Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 20:30

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3509090a39/chasse-tresor-dsc_0824-img.jpg

 

          L'Alfa Roméo Montreal est une voiture de sport produite entre 1971 et 1974, conçue à l'origine pour être présentée lors de l'exposition universel de Montreal en 1967. Simple prototype sans réelle volonté de commercialisation, les dirigeants d'Alfa Roméo décident finalement de tenter l'aventure quelques années plus tard. la marque renoue avec son lustre d'antan, et la Montreal est devenue l'une des créations les plus atypiques conçue après la seconde guerre mondiale, et connait un très grand attrait chez les collectionneurs. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3509092bdd/chasse-tresor-dsc_0826-img.jpg

 

       C'est donc pour l'exposition universelle de 1967, ayant pour thème "Terre des hommes, l'Homme constructeur" que la Montréal fut conçue, d'ailleurs, cette Alfa tire son nom du lieu de cette exposition ! Le prototype est construit très rapidement, pour cela, la marque italienne fait appel à Bertone, qui doit réutiliser le plus d'éléments en provenance du Coupé GTV. la ligne est signée par Gandini, alors considéré comme le meilleur styliste de chez Bertone, et qui venait de boucler le projet de Lamborghini Miura. la ligne devait être spectaculaire, sportive, tout en reprenant les codes de la marque italienne. Le résultat final est des plus parfaits ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3509095c13/chasse-tresor-dsc_0828-img.jpg

 

            Trois années après l'exposition universelle, Alfa Roméo revient avec le concept Montreal au salon de Genève, avec l'intention de le commercialiser. 10.000 exemplaires, tels sont les chiffres de ventes espérés par la marque italienne, elle sera aidée en cela par un rapport prix/prestation attractif, grâce à une mécanique inédite, un V8 qui prend place sous le capot. Ce moteur est issu directement de l'Alfa Roméo T33, lequel est réalésé pour atteindre 2,6 litres de cylindrée. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/350909644f/chasse-tresor-dsc_0830-img.jpg

 

            Pour ce moteur, qui loge tout juste sur la base du GTV, alfa Roméo est obligé d'opter pour l'injection électronique pour gagner en place, mais pas en fiabilité hélas. La boite de vitesses vient de chez ZF, elle est manuelle, de type sport à cinq rapports . Pour les performances, le V8 Alfa Roméo est un peu mou pour un moteur de ce type, notons 8 secondes pour le 0-100km/h, une vitesse maxi à 220km/h; mais c'est surtout pour son bruit que l'on craque pour l'italienne, ce qui aidera à faire digérer les 14 litres au 100 que consomme la belle. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3509098b59/chasse-tresor-dsc_0831-img.jpg

 

         Finalement, des 10.000 exemplaires escompté, Alfa Roméo n'en vendra que 3.925 entre 1971 et 1977, des chiffres qui, même sans être avoué par Alfa Roméo, était synonyme d'échec commercial. La faute aux performances plutôt basses, les quelques problèmes de réglages et de fiabilité, mais surtout la crise pétrolière qui viendra figer les ventes de la Montreal. Malgré tout, par son style atypique, la Montréal a marqué l'histoire du constructeur italien, ce qui en fait une voiture recherchée de nos jours, la Montreal s'échange entre 25.000 et 30.000€, un prix plutôt acceptable pour une voiture de sa catégorie, et au vu de sa rareté ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3509100eaf/chasse-tresor-dsc_0833-img.jpg?tmp

  ______________________________________________________________________________________________

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg Retour à la page des Alfa Roméo http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 20:30

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3474630d33/chasse-tresor-p1210005-img.jpg

 

           Produire un utilitaire sur la base d'une voiture populaire a toujours été une institution dans le monde de l'automobile, cette pratique s'est fortement accéléré dans les années 1970 car le marché européen était toujours plus demandeur de ces petites fourgonnettes, et Renault affichait une insolente réussite avec sa Renault 4 Fourgonnette. Il était donc logique de d'autres constructeurs européens se lancent dans la bataille ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3474631a06/chasse-tresor-p1210007-img.jpg

 

            Pour Fiat, lancer une petite fourgonnette devient primordial dans les années 1970, puisque l'Italie voit alors sa demande de petits utilitaires augmenter. Se calquant sur les principales rivales de ce créneau, Fiat va utiliser sa voiture populaire, la Fiat 127, qui est alors la voiture la plus vendue en Europe, pour en décliner une version fourgonnette. Chose fut faite en 1977 où la Fiat 127 Fiorino est lancée... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3474632068/chasse-tresor-p1210009-img.jpg

 

           La 127 Fioriono, tel est son nom à ses débuts, pour profiter de l'aura de la petite 127. Reprenant son avant, et sa mécanique, la Fiorino permet de transporter une charge utile de 360kg, qui est légèrement en deçà de ses principales rivales, mais il faut le dire, la 127 Fiorino est légèrement plus petit aussi ! Néanmoins, Fiat semble avoir doté son petit utilitaires de nombreux atouts, car elle s'équipe de série d'une cloison de séparation entre la cabine et la caisse, et se dote d'un spoiler sur le tôit de la cabine pour favoriser l'aérodynamisme. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/34746341d5/chasse-tresor-p1210011-img.jpg

 

          A son lancement, la 127 Fiorino reprend les moteurs de la berline dont elle est issue, des quatre cylindres en ligne de 903cm3 ou 1.049cm3. Le petit 903 ayant un peu de mal la voiture pleine, il fut abandonné en 1980, et remplacé par le nouveau moteur Diesel de 1301cm3. Le Fiorino de cet article s'équipe du 1.049, celui-ci développe 49Cv, ce qui en fait la version la plus puissante de cet utilitaire, puisque le 903, tout comme le 1301, développaient 44Cv. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3474633148/chasse-tresor-p1210010-img.jpg

 

           Côté évolution, le Fiorino n'en connaitra pas énormément, si ce n'est que l'utilitaire suit les replâtrages de la berline. En 1980, il reçoit une nouvelle face avant, avec une nouvelle calandre, des nouveaux optiques, et surtout des pare-chocs en plastique bien plus enveloppants. En 1983, avec la sortie de la Fiat 147 en Europe (la 127 en Diesel, commercialisée en Amérique du Sud auparavant), la Fiorino hérite de sa face avant : le capot est légèrement plus long, les phares et la calandre sont moins haut ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3474628de2/chasse-tresor-p1210003-img.jpg

 

          C'est donc un de ces Fiorino d'après 1983 que nous avons sur cet article, celui-ci est dans un état exceptionnel pour un utilitaire, d'autant plus que le véhicule a rapidement disparu des routes du fait de la rouille. D'ailleurs, celui-ci est dans son état d'origine, comme l'attestent les décorations de carrosserie de la série spéciale Jolly. Le modèle Fiorino quant à lui poursuivra sa carrière sans trop d'éclat jusqu'en 1988, où il fut remplacé par le Fiorino, bien plus moderne et apte à concurrencer les Citroën C15 ou Renault Express... 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/34746297d0/chasse-tresor-p1210004-img.jpg

____________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Fiat 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 20:00

 http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3464295549/chasse-tresor-dsc_0853-img.jpg

 

              Maserati est un constructeur de voitures de sport italien, fondé en 1914 à Bologne. Spécialisé dans la compétition automobile, il faudra attendre 1946 pour voire la première sportive de route sortir, avec le modèle A6 1500. Nouvelle débouché pour Maserati, c'est tout naturellement que la marque va proposer sa première voiture de route, chose faite en 1957 avec la 3500GT. A partir de cette date, de nouvelles voitures viendrons rapidement pour compléter ou remplacer l'offre existante.   

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3464289972/chasse-tresor-dsc_0837-img.jpg

 

          C'est en 1963 que Maserati présente la Mistral, en même que la Quattroporte, qui devient la berline la plus rapide du monde. Quelque peu éclipsée par cette dernière, la Mistral remplace la 3500GT en y apportant un design plus moderne, dont la ligne est l'oeuvre de Pietro Frua; elle fut disponible en version coupé ainsi qu'en Spider. A noter que la Mistral est la première Maserati à porter un nom de vent, chose proposée par l'importateur français (d'où le nom de ce vent typique du Sud de la France), et de nombreuses autres suivrons...

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3464290fae/chasse-tresor-dsc_0838-img.jpg

 

            Voiture de sport oblige, la Mistral embarque un six cylindres en ligne à deux arbres à came issue de la Maserati 250, une formule 1 qui fut championne du monde en 1957 avec Fangio comme pilote ! La mistral débute sa carrière avec le 3,5 litres  de 235Cv venant de la 3500GT, lequel fut porté à 3,7 litres pour 245Cv, puis 4,0 litres et 255Cv. Le moteur avait la particularité d'être alimenté par une Injection Lucas, une première pour une sportive italienne, mais qui posera de nombreux soucis ...  La boite de vitesse quant à elle est une ZF à cinq rapports. Avec tout ça, la Mistral pouvait filer à plus de 250km/h, et mettre 6,4 secondes pour le 0-100km/h. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3464291aee/chasse-tresor-dsc_0840-img.jpg

 

             Voiture de sport, mais pas seulement, Maserati voulant se différencier du reste des sportives en proposant un équipement un peu lus luxueux. Ainsi, l'intérieur est traité avec soin, celui-ci se pare de cuir, de bois précieux et de moquette de qualité pour le sol. La finition figure parmi les meilleures du moment, chose rare pour une voiture graduée jusqu'à 300km/h ! Enfin, Maserati proposait en option la radio, ainsi que la climatisation, élément indispensable pour affronter le marché américain. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/346429222a/chasse-tresor-dsc_0849-img.jpg

 

               Sur cet article, nous avons une Maserati Mistral 4.0, une version proposée à partir de 1966, qui se reconnait extérieurement par la présence d'ouïes sur les ailes avants, et sous le capot par la cylindrée du moteur, faisant 4.0 litres. la Mistral qui illustre l'article est dans un superbe état, en fait, il n'y a rien à redire, on ne peut qu'admirer cette voiture ! En même temps, sa rareté justifie cet état, puisque seuls 828 mistral ont été écoulés en version coupé ! Rare, belle et Italienne, voilà une voiture qui à tout pour elle ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3464293068/chasse-tresor-dsc_0851-img.jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/345121241f/chasse-tresor-dsc_0995-img.jpg

 

             La Fiat 850 est une petit berline produite à partir de 1964, elle devait alors compléter un créneau laissé vacant par Fiat entre le tandem des populaires 500/600 d'une part, et la familiale Fiat 1100 d'autre part. fabriquée jusqu'en 1972, la 850 connaitra un nombre impressionnant de variantes : coupé, coupé sport, spider; sans oublier les modèles assemblés chez d'autres marques (SEAT, Zastava ...) 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/34512136a5/chasse-tresor-dsc_0996-img.jpg

 

             Pour cet article, nous nous arrêterons sur la berline, qui fait assez peu l'objet d'articles, et qui est moins courante à croiser que les autres versions de cette voiture. En effet, sans pour autant être boudée, la berline a du mal a trouver sa place dans le monde de la collection; à peine plus grande que la Fiat 500, le mythe l'emporte; et sa carrosserie n'a pas le cachet des versions coupées et cabriolet. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/34512147fd/chasse-tresor-dsc_0998-img.jpg

 

            Au final, malgré le fait que la berline soit de loin la version de la 850 la plus produite, elle en demeure parmi les moins facile à trouver sur le marché de la collection, la faute à un non intérêt dans la conservation de cette voiture, mais aussi à la rouille, véritable plaie sur la 850 ! malgré tout, une 850 berline, dans un très bel état, dépasse les 4.000€, soit autant qu'un coupé ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3451216e59/chasse-tresor-dsc_0999-img.jpg

 

              Pour cet article, nous avons une simple Fiat 850 dans sa version de base, produite entre 1964 et 1971. En fait, deux versions de la berline ont cohabité entre 1968 et 1971, les deux se distinguaient sur le niveau de la finition. La 850 Spécial recevait en effet des baguettes latérales et un moteur plus puissant. Ici, sur notre 850, le quatre cylindres en ligne de 943cm3 développe 42Cv, ce qui permet à cette petite berline de gambader avec quatre personnes à son bord ! 

 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/34512175e0/chasse-tresor-dsc_1000-img.jpg

 

         Loin d'être sans intérêt, la 850 dans sa version berline comporte tout le charme des petites Fiat dont seul le constructeur italien avait le secret. Armée d'un moteur vaillant, quoiqu'un peu faible lors des côtes où quand la voiture est chargée (je ne parle pas des deux réunie ...), il a l'avantage d'avoir une fiabilité sans faille ! Le principal défaut de cette voiture sera la rouille, élément à regarder en premier, et trouver un exemplaire qui en est exempt et dans son état d'origine, telle la 850 de cet article, sera une quête longue et fastidieuse. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3451218613/chasse-tresor-dsc_1002-img.jpg

____________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Fiat 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 20:30

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3432530f21/chasse-tresor-p9232877-img.jpg

 

              La Fiat 500 est la voiture emblématique de l'Italie, qui, avec sa taille de guêpe, pouvait se faufiler dans les étroites rues des centres villes historiques; petite mais très logeable, puisque pouvant transporter une petite famille ! Enfin, c'est surtout le prix qui fut l'un des principaux atout de cette voiture, qui fut commercialisée à plus de quatre millions d'exemplaires entre 1957 et 1975.

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3432535d89/chasse-tresor-p9232880-img.jpg

 

          Pour cet article, nous avons une Fiat 500 qui nous est présentée comme une "Nuova 500", c'est à dire les premières Fiat 500, qui furent produite entre 1957 et 1960. Version très dépouillée, elle connaitra pas un très grands succès à son lancement, ce qui pousse Fiat à modifier la 500 deux mois après son lancement et réduire son prix. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3432532ad0/chasse-tresor-p9232878-img.jpg

 

           Mais c'est surtout en 1959 que la 500 connaitra de nombreuses améliorations, le toit fut surélevé de quatre centimètres pour gagner en habitabilité, dans le même sens, les planchers se voient "creusés" au niveau des places arrières ! Mais c'est surtout au niveau du toit qui devient en dur et adopte une lunette fixe, la capote se limitant aux deux places avant. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3432536d4c/chasse-tresor-p9232882-img.jpg

 

             Enfin, dernières modification en Octobre 1959 pour la Nuova 500, qui adopte des clignotants sur la face avant en lieu et place de grille d'aération, les répétiteurs d'ailes deviennent ronds; et les feux arrières intègrent dans un seul et même bloc clignotants et feux de position. Le moteur quand à lui passe à 16,5 CV (à ce stade, le moindre demi cheval est important !). Enfin, début 1960, La Nuova 500 cède sa place à la 500D. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/3432542df0/chasse-tresor-p9232884-img.jpg

 

             La Fiat 500 qui illustre cet article aurait tout bon et se situerais donc dans les toutes dernières Nuova 500, à partir d'Octobre 1959. Oui mais voilà, en y regardant de plus près, certains détails de cet auto ne sont intervenu que postérieurement à la Nuova 500, comme le cendrier qui équipe le tableau de bord (apparu en 1961). Divers équipement qui laissent présager à une Nuova 500D donc ! Et celle-ci se présente dans un superbe état, puisqu'elle sort tout juste de restauration ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/1/loisir/chasse-tresor/photo/409416409/34325414f3/chasse-tresor-p9232883-img.jpg

____________________________________________________________________________________________

 

 Retour à la page des Fiat 

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com//1/moto-scooter-quad/mob/photo/409416409/34141673e1/mob-p9232893-img.jpg

 

           En 1971 sort l'Alfa Roméo Alfasud, une petite compacte destinée à démocratiser la marque italienne en proposant une voiture bon marché. En dépit de la réaction des puristes, d'autant plus que l'Alfasud est une traction, chose impensable pour eux, l'Alfasud est une réussite sur le plan commercial, puisque la voiture se vend très bien (elle atteindra les 950.000 exemplaires). Après la compacte, la suite logique était de proposer un coupé sur la même base, chose faite en 1976 avec le lancement de la Sprint.

 

http://staticclub.caradisiac.com//1/moto-scooter-quad/mob/photo/409416409/3414168b7c/mob-p9232894-img.jpg

 

              Après avoir adopté la traction et construit une voiture bon marché, décliner cette dernière en coupé était presque une obligation pour montrer aux puristes qu'Alfa Roméo ne reniait pas toutes ses traditions ! Et sur ce coup, Alfa Roméo à plutôt bien réussi puisque la Sprint devient une voiture presque "fréquentable". La Sprint reprend les codes chers à la marque, et semble être un GTV en plus petit, avec des lignes et une calandre plus droite. Il faut dire que la patte de Guigaro n'y est pas pour rien ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com//1/moto-scooter-quad/mob/photo/409416409/341416930d/mob-p9232895-img.jpg

 

           Mais pour être une Alfa Roméo, il ne suffit pas d'avoir quatre phares ronds et une calandre en forme de pyramide inversée, encore faut-il avoir de bonnes performances. Et la Sprint première du nom, avec son moteur 1200 de 76Cv, permettait d'atteindre le 165km/h, ce qui était déjà une belle performance en ce milieu des années 1970, un peu en deça de l'attente des alfistes, c'est pourquoi la Sprint évoluera assez rapidement vers les moteurs 1300 et 1500. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//1/moto-scooter-quad/mob/photo/409416409/3414171500/mob-p9232897-img.jpg

 

             En 1983, les Sprint sont modifié et reçoivent une calandre et pare-chocs en plastiques noirs. Dans le même laps de temps, une nouvelle version apparait, la Sprint Quadrifoglio Verde, équipée d'un moteur de 1500cm3 qui développait 105Cv. Version ultime de la Sprint, la 1500 QV peut atteindre les 180km/h, et prend un peu plus de 30 secondes pour le 1000 mètres départ arrêté. Des performances qui feraient presque oublier le replatrage au plastique du modèle ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//1/moto-scooter-quad/mob/photo/409416409/34141724e7/mob-p9232898-img.jpg

 

              Produite jusqu'en 1988, la 1500QV sera remplacée pendant une année par la plus puissante 1700QV à moteur d'Alfa Roméo 33, développant 116Cv. Seule différence esthétique avec la 1500QV, la 1700QV adopte un aileron arrière. Concernant le 1500QV de cet article, il se présente dans un superbe état, tout y est propre, y compris les plastiques ! Surement une restauration donc, une très belle chose pour ce modèle, plutôt rare, aux bonnes performances, et qui n'est pas très côté pour une voiture de sa catégorie !

 

http://staticclub.caradisiac.com//1/moto-scooter-quad/mob/photo/409416409/3414165408/mob-couize-img.jpg

  ______________________________________________________________________________________________

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg Retour à la page des Alfa Roméo http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 20:40

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/33829945cb/photo-blog-p5050170-img.jpg

 

          C'est au salon de l'automobile de Paris de 1984 que le voile se lève sur la nouvelle GT de Ferrari, destinée à remplacée la 512BB : la Testarossa. Large, basse, la dernière née du constructeur italien porte la griffe de Pininfarina, qui sort là un dessin à la fois aggrésif et fluide, et la présence de stries aérodynamiques donnent une forte personnalité à cette voiture; qui marque le public, mais aussi l'histoire. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/33829950b1/photo-blog-p5050171-img.jpg

 

           La Testarossa deviendra rapidement un symbole de son époque, apparaissant dans divers films et séries. Considérée comme une voiture étant bien née, la Testarossa ne devait à priori ne pas être perfectible, mais Ferrari et Pininfarina vont déjouer les dires en sortant la 512TR lors du salon de l'automobile de Los Angeles en 1992. Commercialisée dans la foulée, elle fut remplacée en 1994 par la 512M. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3382997126/photo-blog-p5050174-img.jpg

 

             La 512Tr fut donc une évolution de la Testarossa, qui devait avoir de meilleurs performances ainsi qu'une tenue de route accrue, mais aussi se mettre en conformité avec les normes de pollution et de sécurité devenues plus strictes depuis 1984. Mais dans les faits, la 512TR n'a peu de choses en commun avec la Testarossa, si ce n'est des éléments de carrosserie, d'où le changement de nom ! On remarquera d'ailleurs l'utilisation du chiffre 512, bien connu à Maranello, et TR pour Testarossa. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/33829983a8/photo-blog-p5050175-img.jpg

 

          Côté moteur, Ferrari oblige, c'est un douze cylindres qui se loge derrière les occupants, mais qui à la particularité d'être à plat, et non en V. Reprenant le moteur de la Testarossa, celui-ci se voit modifié au niveau des pistons, des soupapes d'admissions, du refroidissement, de l'admission, et j'en passe. Seul point commun, la cylindrée, qui reste à 4,9 litres. Le tout développe 428Cv, et affiche une vitesse maximale de 313km/h, 4,8 secondes pour le 0-100km/h. Le plus dure, trouver un terrain de jeu pour exploiter au maximum les capacités de la voiture ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3382999f74/photo-blog-p5050177-img.jpg

 

           En définitif, sans vraiment être la mythique Testarossa, la 512Tr en reprend la ligne et se modernise, avec des performances meilleures. L'équipement en plus, puisque la 512Tr se dote d'une climatisation, vitres et rétroviseurs électriques, volant réglable en hauteur ... Aujourd'hui, bien qu'un peu jeune, la 512TR peut largement prétendre au titre de voiture de collection, prestige de Ferrari oblige, mais aussi parce que produite sur deux ans, la 512TR n'est pas l'une des plus simples à trouver. 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3383000002/photo-blog-p5050180-img.jpg

____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Ferrari   

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 20:55

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3301563e8c/photo-blog-p5050156-img.jpg

 

           L'Autobianchi A112 est une petite voiture populaire destinée à remplacer la Fiat 500 (Puisque Autobianchi était une filiale de Fiat ...), mais l'A112 avait également un second objectif, aller concurrencer la Mini ! produite de 1969 à 1986, l'A112 rencontrera un certain succès, puisque 1.250.000 exemplaires furent vendus (mais c'est certes quatre fois moins que la Fiat 500 ...). 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3301564354/photo-blog-p5050157-img.jpg

 

              De nos jours, l'Autobianchi A112 connait une forte sympathie auprès des fans de voitures anciennes, il faut dire que cette voiture a une bonne petite bouille, mais surtout au fait que Fiat, en rachetant Abarth, a su animer la gamme de cette voiture, en la transformant en une véritable petite bombinette. Apparue en 1971, l'A112 Abarth, du haut de ses 58Cv pour son poids plume, apparaît comme la grande rivale de la Mini Cooper ! D'autant plus qu'elle se dote d'éléments encore rares de séries : indicateur de pression et de température d 'huile, ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3301565128/photo-blog-p5050161-img.jpg

 

           Mais de nombreux clients se plaignent alors de la puissance jugée un peu faible, et parmi ces plaignants se trouve Monsieur Chardonnet, l'importateur des Autobianchi, qui va développer dans ses propres ateliers une version améliorée, développant 70Cv. Et face au succès de cette version en France, Abarth va se pencher sur cette A112 "Chardonnet" pour produire sa propre A112 de 70Cv ... 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/330156641c/photo-blog-p5050164-img.jpg

 

             Pour arriver à cette puissance, la cylindrée du petit quatre cylindres en ligne a été augmentée, passant de 983cm3 à 1.050cm3. Pistons, arbre à came, bielles, culasse et échappements sont modifiés pour l'occasion, tout comme le taux de compression qui est relevé. ajoutez une alimentation assurée par un carburateur Weber double corps, et le tour est joué ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/33015700cf/photo-blog-p5050167-img.jpg

 

           pour finir, reste à parler de l'A112 Abarth 70HP de cet article, qui est un rare exemplaire de la septième et ultime série de ce modèle, puisque produit seulement entre 1984 et 1985 à 1.200 exemplaires ! Et cette version a de nombreux éléments spécifiques, tels les longues-portées intégrées dans le pare-chocs, des clignotants avants blancs, une antenne radio, un liseré rouge le long de la carrosserie ... Un modèle dans un très bel état, assez proche du neuf ! Voilà une bonne chose pour une sportive, dont plusieurs de ces consoeurs ont eu une vie bien plus difficile ... 

 

 

http://staticclub.caradisiac.com//private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/33015671d9/photo-blog-p5050166-img.jpg

 

_____________________________________________________________________________________________

null Retour à la page des Autobianchi null

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 17:00

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/tao2013/photo/409416409/3172897476/tao2013-dscf1068-img.jpg  

 

            La Ferrari 250 est une voiture de course, ainsi que de grand tourisme produite durant les années 1950 jusqu'au milieu des 1960. Modèle emblématique de Ferrari, avec un nom faisant référence à la cylindrée unitaire de chaque cylindres (250cm3), elle fut déclinée en de multiples versions (250MM, 250 testa Rossa, 250GTO pour les plus mythiques) qui chacune marqueront l'histoire du sport automobile en remportant un nombre considérable de courses, et non des moindres, avec les Milles Miglia, la targa Florio, les 24 heures du Mans ou encore le Tour de France automobile. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/tao2013/photo/409416409/3172896372/tao2013-dscf1067-img.jpg  

 

             Le point commun des Ferrari 250 concerne donc le moteur, un V12 surnommé "Colombo" (en l'honneur de l'ingénieur qui l'a conçut) affichant une cylindrée de 3 litres (ou 2.953 pour être précis). Ce moteur, de petite taille pour Ferrari, présentait plusieurs avantages, entre autres, un centre gravité placé bas, une arbre à came pour chaque banc de cylindres, mais surtout, la puissance (230Cv sur les premières Ferrari 250, 300Cv pour la 250GTO ...) et une bonne fiabilité. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/tao2013/photo/409416409/3172895ab0/tao2013-dscf1066-img.jpg  

 

           Pour cet article, il n'est point question de voiture aussi prestigieuse que la 250GTO ou les 250 Testa Rossa, très difficile à dénicher hors musée, mais d'une 250GTB SWB de 1960. Peut être moins mythique que les versions cités, le modèle présenté affiche un beau pedigree, puisqu'il s'agit du châssis 2129GT, une voiture de course ayant remporté le tour de France automobile de 1960, emmenée alors par Willy Mairesse et Georges Berger. Notons également une seconde place aux 1.000km de Paris-Monthléry 1962 et au grand-prix de Rouen 1963, ainsi qu'une participation aux 24 heures du Mans, mais avec un abandon cette fois. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/tao2013/photo/409416409/3172901edc/tao2013-dscf1073-img.jpg  

 

                   Intéressons nous à la nomination de cette voiture, Ferrari 250GTB SWB berlinetta, SWB, pour ceux qui ne sont pas dans le monde des Ferrari, signifie "Short Wheel Base", c'est à dire châssis court. La Ferrari 250 fut en effet montée en châssis long (LWB) dès son lancement, long de 2.600mm, puis disponible à partir de 1960 en châssis court (2.400mm), ce qui permet à la voiture d'avoir une meilleure tenue de route, notamment en virage. Ainsi, le modèle de cet article datant de 1960, il s'agit d'une des premières versions SWB.

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/tao2013/photo/409416409/3172900f87/tao2013-dscf1072-img.jpg  

 

                 Cette Ferrari 250GTB SWB Berlinetta se pare d'une carrosserie en aluminium vierge de toute peinture, tout est fait pour gagner des kilos, d'ailleurs, les photos d'époque, bien qu'en noir et blanc, laissent présager que la voiture n'a jamais été recouverte de peinture. Ce modèle prend la relève des Ferrari 250 GT Berlinetta "Tour de France", forte d'une V12 de 240Cv puis de 260Cv, qui gagnèrent le tour de France en 1957, 1958 et 1959. Ainsi, en gagnant en 1960, la 250GTB SWB prend magnifiquement la suite. 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/tao2013/photo/409416409/3172899de5/tao2013-dscf1071-img.jpg  

 

              Voilà en gros l'histoire de cette voiture, histoire tracée dans les grandes lignes, mais point n'en faut plus sans sortir de l'esprit du blog, quitte à laisser un peu sur leur faim les "ferraristes". Une voiture digne d'être dans un musée, croisée ici garée en pleine rue, mais dans le cadre du Tour Auto historique, voiture qui est chaque année présente sur ce rendez vous ! 

 

  http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/tao2013/photo/409416409/3172898523/tao2013-dscf1070-img.jpg  

_____________________________________________________________________________________________

 

  Retour à la page des Ferrari   

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 20:00

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3041274937/photo-blog-p8070441-img.jpg

 

          L'Alfa Roméo 1750 est une berline produite entre 1968 et 1971, puis entre 1971 et 1977 pour la version 2000 qui reprend la même base, avec comme seul changement le moteur. Ce modèle, fabriqué à 191.000 exemplaires, dans 101.800 rien que pour la version 1750, fut un bon succès commercial pour la marque italienne, surtout sur le secteur des berlines, qui n'est pas le domaine de prédilection d'Alfa Roméo. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/30412756b0/photo-blog-p8070442-img.jpg

 

           La 1750 n'est pas une grande révolution chez Alfa Roméo, cette berline est un peu plus au de gamme que le modèle précédent, la Giulia, qui fut une grande réussite. C'est ainsi qu'Alfa Roméo va surfer sur la vague crée par ce modèle en conservant les grandes lignes de ce modèle, mais de façon plus épurée. Ainsi sort cette berline haut de gamme. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/30412768e8/photo-blog-p8070443-img.jpg

 

           La 1750 avait un cahier des charges remplis, puisque outre le remplacement de la Giulia, elle devait répondre aux attentes de ministères italiens qui demandaient une voiture italienne qui puisse être un minimum sportive, avoir une bonne tenue de route, une conduite facile, et un aspect sobre mais élégant. Ce nouveau modèle sera lancé en 1968, et sur sa fiche de présentation, les caractéristiques sont quasiment les mêmes que la Giulia. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3041277a25/photo-blog-p8070444-img.jpg

 

         Côté moteur, la 1750 est équipée d'un ... 1750cm3, ils ne se sont pas foulé chez Alfa Roméo pour trouver le nom ! Ce moteur, un quatre cylindres en ligne, alimenté par deux carburateurs double corps, développe 115Cv DIN, ce qui permet de frôle les 180km/h en vitesse maximale. A noter que ce moteur est accolé à une boite à 5 rapports et que moteur et boite forment un seul et même bloc, une dernière chez Alfa Roméo puisque les berlines qui succéderont verrons leur boite de vitesses accolé au différentiel arrière. 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3041278110/photo-blog-p8070445-img.jpg

 

               La 1750 berlina est une berline dans les tons de son époque, il faur regarder par exemple la Fiat 124 pour voir que le dessin est très proche, dommage qu'Alfa Roméo n'ait pas tenté une ligne plus ambitieuse pour se distinguer, voilà la seule critique que je formulerais envers ce modèle. Le modèle présenté dans cet article est dans un superbe état, c'est une voiture qui a été restaurée de A à Z par un passionné d'Alfa Roméo, et au vu du nombre d'exemplaires qui ont disparu à cause de la rouille, on ne peut qu'apprécier le travail effectué sur cette voiture ! 

 

http://staticclub.caradisiac.com/private/1/voiture-ancienne/photo-blog/photo/409416409/3041280562/photo-blog-p8070446-img.jpg

  ______________________________________________________________________________________________

http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg Retour à la page des Alfa Roméo http://images.forum-auto.com/mesimages/385400/Sans titre.jpg3..jpg

Repost 0
Published by alexrenault - dans voitures italiennes
commenter cet article