peinture. Quant à la hauteur de la caisse, je trouve que c'est parfait pour ne pas transformer la Dyna en une camionnette, je trouve que la caisse avec sa bâche va dans le prolongement de la voiture. Côté pratique, la caisse de cette Dyna peut transporter 500kg de charge utile.

 

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

  Retour à la page des Panhard   

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 22:44

 

      La Simca1300 est une berline de moyenne gamme lancée en 1963 pour remplacer l'aronde vieillissante. Sa carrière s'arrêtera trois ans plus tard, non pas à cause de chiffres de ventes trop bas, mais à cause d'un restylage en 1966 qui transformera la 1300 et 1301 ...

 

 

      La 1300 est donc lancée en 1963 est c'est un net changement par rapport à l'aronde, la 1300 prend des airs de voitures italiennes, et se met dans l'air du temps : des lignes tendues, un habitacle spacieux et lumineux grâce à une grande surface vitrée.

 

 

     Malgré tout, la 1300 souffre d'un manque d'originalité au niveau de sa ligne, c'est ainsi que Simca précipite son restylage après trois années de carrière, en 1966, la 1301 remplace la 1300.

 

 

      La 1300 tire son nom de la cylindrée de son moteur, elle était équipée du quatre cylindres en ligne de 1.290cm3 provenant de l'Aronde P60. Le moteur est suffisant pour la voiture et reste bien assez nerveux, mais sa grande qualité reste sa fiabilité.

 

 

       Cette 1300 de 1965 est dans son état d'origine, la voiture a un peu de vécu, d'où la présence de quelques bosses sur la carrosserie, présence de rouille par endroit également, mais bon vu l'âge de la voiture, 45 ans tout de même ... Sinon la peinture est belle, légèrement passée. Le tout forme une voiture bien comme je les aime . 

 

 

 

      L'intérieur de la 1300 est très spacieux, et que l'on soit à l'arrière, ou à l'avant, il y a de la place. D'ailleurs, il y a tellement de place, et le fait qu'il y ait une banquette à l'avant, que la voiture peut accueillir six occupants.

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Simca  

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 12:51

 

     La Frégate est une berline tricorps conçue par Renault après la guerre afin de concurrencer la Citroën Traction. Elle fut commercialisée de 1951 à 1960, et sera fabriquée 180.463 exemplaires, un score très faible comparé à celui de la Traction.

 

 

     La Frégate fut déjà critiquée à son époque par son moteur, un quatre cylindres en ligne de 1.996cm3, ne développant que 60Ch, trop juste pour tracter un poids d'1,2 tonnes de la voiture. Puis la conduite n'est pas aisée : direction très lourde et boite de vitesse très dure. A cela on peut ajouter son design, qui sous certains angles n'est pas très heureux : capot trop long et ailes arrières trop large.

 

 

     Qu'on aime ou qu'on aime pas la Frégate, on est obliger d'admettre que cet exemplaire est dans un très bel état. elle a en effet reçue une restauration il y a quelque temps par un passionné d'anciennes, qui aime que tout colle comme à l'origine. Même la peinture, puisque un bleu clair (bleu île de France) avait été proposé à l'époque.

 

 

      Un accessoire que j'aime sur cette frégate, c'est la galerie de toit de la même teinte que l'auto, et la valise ancienne dessus, ce qui donne l'impression de se trouver à l'époque où cette auto était encore neuve.

 

 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 13:13

 

      la Citroën Ami6 apparaît en 1961 dans la gamme du constructeur au chevrons pour boucher le trou entre la 2CV et la DS. pour réduite les coûts, Citroën utilise des pièces provenant de la 2CV : châssis, moteur, suspension ...

 

 

      L'Ami6 marquera dès sa présentation par son design, et surtout grâce à sa lunette arrière inversée, qui sera plutôt critiquée par la clientèle. Citroën défendait cette lunette pour des raison de sécurité, car elle permettait d'avoir une visibilité parfaite en cas de pluie.

 

 

     Son physique ne lui empêchera pas de connaître un succès dans les ventes, elle sera le véhicule le plus vendu en France en 1966, mais succès relatif pour l'ami6 berline, puisqu'il s'est vendu plus de break. Et de nos jours, ironie de l'histoire, c'est la version berline qui est la plus recherchée et la plus cotée.

 

 

      Cette Ami6 date de 1964 et se présente dans un très bel état. Cette voiture a été restaurée il y a quelques années, une restauration dans les règles de l'art. Un petit détail que j'aime bien, c'est la teinte des jantes, une sorte de jaune pale qui tranche avec le reste de la voiture.

 

 

 

     Le moteur est repris à la 2CV mais il a été "gonflée" avant d'être mis sur l'Ami6. Il s'agit donc d'un bicylindre, de 602cm3, il développe 20Cv à 4.500Trs/min, il est capable d'emmener la voiture au alentours du 100km/h, et peut être 120km/h en descente, avec le vent dans le dos ...

 

 

     L'intérieur aussi se trouve dans un état proche du neuf; A part le ciel de toit qui tombe, maladie fréquente sur les Citroen Ami 6 et 8 confondues, il n'y a rien à redire.

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpgRetour à la page des Citroënhttp://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg 

 

      Le nuancier de l'Ami6

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 23:17

 

     La Peugeot 504, voiture haut de gamme chez peugeot lors de sa sortie en 1968, elle deviendra au fils des années un véritable mythe de l'automobile française, une véritable routière, fiable et robuste, ce qui lui vaudrat une longue carrière, jusqu'en 1996 en Europe, et même produite jusqu'en 2005 en Afrique.

 

 

     Cependant, être une voiture remplie de qualités n'offre pas que des avantages, car son excellente robustesse fut très appréciée en Afrique, où les 504 seront exportées massivement, à tel point que, aujourd'hui, on croisse plus facilement un coupé ou un cabriolet 504 qu'un pick-up, quant à la berline, elle est devenue la plus rare à trouver, si l'on excepte la version familiale.

 

 

      Celà dit, nous avons dans cet article une 504 TI de 1978, qui se présente dans un très bel état, heureusement qu'il en reste encore quelques-unes comme ça. Je ne dirais pas qu'il s'agit d'un état proche de la sortie d'usine, mais elle s'y approche énormément.

 

 

      La carrosserie est très belle, avec une teinte qui change des couleurs monotones et peu courrante sur la 504 (d'un autre côté la 504 n'est pas courrante), qui change du blanc ... On peut cependant remarquer une différence de teinte sur l'aile avant gauche, qui à surrement été repeinte.

 

 

      Sous le capot, on trouve sous la version TI un quatre cylindre en ligne de 1.971cm3, il developpe 104Cv DIN, 110CH SAE. Ce moteur est associé à une boite 4 à vitesses.

 

 

      La verson TI a été disponible dans la gamme de la 504 de 1969 à 1979.

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg retour à la page de la marque Peugeot http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg1..jpg

Partager cet article
Repost0