Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 18:59

 

          Pour cette épave, c'est encore un ami qui me l'a signalée, et qui m'y a amené, puisque il faut dire que celle-ci est très bien cachée, et bien qu'elle soit qu'à quelques dizaines de mètres d'une route, si l'on ne connaît pas son emplacement, on ne la voit pas.

 

 

             Après avoir fait un tour rapide de  cette Simca  pour deviner le nom du modèle (Chambord, Ariane, Versailles ...), et sans l'avoir trouvé au premier tour, nous avons trouvé autre chose :  le capot à quelques mètres de l'épave sous quelques ronces, nous avons pris la décision de le remettre en place.

 

 

          Le capot est un petit plus qui permet de faire des photos un peu plus sympa, avant de le remettre, nous avons fait attention à la présence de plaques constructeurs, mais aucune de donnait d'indication sur le modèle, à vrai dire, il n'en restait qu'une qui ne comportait que les préconisations des huiles à mettre. Le moteur, quant à lui, n'était plus en place, comme sur beaucoup d'épaves.

 

 

          En revanche, contrairement à beaucoup d'épaves, il est à noter que cette Simca comporte quasiment tout ces vitrages, alors que c'est l'élément qui dure le moins longtemps sur une épave, étant source d'amusement pour des (jeunes) casseurs, ce qui nous prouve à quel point cette Simca est cachée et peu connue.

 

 

          Puis, à force de tourner autour de cette épave, mon ami devine nom du modèle, il s'agit d'une Ariane. En effet, sur l'aile arrière, on arrive encore à distinguer le nom car, pour ceux qui ne connaissent pas le modèle (et les Simca des années 50-60), un monogramme en aluminium était placé sur chaque aile arrière. Bien que ce dernier ne soit plus sur l'auto aujourd'hui, on devine encore la trace qu'il y a laissé.

 

 

          Dans le coffre de cette Ariane on retrouve divers vitrages, notamment des lunettes arrières n'appartenant pas à cette Simca. En cherchant un peu autour, nous retrouvons des éléments de carrosseries, de Simca 1100, mais surtout de Citroën 2Cv et d'Ami6 (des ailes et des portes), mais malheureusement, pas de caisse entières.

 

 

           L'intérieur quant à lui est en assez bon état pour une épave, tout les éléments intérieurs sont encore debout, à l'exception des fauteuils. Il est cependant regrettable de ne pas avoir pu rentrer dedans, ou d'avoir pu accéder à la vitre de la porte conducteur afin de lire le compteur, surtout le kilométrage, car les compteurs, tout comme les vitrages, sont rares sur les épaves.

 

 

          Petit détail que j'aime bien sur les épaves, c'est quand la nature reprend le dessus. Ici, la mousse à envahi la porte et une partie du pavillon du toit, le lierre grimpe le long de la porte arrière droite, et surtout, la rouille à fait son oeuvre à coté de la lunette arrière, puisque cette partie du pavillon de toit a totalement été dissoute.

 

 

          Bref, nous laissons cette Simca Ariane après une petite quinzaine de minutes d'inspection et de prise de photos, en se demandant combien de temps cette épave n'a pas été l'attention d'individus, et à la probable présence d'autres épaves sous le monticule de ronce à sa droite, car par-ci par-là apparaissent des morceaux de tôles. Nous repartons donc avec le plaisir d'avoir vu une épave en assez bon état dans un milieu naturel, chose très rare, et qui le sera encore plus demain ....

 

_____________________________________________________________________________________________

 

null  Retour à la page des épaves  null 

Partager cet article

Repost 0
Published by alexrenault - dans autres
commenter cet article

commentaires

Alexandre 08/03/2016 10:44

Chers amis de la voiture ancienne je vous envoie le bonjour.


Je souhaite vous faire part de l'ouverture de mon nouveau lavage auto dans le 15 ème arrondissement de Paris.


Situé au 26 villa croix Nivert, Je me spécialise dans le nettoyage des voitures anciennes.


Vous trouverez mon site à l'adresse suivante: http://american-car-wash.com


A bientôt.


Alexandre.

épavart 02/01/2014 11:36


Grand spécialiste du remontage d'épaves en pleine nature, je ne peu etre que d'accord avec la remise en place du capot, héhé !


 


J'adore ces Simca !


 


épavart


 


 

alexrenault 08/01/2014 14:07



Et merci, je vois que je ne suis pas le seul "fou" à remonter ces épaves ! ^^


 


Alex"



Mandataire auto 29/08/2011 19:22



Dommage qu'elle ai fini comme ca ...



alexrenault 31/08/2011 11:32


C'est sur, comme beaucoup, mais bon, ça fait de jolies photos :D


vonhelm1789 09/04/2011 12:28



Salut,


La pauvre Ariane, quand je suis allé la voire il y a plus de deux ans elle avait encore sa calandre son moteur ses feux arriere et même les enjoliveurs de custode posé sur le coffre... Je me
rappele qu'il y avait aussi un tas de portieres de 2cv à coté... Tu trouveras l'Ariane à la page 8 de mon blog si tu veux voir à quoi elle ressemblait il y a deux (au moment des travaux sur la
route qui on détruit la maison qui cachait cette Simca).


V



alexrenault 12/04/2011 21:16



Bonjour,


bien jolie blog que vous avez ;) Vous êtes de Limoges ?


Et oui, cette pauvre Simca Ariane ne va pas en s'améliorant, comme toutes les épaves, elles se font piller petit à petit ...